mercredi 2 juillet 2014

2 juillet: l'attaque

Le moins qu'on puisse dire, dans le cas de Marc Bergevin, c'est qu'il ne retombe pas dans les mêmes ornières. La construction de l'édition 2014-15 du CH avance à vitesse grand V et on ne s'est pas gêné pour déplacer quelques valeurs connues pour faire de la place aux suivants. C'est plus évident en défensive, mais c'est aussi le cas en attaque.

Salut, Capitaine...

Gionta est donc parti. Il était impossible de le signer au salaire et surtout pour la durée offerte par les Sabres. Ceux-ci sont, aujourd'hui, une meilleure équipe par la seule addition de Gionta, qui, s'il ne jouait plus en avantage numérique, a encore collé une quinzaine de buts à forces égales l'an dernier. On ne le dira jamais assez: marquer à forces égales est terriblement difficile dans cette ligue et Gionta, classé 76e de la LNH à ce titre. Les joueurs qui sont dans les mêmes échelles ne sont pas des pieds de céleri non plus. Gio en a encore dans le réservoir.


Parenteau et un invité mystère

J'ai discuté plus en détail du cas Parenteau dans cet article. Pour résumer: le CH hérite d'un joueur plus jeune et plus performant, capable de remplir un rôle (ailier droit offensif) que le joueur qui s'en va avait peine à remplir. Brière, qui comme on le voit dans le graphique ci dessus, n'était pas totalement dénué d'aptitudes offensives, était plus à l'aise à l'aile gauche ou au centre. Or, ces deux positions sont déjà richement dotées.

Faudra voir avec qui Parenteau finit par coller. Si Cole et Gallagher ont bien fait avec DD et Pacioretty, des types comme Ryder, Brière et Vanek ont obtenu des résultats en demi-teinte avec les deux sbires. Vanek a été plus productif, mais on dirait que, privés d'un ailier droit au style abrasif, DD et MaxPac perdent beaucoup de leur capacité à dominer au plan territorial. Parenteau, dont on dit qu'il possède un style similaire à Brière, peut-il coller avec ces deux-là? J'en doute, mais on verra à l'usage.

Si on tient pour acquis qu'Eller signe à 3 millions et Subban à 10 millions (je calcule large, je sais), on a le portrait suivant pour les attaquants (merci, CapGeek!):


Sekac va-t-il vraiment percer l'alignement? J'en doute. Les bons joueurs sont presque toujours repêchés et les "diamants cachés" sont la plupart du temps des zircons. À ce sujet, je vous souligne les réflexions très pertinentes de Martin Leclerc. Mais il y a une chose qui m'intrigue au sujet de ce Sekac. Les 30 joueurs les plus utilisés dans la KHL au cours de la dernière saison ont joué entre 21 et 18 minutes par match. Voici la page des 30 joueurs ayant obtenu un temps de glace par match similaire à Sekac:


Osala (27 ans), Ruzicka (30 ans) et Filatov (!) (24 ans) sont les seuls à s'approcher de Sekac aux points. Je note aussi que 8 de ses 11 buts sont à forces égales et qu'à 13.6%, son taux de conversion n'est pas transcendant. Entendre par là qu'il semble, je dis bien semble, être passablement productif à forces égales dans la KHL. Idéalement, on l'enverrait, lui et De la Rose, à Hamilton pour un moment, le temps de voir si Andrighetto ou Christian Thomas sont capable d'accrocher un poste de top-9. Mais si on veut l'essayer à la droite de l'autre tchèque de Kladno, pourquoi pas?

Autre élément important: Bergevin semble décider à lancer la transition du noyau du club à marche forcée. On parle donc d'un contexte où on se débarrasse de vétérans pour faire de la place aux jeunes. L'éléphant dans la pièce, ici, c'est le passage de Galchenyuk au centre.

Personnellement, je considère que la meilleure façon pour le club d'effectuer ce passage reste de mettre Eller à l'aile de Plekanec et Galchenyuk au centre de la 3e ligne. Mais Arpon Basu (de LNH.com) a soulevé l'hypothèse suivante sur Twitter, alors même que j'écris ce billet (ce qui m'impose de réécrire ledit billet à la volée):
Est-on, avec Plekanec, dans une situation similaire à celle de Gorges? Je dois l'admettre, l'hypothèse est fascinante. Plekanec a 31 ans et encore 2 ans à son contrat. Il ne s'améliorera pas, la question est plutôt de savoir s'il va régresser rapidement. Dans le cas de Gorges (on y reviendra en abordant la défensive dans un autre billet), il est évident que l'âge a joué en partie dans son départ. Plekanec, par contre, est une bestiole différente. Gorges a joué dans les minutes dures avec Subban, mais pas sans lui. Plekanec, peu importe ses ailiers, a joué dans les minutes dures et on a attends de lui qu'il contribue dans les 3 zones, dans les 3 situations. Encore là, ça n'était pas le cas avec Gorges.

Eller a bien vu son rôle augmenter en séries, mais est-on pour autant prêts à lui donner ce job? Si on prend Desharnais/Galchenyuk/Eller comme ligne de centre, ce dernier voudra peut-être, à l'image de Jordan Staal, aller voir ailleurs pour jouer dans un top-6 lorsqu'il deviendra autonome. Plekanec, par contre, a les aptitudes pour devenir (si tant est qu'il vieillisse comme Saku Koivu, pour mettre ça au plus rose) un excellent 3e centre qui acceptera son rôle.

Alors, qui échanger? Comment compléter le tableau? Bergevin, on l'a vu avec Gorges, n'est pas que prêt à bouger, il n'a pas peur de brasser la barque et tasser du monde.

À mon tour de spéculer. Des 3 centres actuels, Eller est de loin celui qui a le plus de valeur. Je regarde Edmonton flagosser avec Yakupov et c'est plus fort que moi: est-ce que le grand Danois peut servir de pièce maitresse pour réunir Yakupov et Galchenyuk?

C'est l'été, y fait chaud, on jase, là...

3 commentaires:

Beeg a dit…

En attendant... ton billet sur la défensive, penses-tu, comme Leclerc, que Therrien jouera Emelin avec Subban est non Markov avec le bon PK?

Plekanec pour Yakupov - woah.

Olivier a dit…

Je pensais surtout à Eller+Tinordi (mettons) + pick pour Yakupov...

Je pense que PK va finir avec Emelin, oui. More on that later ;)

Beeg a dit…

Oui, justement Eller et non Plek - mon erreur...