mercredi 3 décembre 2014

20372: Montréal 1 Minnesota 2

On l'a un peu oublié, mais lors de la visite du Wild, match gagné 4-1 par le CH, les hommes de Yeo avaient dominé les deux premières périodes aux chances de marquer, 18-4, avant de s'effondrer en 3e.

Ça n'a pas été le cas ce coup-ci et les deux buts chanceux font cette fois-ci la démonstration de ce que le Canadien, depuis le début de la saison, doit à Price. C'est lui qui leur donne ce joli verni de club gagnant, alors qu'ils peinent à tenir le rythme à forces égales. On est, après Buffalo et Colorado, entrés dans un morceau difficile du calendrier et si on se fie à ce que le Wild a fait au CH, ça va fesser sec.

On a vu le Wild dominer complètement la possession de la rondelle, notamment, surtout dans leur zone. Le CH entrait, l'ennemi se massait autour de la rondelle et explosait ensuite hors de sa zone, laissant les attaquants prisonniers derrière la relance. Le CH, lui, tapait péniblement ses passes sur la bande, espérant le 2 contre 1. Dissicile.

Et enrageant. Ce club est capable de mieux. On peut regretter, dans la séquence ci-dessous, que Gilbert ne termine pas en refilant la rondelle à Sekac pour le tir sur réception, mais incluant la passe de Price, je compte 6 passes en moins de 15 secondes qui débouchent sur une chance de marquer 

(comme d'habitude: le vidéo sort par défaut en 360p et a l'air exécrable; mettez-le en 720p pour bien voir la rondelle)


  • Therrien aime vraiment Weise avec Desharnais et Pacioretty. Réunis pour de bon en 3e, ils ont fait un tabac (5-1 aux chances). Pour une fois, ça a débouché sur quelque chose d'intéressant dans le reste de l'alignement.
  • Plekanec, Galchenyuk et Gallagher ont totalement implosé, peu importe contre qui ils jouaient. On se dit que c'est un mauvais match et c'est tout, mais quand ces trois-là enrayent, le CH devient très vulnérable à 5v5.
  • Après quelques tours de Sekac avec Desharnais et Pacioretty, on s'est finalement fixé sur Sekac à gauche d'Eller et Parenteau. On avait besoin de buts et ces trois-là ont fort bien paru, mais ça n'a jamais débouché ne serait-ce que sur une chance. Au moins, ce coup-ci Weise a servi à donner encore plus de punch offensif à la 3e.
  • Match plus effacé de la 4e ligne, outre Tangradi qui se fait expulser. Dommage pour lui, il travaillait bien. Je ne crois pas que le brassage de soupe de Therrien se rende au prochain match, mais ça doit bien faire un mois qu'il a envie de mettre Weise avec DD pour de bon, mais ne semble s'y résoudre. S'il bouge, faudra voir si enfin on fait de nouveau du 4e trio une ligne défensive. C'est, dans les faits, le bénéfice de réunir Prust et Malhotra, s'ils ne sont pas encombrés de Weise (qui n'entend rien à ces situations, je trouve, d'ailleurs il est en train de se faire tasser du PK par Sekac), et qu'on leur adjoint Tangradi ou Bournival, ça fait un très bon trio défensif. On verra (refrain connu).
  • La performance de Subban et Markov est ternie par quelques très mauvaises présences contre la (très bonne) 4e ligne du Wild. Mais autrement, ils ont contrôlé la situation, alors que plus tôt en novembre, ils terminaient souvent dans le rouge.
  • Gonchar et Emelin ont généralement tenu lorsque réunis, mais séparés, ça virait parfois en eau de boudin. Je suis prêt à croire qu'Emelin peut faire le travail sur un deuxième duo, mais pas tout seul. Ce tandem-là manque de vitesse pour vraiment boucher la zone défensive.
  • Gilbert a fini par jouer pas mal, ayant l'air de plus en plus à l'aise au fil du match, ce qui est de bon augure. Allen a joué un gros 6 minute 48 secondes à forces égales, 2:22 en désavantage, mais pas une maudite seconde sur le désavantage de 5 minutes en 3e. Entre ça et de s'être fait mettre le feu par Thomas Vanek qui, comme Stewart, patine comme s'il avait les os du bassin fusionnés, mettons que ça en dit long. On cloue Weaver au banc pour de bon parce qu'il se fait décapiter sur un pinch, même chose pour Allen lorsqu'il se fait doubler par une plaque tectonique... On joue aux innocents encore longtemps, avant de ramener Beaulieu et Tinordi?






Aucun commentaire: