mardi 28 février 2012

20942: Habintank 1 Admirals de Norfolk 2

Moi, amer?

Allons donc.

Quand même impressionnant de voir qu'en début de saison, on voyait dans cette équipe une attaque à trois trios et qu'aujourd'hui, Plekanec s'en va au front contre le meilleur buteur de la LNH, sur la route, épaulé de Ryan White et Blake Fucking Geoffrion.

Je ne m'épancherai pas inutilement sur la question, j'ai commencé plus tôt aujourd'hui (voici un lien vers le billet en question) et j'y reviendrai encore à quelques reprises. Parce que franchement, sur les seuls matchs, sachant qu'ils cherchent délibérément à perdre et que Cunneyworth ne semble pas trop savoir quoi faire, ça fait un matériel de base plutôt mince.

Mais rendons à César, etc et toutes ces choses: Price a tenu le fort comme comme il l'a si souvent fait cette saison et on doit se rassurer du fait que si notre DG est assez épais pour donner une quantité exagérée de fric à un gardien, au moins ça sera à un maudit bon. Mathieu Garon, de son bord, a volé le match, purement et simplement. White, Cole et Subban se sont fait voler sec. Alors voilà.

Scoring Chances for NHL Game Number 20942

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL117:35271722273160811114152324325v5
MTL116:591414262731537627162632915v5
TBL112:151726315167721626273243915v5
TBL111:571426315357761114242732435v5
TBL111:19but262731607681215162632915v5
MTL110:166131516167727427121832345v5
TBL19:4131516167727427161826325v5
MTL17:0857142631535776216263243915v5
TBL15:4627316061748127142432765v5
MTL15:277217315167687227121832765v5
MTL13:5951 but263151577276716262732915v5
MTL11:03272627316076811626273243915v5
MTL219:437431516167727427121832345v5
TBL219:33but31516167727427121832345v5
MTL217:37531426315357761516232632915v5
TBL217:1031516768727427121832345v5
TBL216:381117222527312127324359765v5
TBL216:371117222527312127324359765v5
MTL213:13812627317681712162632914v5
TBL212:1231515761681114242732434v5
MTL211:5567315157616874211142432435v5
MTL28:50722231516772762111518325v4
MTL24:0767223151677276271118325v4
MTL21:46272627317681714162632914v5
TBL317:502627316076811623263243915v5
TBL315:451426273153761626273243915v5
TBL315:4017223151677227111832345v5
TBL315:3917223151677227111832345v5
TBL315:3817223151677227111832345v5
TBL312:201117222731601415162324325v5
MTL311:29531426315357762126273243915v5
MTL310:437231516768727427111832345v5
TBL310:24315167687274211182334915v5
MTL37:517217223151677227111832345v5
MTL37:505117223151677227111832345v5
MTL37:181717223151677227111832345v5
MTL36:505117223151677227111832345v5
MTL30:577211142251677227111832345v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ5:30134:01000:0000
14T. PLEKANEC13:01522:17003:0800
17C. CAMPOLI12:58672:58000:0000
22T. KABERLE14:16665:13200:0000
25B. STAUBITZ3:51020:00000:0000
26J. GORGES16:25650:24002:4120
27R. BOURQUE14:12373:43001:5820
31C. PRICE44:0516168:58205:5821
51D. DESHARNAIS17:581183:57200:3401
53R. WHITE11:35420:59002:2500
57B. GEOFFRION13:24510:22000:3601
60A. PALUSHAJ11:16240:51000:5200
61R. DIAZ8:16330:00002:4301
67M. PACIORETTY17:37984:02200:0000
68Y. WEBER7:22323:22000:5601
72E. COLE17:541084:16200:2200
74A. EMELIN13:38450:07002:0600
76P. SUBBAN16:37645:52203:1520
81L. ELLER10:27232:26002:1620


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1757500000000
2753420002100
3777700000000
4000000000000
Totals2117171620002100






  • Intéressant. Boucher et Cunneyworth ont semblé s'entendre sur les confrontations. Boucher, avec un alignement décimé par la grippe et les blessures, devait impérativement mettre Stamkos et Saint-Louis sur les tâches ingrates et espérer un but de leur part. Il lui ont donné son but (contre Eller) et pour le reste, ils ont été collés dans leur zone par Plekanec qui n'a jamais lâché Stamkos d'une semelle. Du très beau travail. Geoffrion me semble un genre de gars de 3e ligne et White est un genre de gars de 3e ligne, alors Pleks a dû tout faire seul. Geoffrion et White ne sont pas exactement Cammalleri et Gionta, disons.
  • Énormément utilisés, Desharnais et ses sbires étaient collés à Hall, Wyman et Malone. Ça se passait plus ou moins bien: +2/-2 aux chances et +6/-4 aux TVF, mais sur +3/-1 aux mises. Appuyé par Emelin et Diaz au départ, puis par un peu tout le monde, ça ne les a pas aidés. Après que Malone aie fondu les plombs contre Emelin et se soit tapé une canonique roid rage, menant à son expulsion et un jeu de puissance de 5 minutes (au cours duquel le CH, inepte comme toujours sous Randy, n'a généré aucune estie de chance de marquer, reproduisant encore et encore le schéma que critiquait Cammalleri avant de partir). Quand même, Desharnais a repris le but et une fois Malone parti, ils ont brassé Wyman, Hall et Pyatt: +5/-3 aux chances sur +2/-5 aux mises, ils ont souvent remonté la pente, mais n'ont jamais pu convertir.
  • Eller se démène comme un forcené et couvre énormément de terrain. Encore quelques belles esquives en entrée de zone, beaucoup d'appuis défensifs incisifs, une belle chance de marquer en désavantage. Le dauphin de Plekanec était malheureusement plutôt seul. Bourque et Palushaj sont d'honnêtes tâcherons. Bourque, en particulier, manie la rondelle comme une grenade. Mais il sait foncer au filet, se démarquer et a une foutue garnotte. Palushaj est déterminé, mais limité. On est à des années-lumière de Moen et Kostitsyn. C'est le constat terrible que l'on doit faire à ce moment-ci: Gauthier a définitivement affaibli le club en sortant Cammalleri et Kostitsyn. Il s'est débarrassé de deux éléments qui participaient activement et constructivement aux deux trios de protection qu'avait confectionnés Martin et les a remplacés par deux choix de deuxième ronde et l'honnête, mais limité Bourque. Le club que nous avons sous les yeux, coaché par Randy, se ferait systématiquement rétamer par celui que dirigeait Martin en début de saison. Même celui qui survivait à peine à la fin novembre, faute notamment d'un 3e défenseur, serait probablement capable de leur sacrer une volée sur la force de ses unités spéciales. Bah.
  • Gomez flotte le ventre en l'air et Staubitz pourrait aussi bien jouer sans bâton et sans patins. Ajoutons que Randy est revenu à son alignement de 11 avants et 7 défenseurs, on ne les a donc pas beaucoup vu.
  • Derrière Plekanec en grande forme, gavés de mises en zone offensive, Gorges et Subban ont généralement assuré. Les deux, par contre, ont été complètement débordés sur le but de Stamkos, le trio d'Eller étant incapable d'empêcher l'élan du gros trio du Lightning en zone neutre une fois Subban coincé en zone adverse.
  • Emelin et Diaz ont bien commencé le match, mais se sont fait pincer sur un mauvais jeu d'Emelin en début de deuxième, menant au deuxième but de Tampa. Après, Diaz n'a presque plus joué à forces égales. J'aimerais mettre ça sur le dos de l'imbécile propension qu'a Randy de punir les joueurs qui ne le méritent pas, mais Diaz, habitué aux saisons européennes de 50 matchs, est probablement juste crevé. Emelin a ensuite passé quelque temps avec Weber, faisait +1/-1 aux chances sur +3/-3 aux mises. Pas mal. Au fait, même si Emelin s'est présenté au camp avec une bedaine de bière et a lui aussi grandi au soleil des saisons de 50 matchs, la longue saison nord-américaine ne semble pas l'indisposer.
  • Kaberle et Campoli ont fort bien fait. Réunis en deuxième, ils ont été tenus loin de Stamkos. Après que Malone eût pété son câble, le chemin était libre et ils ont fait jeu presque égal, +5/-6 aux chances sur +2/-4 aux mises en jeu. Leurs aptitudes défensives étant, à mon sens, sopeliennes, c'est une agréable surprise: les gars sont presque capables de faire jeu égal contre une gang de joueurs de 4e trios mixés avec des gars de la LAH.

#Failfornail

Je note les deux paragraphes suivants à la fin de ce texte de la Presse Canadienne rapportant la conférence de presse de Gauthier (via RDS):

"M. Staubitz est un joueur qui est dans la Ligue depuis longtemps. On connaît son rôle, c’est un rôle bien précis et il le fait assez bien, décrit celui qui en a fait l’acquisition. C’est un élément qui ne faisait pas partie de notre équipe auparavant, alors on va l’accueillir et voir s’il pourra bien s’intégrer."

"Ce n’est pas tant un changement de philosophie qu’un équilibre qu’il faut faire au sein du groupe de joueurs que nous avons, a précisé le DG. Avec l’arrivée de certains jeunes joueurs, on était rendu encore plus petits, il fallait se grossir. Ce n’est pas des choses qu’on fait du jour au lendemain, mai pour le reste de la saison, M. Stubitz pourra sûrement aider."
 Voici la fiche Behindthenet de Staubitz:


Pour chaque tranche de 60 minutes passées par Staubitz sur la glace, l'équipe est dans le trou de 20 tirs par rapport aux minutes qu'il passe cloué à un banc quelconque. Ajoutons à cela que son score de qualité des adversaires affronté est le plus faible de l'équipe, presque deux fois plus bas que celui du joueur le précédant.

Staubitz a 27 ans; en 196 matchs dans la LNH, il a 18 points (8b/10p) et une fiche de -12. En 233 matchs dans la LAH, il a 36 points (7 buts 29 passes) et une fiche de -39.

Louis Leblanc (7 points en 26 matchs) a été renvoyé dans la LAH, ou il a marqué 17 points en 25 matchs. D'un bord ou de l'autre, Leblanc va dépasser Staubitz aux points en jouant, oh, 10% des matchs de l'autre?

C'est l'effronterie avec laquelle Gauthier ment qui me fait péter un câble. Ce n'est pas tant un changement de philosophie qu'un équilibre? Même pas foutu de dire les choses comme elles le sont: on plante le club dans le mur et on espère repêcher le plus haut possible. À ce stade-ci, personne n'est dupe (surtout pas les joueurs).

À quelque part, je comprends que le gars se sente obligé de proférer des imbécilités pareilles pour justifier son job. Parce que moi, être son boss, le regarder zigonner avec des choix conditionnels de 5e ronde, je me poserais des questions.

En fait non, je le sacrerais à la porte. Genre drette-là.

lundi 27 février 2012

20929: Montréal 2 Floride 4

C'était impressionnant, de regarder le CH planter les Panthers ainsi en première. Puis, après une pause publicitaire, les floridiens se sont réveillés.

Avant la 10e minute de la première, le CH a mené +5/-1 aux chances à forces égales et en a ajouté 4 autres en avantage numérique, collant deux buts. Au cours des 50 minutes suivantes? +5/-18 aux chances à forces égales, +1/-6 en unités spéciales.

Y'a un mot pour ça: capitulation. Et on a encore 19 matchs à faire. Oy.

Scoring Chances for NHL Game Number 20929

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL119:2567263051677276920263051525v5
MTL117:5153112227305368813183044555v5
MTL116:5167142630677276912203051525v5
MTL115:3451 but305161727430324455824v4
MTL113:2122223051677276253043525v3
MTL113:0676 but223051677276253043525v3
MTL112:43271114273061689305155825v4
MTL112:21111114273061689305155825v4
FLA110:13142630467481412212530445v5
MTL19:3171152230606871813183044555v5
FLA18:3211273053617489303243515v5
FLA18:25but15263067727649252630435v5
FLA16:03112227305368912263051525v5
FLA15:26152630607176813183044555v5
FLA10:011126273053761430324455825v5
FLA219:201526306181914263051824v5
FLA218:52but1427306874820263032514v5
FLA217:051426304676811430325152825v5
FLA216:20112730617174813183043555v5
FLA215:59but112730617174920263043555v5
FLA214:36152230606871813183051555v5
MTL213:43601430466061741221253044525v5
MTL213:41601430466061741221253044525v5
FLA28:32223051676872414303243825v5
FLA27:13111526306076813183051525v5
FLA25:4014263046537649202630435v5
FLA25:4214263046537649202630435v5
MTL23:135122305167727618253043525v4
FLA21:501430465361684122530515v4
FLA317:55273061717481813183044555v5
FLA316:0622305167687249202630435v5
FLA314:482730617481820303251524v5
FLA314:232730617481820303251524v5
MTL311:2711111530606874813183044555v5
FLA310:09263051676872920263051525v5
MTL37:016122306167727649203043825v5
FLA36:44223051677276412202530435v5
FLA36:35223051677276412202530435v5
MTL36:1211111530607476813183044555v5
FLA33:141526273076820305152824v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ10:19361:13200:0400
14T. PLEKANEC11:03342:18214:0301
15P. NOKELAINEN8:00340:00001:0602
22T. KABERLE13:58363:33100:3500
26J. GORGES18:23290:00004:4802
27R. BOURQUE12:19162:57203:3204
30P. BUDAJ45:0710195:32317:2205
46A. KOSTITSYN10:16240:54010:0000
51D. DESHARNAIS13:24253:05100:0000
53R. WHITE6:56151:01012:5600
60A. PALUSHAJ8:38530:00000:0000
61R. DIAZ12:15441:55212:3603
67M. PACIORETTY12:44363:17100:3500
68Y. WEBER14:04351:59211:1601
71L. LEBLANC10:37150:03000:3100
72E. COLE13:48461:41100:3600
74A. EMELIN13:49550:00002:5203
76P. SUBBAN18:14493:37103:2101
81L. ELLER15:34030:07002:2703


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1965620200000
23112811000200
3383500000300
4000000000000
Totals1525101931200500





  • Soirée médiocre pour Pleks. Avec Eller et Kostitsyn, il a cédé deux chances aux Panthers en ayant une mise en zone offensive et 5 en zone défensive. Tout ça principalement contre Fleischman, Kopecky et Versteeg. Randy a brassé la soupe en deuxième et après avoir brièvement ramassé Leblanc, Pleks a finalement hérité de Ryan White. Au total, ça n'a pas fait grand changement et rendu en 3e, il a passé l'essentiel de son temps à tuer des pénalités (3 minutes jouées en désavantage pour 2 à forces égales). Kostitsyn, lui, a simplement été laissé au banc en 3e, ne faisant que 3 présences. Puisqu'il ne "joue pas de la bonne façon", je suppose, Randy a plutôt donné de la glace à ces parangons du taupinisme que sont Nokia et Palushaj. Si on en croit les rumeurs, Andrei va aller se faire voir ailleurs d'ici 24h, ce qui est bien dommage. On devra immanquablement le remplacer à l'été (un indice: un marqueur de 20 buts qui joue sur les deux ailes, ça ne pousse pas dans les arbres) et on l'échange alors que sa valeur est plus basse que jamais. Buy hugh, sell low!
  • Desharnais a vu son nombre de mises en zone défensive dopé par une série de dégagement refusé, mais, autrement, la clé de l'histoire reste le duel Ellerby/Cole, perdu par le #72 du CH, hélas. Pacioretty continue sa progression et (comme l'a si bien documenté Christopher Boucher) sa capacité à faire pression sur l'adversaire en échec avant lui permet de récupérer une quantité prodigieuse de rondelles. De bon augure pour l'avenir.
  • Gomez a connu une première moitié de match abominable. +1/-6 aux chances après deux périodes, Randy l'avait mis entre Palushaj et Nokia, envoyé Leblanc à la droite de Plekanec et Eller au centre de White et Bourque. Habile manoeuvre, me suis-je dit, et tant pis pour Gomez qui sèchera sur le banc. Gomez a quand même joué en 3e, la succession de pénalités forçant Randy à avoir recours à sa 4e ligne.
  • À l'oeil nu, Eller et Kostitsyn faisaient fort bien en échec avant et leur trio n'avait accordé qu'une chance après la première. Bourque, Eller et Leblanc ont finalement passé 3 minutes ensemble sur la glace, terminant +0/1 aux chances, +2/-0 aux mises et +0/-4 aux TVF. Pas exactement les chars.
  • Gorges et Subban n'avaient ni l'air, ni la chanson et ils ont été utilisés à outrance. Faut dire que le nouveau style "dump and run" ne les aide pas. Pierre Houde soulignait ainsi, lorsqu'un défenseur du CH était blotti avec la rondelle derrière le filet de Budaj, que Cole attendait à la ligne bleue des Panthers. Bien qu'ils aient abandonné l'échec avant à deux joueurs, on est encore loin, très loin du système "soutien au porteur" de Jacques Martin.
  • Réunis, Emelin et Diaz ont fait +4/-4 aux chances sur +1/-7 aux mises et +9/-12 aux TVF. Dommage de voir Emelin échapper Weiss sur un but (qu'est-ce qu'il en avait contre Budaj celui-là...), mais autrement ils ont fait un travail solide contre les 2e et 3e lignes des Panthers. Leur émergence permet déjà d'entrevoir l'avenir avec plus d'optimisme: si (si...) Markov nous revient un jour, un de ces deux-là (Diaz, probablement) va assurer une 3e paire de haut niveau. Sinon, restera alors à trouver un défenseur défensif pour appuyer Kaberle (avec lequel on sera probablement pris pour un moment).
  • Kaberle et Weber, donc. Si tant est que Campoli soit resté dans les gradins pour cause d'échange imminent, c'est la grande audition pour le #68. Les auditeurs sont des incompétents en panique, on lui a assigné comme partenaire un joueur franchement médiocre en défensive et il doit composer avec un système de jeu qui semble fondé sur la nécessité de laisser les défenseurs sécher dans leur coin. S'il réussit à faire bonne figure dans ce foutoir, c'est qu'on en tient effectivement un bon. Observons.

vendredi 24 février 2012

20910 Montréal 1 Washington 4

Quel ennui...

Scoring Chances for NHL Game Number 20910

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
WSH118:28143146617481625283081855v5
WSH113:58111731466871823305255905v5
WSH113:03but142231537481625283081855v5
WSH14:003151616772742021262730745v5
MTL12:228114173146688168283081855v5
MTL12:204614173146688168283081855v5
MTL12:198114173146688168283081855v5
MTL219:35673151616772742021262730745v5
MTL217:372711172731536868283081855v5
MTL217:361111172731536868283081855v5
MTL217:305311172731536868283081855v5
WSH215:51152227317174823305255905v5
WSH215:3514263153762021252830524v5
WSH215:2514152631762021252830524v5
WSH214:132731616881830528185904v5
WSH211:19but1131536174812528305255855v5
WSH211:03but11262731537668233081905v5
MTL28:035122315167727615262730745v4
WSH24:291431617174620252830814v5
MTL318:212711172731536868233081905v5
MTL316:1927 but142731687468308185904v5
MTL315:4714142627316168308185904v5
WSH38:51173151676872625283081855v5
MTL36:5827142627317620305255904v4
WSH34:221727315168721527304274835v5
WSH30:35but1114222746762126273042745v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ10:26441:44000:1400
14T. PLEKANEC11:46431:53004:5023
15P. NOKELAINEN7:15010:22002:1501
17C. CAMPOLI13:54731:31000:1400
22T. KABERLE11:37033:43100:0000
26J. GORGES15:59110:00006:3712
27R. BOURQUE13:17540:00003:0321
31C. PRICE42:54995:36109:3624
46A. KOSTITSYN13:14331:31000:0000
51D. DESHARNAIS16:36133:43100:1200
53R. WHITE8:22430:00003:5401
61R. DIAZ6:57130:00004:4312
67M. PACIORETTY15:26123:52100:0000
68Y. WEBER13:12731:44001:3011
71L. LEBLANC8:12020:00000:1101
72E. COLE15:11134:05100:0400
74A. EMELIN11:36150:00001:5911
76P. SUBBAN16:35123:52104:0902
81L. ELLER13:55330:00004:2901


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1343400000000
2574310000400
3432300002000
4000000000000
Totals121491010002400






  • Calé sur Semin, Laich et Perrault au cours des deux premières périodes, le trio de Pleks a été un des deux seuls à donner quelques rares élans offensifs. Hunter s'est tanné en troisième et lui a envoyé Halpern dans les pattes.
  • Absence presque complète de menace offensive de la part de Desharnais, complètement éteint par le trio de Laich.
  • Deuxième trio à générer quelques beaux élans offensifs, celui de Gomez a souvent ramassé celui de Johansson/Ovechkin. Bourque a obtenu le quart des chances du CH à lui seul. Inélégant, mais efficace. Son style "épuré" convient mieux à Gomez. Si on pouvait leur adjoindre Leblanc, ça serait encore mieux.
  • Nokia et Leblanc n'auront pas pris tant de glace que ça; Leblanc, je trouve, a été le plus intéressant. Le kid n'est pas gros, mais il sait y faire le long des bandes.
  • Pas trop compris contre qui Subban et étaient installés, mais le fait est qu'ils ont tous deux passé un peu plus de temps que d'habitude avec d'autres défenseurs.
  • Diaz et Emelin ont connu un match plutôt abominable, faisant +1/-3 aux chances et +2/-5 aux TVF en moins de 4 minutes passées ensemble sur la glace. Diaz n'a d'ailleurs joué que 6 minutes à forces égales.
  • J'ai mes doutes, mais on dirait que Randy a mis beaucoup d'efforts pour mettre Campoli et Weber dans des situations offensives: ils ont joué plus de 10 minutes ensemble et pris 5 mises en zone offensive pour 2 en zone défensive. Les résultats furent à l'avenant, +7/-3 aux chances et +15/-10 aux TVF. Pas mal.