mercredi 12 novembre 2014

20224: Montréal 3 Winnipeg 0

C'est une chose de se faire planter aux tirs par le Wild du Minnesota. On tend à les prendre pour une bande de Mickey Mouse, mais le fait est qu'il s'agit d'une des puissances montantes de la ligue. Bref, eux nous passent sur le corps aux tirs et on ne doit la victoire qu'aux miracles de Price et aux dés qui roulent pour les tireurs CH, je n'en ferai pas un pain: on le voit, on le sait, on verra si ça dure.

Les Jets ne sont pas le Wild et ça ne les a pas empêchés d'avoir nettement l'avantage sur le CH tout au long du match. Miracles de Price, opportunisme des tireurs. Ça ne durera pas et ça commence à ressembler à une tendance à la baisse. 45% d'entrées de zones faites en possession de rondelle, 39% seulement lorsque le score était serré... Le club ne faisait pas ça en début d'année. Va falloir que quelque chose change.
  • Le trio de Desharnais ne génère pas tant de choses à forces égales. Avec Gallagher, ça fonctionnait. Avec Parenteau, qui est plus un joueur de finesse, manque quelque chose. Pourquoi, Jésus Christ, toujours flagosser avec des combinaisons qui ne fonctionne pas (Vanek, Brière, Dale fucking Weise, au nom du ciel, DALE WEISE!)? À la limite, je verrais Sekac, qui a un réel sens du jeu défensif et de la transition. Parce que c'est ce qui manque à Pacioretty et Desharnais, au-delà de la proverbiale présence au filet: le petit Gallagjher est un manieur de rondelle raffiné qui sait faire avancer la rondelle en transition. Ça s'apprend, mais c'est surtout donné aux patineurs industrieux de son acabit. Va falloir y revenir un bon jour. Maudit niaisage. En attendant, Scheifle comme Ladd leur ont passé dessus à quelques reprises.
  • Pas que Gallagher fait mal avec Pleks et Galchenyuk, bien sûr que non. Mais Parenteau a joué ces dernières saisons avec MacKinnon, Duchene et Tavares. Plekanec, on s'en rappelle, est celui qui savait le mieux faire tourner Kovalev. Ces deux-là partagent un savoir-faire: tirer quelque chose de plus de ces rares génies parfois incompris. Galchenyuk, justement, a quelque chose de génial, on le voit chaque jour. On ajoute quelque chose de, comment dirais-je? latéral au jeu de ce trio en y adjoignant Parenteau.
  • Rien à redire sur Sekac et Eller, qui semblent faits l'un pour l'autre. La plupart des gars de 22 ans non repêchés qui sortent de la KHL arrivent avec une réputation d'enfer et se transforment immédiatement en picouilles. Le jeune tchèque est un vrai joueur complet, habile dans toutes les phases du jeu, et il n'a rien couté. Une authentique partie gratuite pour le CH. Il y a de quoi rire. Brandon Prust a bien du plaisir à jouer avec ces deux-là, mais je ne pense pas qu'il se rende vivant à Noël... Le pauvre en est déjà à se trainer de loin en loin et ça n'est pas que du théâtre. Il fait partie de ces joueurs qui ne peuvent performer qu'en se mettant en danger. Le genre d'ardoise qui se paye à l'infirmerie.
  • Malhotra a pris 3 mises en zone offensive, 11 en zone défensive. Excellent. Avec Bowman et Weise? 3 en zone offensive, 2 en zone défensive dont une sur dégagement refusé. Alors voilà, même pas à la mi-novembre et déjà on est revenus à un 4e trio inutile, qui mange des mises en zone offensive qu'on devrait donner à n'importe quel autre trio. Encore une fois: je ne comprends pas.
  • Le Wild a franchement ramassé Markov et Subban. Sont excellent, ça arrive, yadda yadda, soit.   Malgré 7 mises en zone offensive contre 5 en zone défensive, le premier duo de défenseurs s'est aussi fait passablement poivrer par les Jets: +11/-17 aux tirs, +2 / -5 aux chances. Ouille. Le but sauvé par Markov en fin de match était spectaculaire et emblématique: Scheifele, Wheeler et Kane leur ont mis une volée. Le hard matchup au meilleur trio adverse ne semble pas leur réussir.
  • Weaver et Emelin ont surtout joué contre Ladd, Little et Frolik et ont à peu près tenu le coup. 4 mises en zone offensive et 8 en zone défensive, on peut trouver ça bien, mais... 5 dégagements refusés.
  • J'ai la désagréable impression que c'est Gilbert qui va écoper lorsqu'on va mettre Gonchar dans l'alignement. Lui et Beaulieu ont pourtant fait un job parfaitement honorable contre la 3e des Jets, malgré 3 dégagements refusés. On verra.






2 commentaires:

Momo a dit…

Je suis plus qu'interessé à avoir ton avis sur la transaction Gonchar. Je ne pense pas qu'il soit meilleur qu'un des défenseurs actuels du club, alors j'ai un peu de misère à penser que quelqu'un va écoper pour le faire jouer. Qu'en dis tu ?

Olivier a dit…

J'ai écrit sur cette transaction ici:

http://www.nhl.com/ice/fr/news.htm?id=738755