jeudi 12 septembre 2013

Camp d'entrainement: Les trios

Le CH a commencé son camp d'entrainement, ce qui me force à sortir de ma torpeur. Ainsi, Michel Therrien a aujourd'hui confirmé à la presse que les trios mis à l'essai au cours de cette première journée de pratique sont fort probablement la base sur laquelle l'équipe va travailler en début de saison:


Les trios en question étaient les suivants:

Rene Bourque / Tomas Plekanec / Christian Thomas
Max Pacioretty / David Desharnais / Daniel [Danny] Brière
Alex Galchenyuk / Lars Eller / Brendan Gallagher
Travis Moen / Ryan White / Brandon Prust

À vue de nez, le problème de Therrien sera probablement de trouver de la glace pour tout le monde. Ces trios sont, en effet, calqués sur les trios de l'an dernier et permettent au coach du CH de reprendre là où il a laissé l'an dernier, soit d'utiliser un alignement lui permettant de varier les assignations en fonction des zones de mises en jeu ainsi que des adversaires à affronter.

La chose se comprend mieux si on considère le temps de glace des principaux attaquants à avoir porté les couleurs du CH l'an dernier. J'ai, dans ce graphique, groupé les joueurs par trio usuel et les ai identifiés de couleurs différentes:

  • En bleu pâle, les joueurs qui conserveront selon moi un temps de glace similaire.
  • En vert les joueurs susceptibles selon moi de voir leur temps de glace augmenter au cours de la prochaine saison, soit Gallagher et Galchenyuk, deux excellentes recrues dont on espèrera plus.
  • En rouge, les joueurs qui ne sont pas de retour. Notez bien le temps de glace qui leur était attribué, il démontre quel type de places sont disponibles: Ryder, à près de 13 minutes par match à 5v5, avait un temps de glace de top-6. Halpern et Armstrong, eux, disposaient d'un temps de glace plus réduit, mais néanmoins important, ce qui dénote une utilisation somme toute importante du 4e trio.
  • En gris, Moen et White. Je pense que si Therrien veut donner plus de glace à ses deux jeunes recrues, il devra aller pêcher ces minutes dans le 4e trio.



Notez que Prust garde ses minutes et n'est pas groupé avec les membres du 4e trio. Selon moi, Prust n'est pas tant un plombier qu'un concierge. Alors que le plombier travaille sur appel pour des tâches bien précises, le concierge est toujours sur place et appelé à faire un peu de tout. Je m'attends donc à ce que Prust prenne, en plus de ses minutes sur le 4e trio, des assignations sur les autres trios, notamment lorsque ceux-ci ont à prendre des mises en jeu en zone défensive ou encore à compenser pour la perte d'un membre blessé ou inefficace (Prust est l'image même de la constance et n'est jamais blessé au point de ne pas pouvoir jouer).

On peut mieux comprendre ce rôle distinct de Prust, ainsi que la distribution des tâches aux différents trios opérée par Michel Therrien, lorsqu'on regarde la distribution des mises en jeu à forces égales en fonction de la zone dans laquelle la mise a lieu.

Plus précisément, lorsqu'on regarde combien de mises en zone défensive, neutre et offensive chaque joueur prenait pendant une tranche d'une heure passée sur la glace, on voit clairement émerger des rôles distincts.
  • En rouge, le nombre de mises en jeu prises en zone défensive par heure jouée. Le trio de Plekanec en a pris beaucoup, mais le 4e trio en a pris encore plus! Ici, Jeff Halpern se distingue parce qu'il remplissait un rôle encore plus prononcé avec les Rangers (les données de Behindthenet incluent les matchs disputés avec les deux équipes). Le trio de Desharnais ainsi que Ryder et Galchenyuk ont été particulièrement épargnés sur ce plan.
  • En bleu, les mises prises en zone neutre. Celles-ci suivent, grosso modo, le temps de glace.
  • En vert, celles prises en zone offensive. Ici, on voit clairement à quel point les trios de Desharnais et White étaient complémentaires. Le choix de Therrien était ici similaire à celui fait par d'autres entraîneurs, notamment Tortorella à New York et Vigneault à Vancouver (pas un hasard si ces deux-là ont échangé leurs postes au cours de l'été!): donner à son meilleur joueur offensif (Pacioretty) un maximum de chances de faire valoir son talent.



L'absence de Gionta ne devrait pas trop durer, on doit donc considérer que Therrien a décidé de commencer la saison avec une répartition des rôles similaires à celle de l'an dernier pour ce qui est de ses deux premiers trios. Celui de Plekanec sera appelé à jouer souvent, dans toutes les zones et contre les meilleurs éléments adverses. Celui de Desharnais sera appelé à jouer un peu moins souvent, sera tenu loin de la zone défensive et envoyé aussi souvent que possible en zone offensive.

Reste la question des deux derniers trios. Gallagher et Galchenyuk vont continuer leur progression et Eller semble s'établir graduellement comme un bon centre défensif. Si Therrien veut donner plus de glace à ce trio, ce doit alors être au détriment de la 4e ligne. Or, celle-ci a joué un rôle précis et ingrat, soit éponger les mises en jeu en zone défensive et laisser ensuite la place au trio de Desharnais lorsque la rondelle franchissait la ligne du centre. Ce qui me porte à conclure sur 3 questions:

  • Ces 3 jeunes joueurs sont-ils capables de prendre charge de ce genre de tâche? 
  • S'ils peinent à la tâche en début de saison, Therrien fera-t-il preuve de patience à leur endroit? 
  • Une petite prémisse à la 3e question. Des tâches défensives plus ingrates impliquent nécessairement une production offensive réduite. Halpern et Armstrong, qui ont accompli un travail défensif exemplaire, ont respectivement obtenu 3 points en 46 matchs et 5 points en 37 matchs. Halpern est toujours sans emploi et Armstrong joue désormais en Suède, les deux étant possiblement rendus au bout de leur carrière dans la LNH, et ce malgré le fait que tout ce que j'ai vu d'eux me porte à croire qu'ils sont encore d'excellents spécialistes de la défensive. Ma question est la suivante: l'équipe, après avoir laissé partir ces deux spécialistes, saura-t-elle accepter que ses jeunes espoirs offensifs connaissent une baisse de production offensive au nom d'une plus grande contribution défensive?

6 commentaires:

Vanhouse a dit…

Eller - Galchenyuk-Gallagher sont trop fort pour ne pas être en mesure de transformer ces minutes dures en possession positive, combien de temps ça peut prendre? 10-20 parties. Mais les 3 ensembles, ça me semble très improbable qu'ils ne passent pas au travers. Ça pourrait être une belle façon pour faire de cette saison une transition entre Plekanec et les jeunes.

Je ne crois pas vraiment à Thomas pour débuter la saison, mais on veut voir ce qu'il peut faire et j'aime bien. Je crois plus en Leblanc sur le 4e trio et Prust avec Plekanec.

Selon moi il nous manque encore notre centre de 4e trio, mais bon si Eller prend une grosse bouché dans ses minutes, peut-être que White et Dumont peuvent parvenir à faire le boulot.

Olivier a dit…

Je me demande si on va voir Gachenyuk/Eller/Gallagher longtemps ensembles. Je ne serais pas surpris de voir Galchenyuk déplacer Bourque sur le trio de Plekanec.

En même temps, il se peut que Therrien enterre Pleks/Gio/Bourque et les prive de mises en zone offensive, c'est une autre possibilité. Mais j'en doute, il est difficile de faire jouer autant un trio sans lui donner une bonne ration de mises dans les 3 zones.

Mathieu a dit…

Sans qu'il se fasse enterrer, je soupconne fort qu'une partie de la job defensive va aller a Plekanec pour pousser les Gallys vers la zone offensive ou ils sont plus efficaces. En contrepartie le quatrieme trio va peut-etre se faire enterrer encore plus que l'an dernier.

M'est avis qu'on va chialer contre Moen encore une fois...

Peut-on envisager de pousser Desharnais vers la zone defensive un peu plus?

Olivier a dit…

Je crois très très fort en la capacité d'Eller de ramer à contre courant et je pense que Therrien, qui lui a donné ben de la moppe à passer sur la 4e ligne, va donner à sa ligne des tâches autrefois confiée à son 4e trio.

Mais Galchenyuk peut monter 4 marches d'un coup et l'envoyer avec Pleks donnerait un sérieux punch au top-6 *et* au jeu de puissance. Parce que Galchenyuk, un jour, va beaucoup jouer là.

Desharnais avec Cole et Pacioretty pouvait descendre dans sa zone. Mais quand bien même ils seraient accompagnés de Pacioretty, si Desharnais *et* Brière sont lâchés trop souvent dans la zone défensive, on va être nombreux à verser dans l'ostentatoire, si vous voyez ce que je veux dire.

Vanhouse a dit…

J'aime beaucoup l'idée d'envoyer Galchenyuk remplacer Bourque pour de vrai minutes top 6.
Mais c'est encore Eller qui est perdant. Il va falloir que ça change un de ces jours.

Bourque - Eller -Gallagher pourrait bien se tirer d'affaire 2e trios de minutes dures(dézonées), mais selon moi le problème demeure le même. C'est Pacioretty qui doit monter la grosse marche.
Galchenyuk - Eller - Gallagher pourrait monter cette marche ensemble.

Je franchement zéro confiance en DD en zone défensive, on pourrait penser lui faire prendre de ces minutes, mais il faut absolument que ce soit les bons défenseurs pour sortir la rondelle.
Ceci dit, j'ai bien hâte de voir ce que Brière peut apporter.

Olivier a dit…

Pacioretty et Desharnais vont rester ensemble, j'en suis convaincu.

L'aile gauche de Pleks, c'est 2 minutes à forces égales et 2 minutes sur le jeu de puissance. Je ne vois pas comment Bourque peut tenir Galchenyuk loin de ça. Gallagher, lui, doit déloger Brière ou Gionta, un contrat pas mal plus corsé.

Eller est le 3e centre du club jusqu'à ce que Pleks ou DD trébuche durablement. Ça implique qu'il passe après les deux autres dans le choix des ailiers. C'est plate pour lui, mais c'est *vraiment( l'fun pour nous :).