dimanche 9 novembre 2014

20205: Montréal 4 Minnesota 1

C'est quand même heureux que le Wild se soit découragé en troisième, parce que ça n'aurait pas tenu longtemps; 4 chances générées seulement au cours des deux premières périodes contre 18 accordées...

Les tandems défensifs ont significativement changé et ça impose de nouvelles façons de faire. Si Beaulieu et Gilbert sont clairement la 3e paire, ils ont néanmoins été beaucoup plus utilisés, jouant autant qu'Emelin et Weaver. En fait, on semble être passé d'un mode top-4/3e paire à un mode plus traditionnel ou chaque tandem défensif est assigné à un trio adverse donné.

On a donc eu droit à Markov et Subban braqués méthodiquement sur Pominville, Vanek et Granlund, souvent appuyés du trio de Desharnais. Ça a souvent tourné en eau de boudin, les tableaux ci-dessous en font foi. Weaver et Emelin se sont bien débrouillés contre Koivu, Coyle et Zucker mais je ne crois pas que ça aurait été aussi évident si Zach Parise avait été là. Beaulieu et Gilbert ont hérité des deux derniers trios, contre qui ils se sont généralement bien débrouillés.

Reste qu'à vue de nez, le Wild était trop fort. Et c'était sans Parise, probablement leur meilleur attaquant. Oy.

Si le trio d'Eller a vraiment bien paru (Sekac était dans une bonne soirée, on s'entend), celui de Desharnais ne m'a jamais semblé à l'aise, alors que Pleks et ses sbires se sont graduellement imposés au fil du match. La 4e a mangé ses bas et bien franchement, je ne pense pas qu'on gagne à y mettre Weise et Moen à la fois alors qu'on a Bourque sur la galerie de la presse. Personne n'aime le gros Rene, mais il sait jouer en désavantage numérique et dans sa zone et j'ai de la misère à croire qu'il n'est pas supérieur aux deux ailiers actuels de Malhotra.

Ça serait dommage que, parce qu'on a décidé (à raison) de tasser Bourque du trio d'Eller au profit de Bournival et que, parce que ce dernier est blessé on fait (à raison) jouer Prust à sa place, qu'on se retrouve avec une 4e ligne inutilement inepte. +3/-17 aux tirs, +0/-3 aux chances malgré un grand total de 2 mises en jeu en zone défensive contre 5 (!) en zone offensive en 10 minutes de jeu, ça fait une *grosse* différence.






Aucun commentaire: