samedi 8 février 2014

20876: Montréal 4 Caroline 1

Match typique de ce qu'on voit depuis le début du mois de janvier, le CH étant dominé aux chances de marquer, mais les dés ont roulé pour l'attaque et Price, encore une fois, a été sensationnel. Les Hurricanes disputaient un deuxième match en deux soirs et, comme c'est souvent le cas dans ces circonstances, n'avaient rien dans les jambes en première période. Ils ont ouvert la machine en deuxième et en troisième, mais rien n'y fit.

  • Plekanec, encore une fois, a mangé sa gratte. Outre un 40 secondes passé avec Bourque et Gionta se terminant par 3 chances concédées, la distribution des catastrophes est intéressante. Eller a fait deux présences à l'aile gauche du 14 en 3e et ça a donné deux chances concédées. +2/-7 en présence du pauvre Bouillon, appelé en renfort en l'absence de Bournival. Au moins ils ne dompaient pas: 6 entrées de zone en possession de rondelle pour Pleks, 5 pour Brière et 2 pour Gionta.
  • Horreur glauque, Pacioretty tombe au combat. Comme tout le monde, j'ai cru au poignet brisé sur le poteau des buts. Mais non, c'était plutôt la hanche.. On verra où ça mène. Bourque et Gallagher ont passé les deux premières présences à se marcher sur les pieds. Le gros Rene s'en allait toujours à droite et le pauvre Gallagher tentait de compenser. Quelqu'un au banc a fini par expliquer à Bourque que sa place était à gauche et les choses ont décollé. Un revirement brusque les a fait concéder 3 chances en rafale en début de 3e (Price, encore), mais sinon ils ont eu quelques belles poussées et Desharnais a converti deux fois. Après avoir collé 1 maigre point en 19 matchs, DD en a mis 31 en 37 matchs. Je serais curieux de le voir aller sans Pacioretty pendant un moment.
  • Eller a fini par se faire pousser à l'aile au fil du match, perdant Bourque à Desharnais et Prust à White.
  • Therrien a décidé de braquer Weise, Prust et White en zone défensive (3 mises en zone offensive contre 6 en zone défensive, White en prenant deux de plus avec les autres trios) et les résultats ont été fort honorables. Une seule chance concédée, 3 entrées de zone, tout ça en un peu moins de 5 minutes. C'est une très bonne nouvelle. Je ne sais pas si Weise est l'élément qui manquait, mais je lorgne plutôt du côté de Ryan White. Parce qu'il excelle dans les jobs ingrates, je suis bien heureux de le voir coller deux buts en deux matchs. Que Parros soit délaissé au profit de Bouillon me suggère par ailleurs qu'on ne le reverra pas beaucoup. Y'étais temps.
  • Réunis, Gorges et Subban ont assuré. Mais ils ont beaucoup eu à jouer à la chaise musicale (7 défenseurs obligent) et l'un comme l'autre ont eu quelques soucis avec Murray et Bouillon.
  • Duo stable et enterré en zone défensive, Emelin et Markov se sont fait ramasser. Je ne les trouve pas particulièrement performants dans ce rôle, mais je suis peut-être sévère, il y a longtemps que j'ai vu Therrien s'appuyer aussi lourdement sur un duo donné. Je trouve qu'il y a contre-emploi, quand même, je donnerais plutôt cette tâche à Subban et Gorges. Mais bon...
  • Réunis pour moins de 4 minutes, Murray et Bouillon ont coulé à pic. Murray et Beaulieu aussi n'ont pas fait beaucoup de flammèches. Ça reste donc pénible à regarder aller dans l'ensemble.





Aucun commentaire: