dimanche 21 avril 2013

20662: Washington 5 Montréal 1

C'est simple, ils attendent la fin de la saison. Sur une période d'environ 30 minutes du début de la première à la moitié de la deuxième, le CH n'a enregistré aucune chance de marquer à forces égales et 5 chances en 10 minutes de jeu en avantage numérique. Ils n'ont juste pas essayé, sauf en fin de match, un peu embarrassé peut-être. Vivement les séries, qu'ils retrouvent un certain sentiment d'urgence.
  • L'équipe faisait globalement pitié à voir, mais Plekanec, Gionta et Pacioretty étaient au fourneau. Une seule chance concédée aux Caps (le premier but d'Ovechkin, eh...) et quelques claques collées au fond d'alignement. Au moment d'écrire ces lignes, semble que Therrien va renvoyer Pacioretty avec Desharnais et ramener Bourque avec Pleks. Dommage. Je trouve Bourque plus à l'aise contre les fonds d'alignement adverses.
  • Therrien s'est rapidement lassé de Bourque/Ryder/Desharnais. Encore ici, dommage. Desharnais s'est fait coller à quelques reprises contre la 4e des Caps, ce qui vient gommer un travail honnête contre Ribeiro. À prendre avec un grain de sel, les Caps n'ont pas vraiment attaqué à partir de la deuxième période. Desharnais, semble-t-il, est destiné à revenir entre Pacioretty et Gallagher. Bah.
  • Outre quelques belles montées de Galchenyuk, le trio d'Eller a semblé plutôt diffus. Ça n'a pas empêché Gallagher de coller deux autres chances à forces égales. Puisqu'il retourne avec DD, c'est Ryder qui s'amène à la droite d'Eller contre New Jersey.
  • Therrien a envoyé Prust avec DD en deuxième, ramenant Bourque avec Halpern. Outre une présence pénible contre Chimera, le quatrième trio a fait sa petite affaire. Pas des matchs très pénibles pour ce genre de trios, l'adversaire n'attaquant simplement pas.
  • Subban ne l'avait tout simplement pas et Therrien a agi. À partir de la deuxième période, PK s'est retrouvé avec Bouillon à jouer contre les 3e et 4e trios des Caps. On parle de toi comme candidat au Norris (un des plus prestigieux honneurs individuels de la LNH) et tu te retrouves à jouer contre Volpatti et Chimera pendant que le petit Suisse qui revient de 24 matchs sur la touche se retrouve à jouer contre Ovechkin. M'est avis que PK va être pas mal plus incisif dès mardi. À l'entraînement de ce matin (dimanche), Therrien a gardé Gorges et Diaz ensembles et PK jouait avec Markov. Enfin! Juste dommage qu'on revienne avec les anciens trios alors même que la défensive prend un tour beaucoup plus intéressant...
  • Un petit mot sur Weber... J'ai été surpris de voir Therrien le garder dans l'alignement en lieu et place de Drewiske, mais si on y pense bien, ça tombe sous le sens. Ça n'est tout simplement pas raisonnable d'aller se promener en séries avec un 7e défenseur qui a joué 34 minutes depuis le mois de janvier. Therrien se doit donc de lui donner des minutes pour qu'il se trouve un semblant de synchronisme, au cas où. Faudra voir ce que le top-4 Gorges/Diaz Subban/Markov est capable d'amortir comme confrontations, mais Bouillon/Weber pourrait faire un très beau duo à vocation offensive. On verra.










2 commentaires:

JPh a dit…

À quand le retour du duo Markov/Diaz sur le jeu de puissance? Comme vous, je trouvais qu'il étirait la glace en début de saison. Le boulet de canon de PK, je veux bien, mais lorsque les joueurs adverses se mettent à bloquer les tirs de la pointes, il me semble qu'une meilleure distribution de la rondelle pour créer des ouvertures.

Olivier a dit…

Je doute qu'on revoie Markov/Diaz sur le PP. Subban et Markov ont tout simplement trop cartonné pour que Therrien les sépare, je crois.

J'aimerais beaucoup Markov/Diaz à forces égales par contre. J'écris ces lignes pendant le premier entracte du match Montréal-New Jersey et disons que ça me semble une expérience à tenter plus tôt que tard.