mardi 12 novembre 2013

20255: Islanders 2 Montréal 4

Bien peu à dire sur ce match (j'écris le billet à quelques heures du match CH-Lightning).

Simplement, un commentaire sur Desharnais. Au moment d'écrire ces lignes, il est annoncé que DD sera dans les gradins alors que Brière prendra sa place au centre de Bourque et Bournival. À l'heure actuelle, le CH fonctionne avec quatre trios aux tâches relativement définies:

  • Premier trio: Pacioretty/Gionta/Plekanec ont pour mission de produire tout en surveillant les meilleurs éléments adverses. Ces 3 joueurs ont beaucoup de glace en avantage et en désavantage numérique en plus de leur travail à forces égales. La surveillance des meilleurs trios adverses leur impose un léger surcroit de mises en zone défensive.
  • Deuxième trio: Gallagher/Galchenyuk/Eller ont pour mission de produire un maximum de buts. Ils obtiennent donc beaucoup de glace à forces égales comme en avantage numérique et Therrien leur donne un surplus de mises en zone offensive. Lors des mises en zone défensive, on voit très souvent Galchenyuk être remplacé par Ryan White. Eller prend un tour régulier sur le désavantage numérique alors que Gallagher y prend quelques présences.
  • Troisième trio: Bourque/Bournival/Desharnais ont pour mission de faire du temps, en gros. Idéalement, on veut qu'ils produisent en offensive à l'occasion tout en restant responsables défensivement. Peu de jeu en avantage numérique et peu de glace aussi en désavantage (on y voit parfois Bournival). Par la distribution des tâches, ce trio prend un peu plus de mises en zone défensive.
  • Quatrième trio: Moen/Dumont/White font la garde contre les 4e trios adverses. Moen et White jouent beaucoup en désavantage numérique et on voit souvent White comme appui aux mises en jeu défensives avec Eller, parfois même avec Desharnais.
Cette division des tâches n'est pas idéale lorsqu'on regarde les éléments en présence. Desharnais n'est pas un très bon centre défensif et ce qui l'a mené à la LNH, soit ses qualités de fabricant de jeu, n'est tout simplement pas mis en valeur à l'heure actuelle. La chose est embêtante dans la mesure où Lars Eller est certainement taillé sur mesure pour le rôle qu'on demande à Desharnais. Mais c'est ainsi que Therrien a décidé de faire rouler son club.

Ce qui rend la chose digne de mention, c'est bien le fait que Therrien aie décidé de donner, ne serait-ce que pour un match, le job de Desharnais à Brière. Si DD n'est pas particulièrement apte à ce genre de mission, Brière l'est probablement encore moins. Je ne vois donc pas comment la situation actuelle peut être interprétée comme un danger pour Desharnais. Si Therrien décide de ramener Galchenyuk au centre avec, disons, Bournival et Gallagher comme ailier et qu'il envoie Eller entre Bourque et Brière au centre de la 3e, là Desharnais se retrouvera effectivement sans job. Mais pour l'instant, on est plutôt en train de donner son job au seul joueur susceptible de faire pire que lui dans la même situation.

On verra.











Aucun commentaire: