mercredi 10 décembre 2014

20413: Montréal 3 Vancouver 1

Pas vraiment le temps de faire un billet complet, juste quelques notes et les tableaux.

  • Ne vous énervez pas trop vite avec le trio de Galchenyuk. Ils ont été sensationnels, mais les Canucks n'avaient rien rien rien dans le corps. Reste que Chucky avait l'air à sa place. Oh que j'ai hâte qu'on le laisse se faire les dents au centre une bonne fois pour toutes.
  • Les décomptes de chances à forces égales sont serrés à cause des tirs bloqués en première, où 22 des 11 tentatives du CH ont été arrêtées par les patineurs de Vancouver. Mais pour les deux autres périodes, les décomptes sont fidèles à ce qui s'est passé, presque plus de tirs bloqués par Vancouver (2 sur 16 en deuxième, 5 sur 11 en troisième).
  • L'absence de nerf des Canucks laisse l'impression que le CH jouait plus ramassé, effectuait des passes plus courtes un peu comme vendredi à Chicago. On verra si on est bel et bien en train de resserrer le jeu en sortie de zone. Personnellement, j'ai mes doutes. On était surtout en face d'une équipe vidée qui faisait de l'échec avant à 3. Quand t'arrives au bon moment à 3, c'est terrible pour l'adversaire. Quand t'arrives en retard, l'adversaire te contourne et monte une belle attaque. C'est ce deuxième cas de figure qui arrivait aux Canucks sitôt qu'ils devenaient agressifs.
  • 2 points en 2 matchs pour Andrighetto. Le talent, c'est le talent. Quand même pas évident pour le trio de Pleks, de loin celui qui s'est le plus fait visser aux chances.





Aucun commentaire: