mercredi 6 juin 2012

La garde prétorienne

Vais être totalement honnête avec vous, gang. J'ai complètement déconnecté du hockey depuis la fin de la saison. À un moment donné, faut savoir prendre du recul et se refaire un zen avant d'y retourner. Concrètement, pour moi ça veut dire que j'ai l'intention de recommencer à publier régulièrement du stock après le premier juillet. Je n'écarte pas la possibilité de quelques petites rechutes d'ici là, mais on aura alors eu le repêchage, les premiers jours du marché des agents libres et la décision d'embaucher Therrien pour nous donner un premier vrai tableau de ce que Bergevin a en tête.

À lire à gauche et à droite, repiquant ainsi sans honte ni scrupules les idées d'autrui, il y a quand même déjà certains éléments qui me semblent ressortir. Détail déprimant: j'ai perdu toute capacité de synthèse, ce qui implique que j'exprime maintenant en 1500 ce qui en prenait autrefois 300. Mes excuses les plus plates.

  • Bergevin s'est entouré de vieux potes, ce qui fait sens d'un point de vue politique. Le Canadien est une vieille et puissante (je parle de cash, là) organisation, employant un grand nombre de personnes, autour de laquelle gravite encore plus de monde. Le CH est probablement une des plus imposantes organisations, numériquement parlant, de la LNH. Tiré dans cette fournaise, un DG se doit d'abord et avant tout de s'entourer d'une garde prétorienne. Je crois que c'est ce que Bergevin a fait en allant pêcher des gars comme Marchment et Dudley.
  • Franchement, ses vieux potes me semblent aussi être de la vieille école la plus absolue. Dudley est celui de qui on a le plus entendu parler et s'il est représentatif de l'approche de l'équipe Bergevin 1.0, Mike Blunden a de bonnes chances de faire le club l'an prochain. Plus précisément, l'approche de l'organisation me semble s'orienter vers une certaine représentation idéalisée du bon vieux hockey, du genre à se donner comme priorité de bâtir une équipe "grosse, robuste, rapide et talentueuse". Une équipe constituée de 20 clones d'Eric Lindros à 23 ans est effectivement hautement souhaitable, mais parfaitement irréalisable. En ce sens, le club me semble s'éloigner d'une perspective plus analytique, qui identifie une équipe en saison non pas à un parc de bovidés d'exposition, mais plutôt à un ensemble de processus à optimiser pour maximiser les chances d'atteinte des objectifs les plus élevés. Si elle semble bassement gestionnaire de par son vocabulaire, cette perspective se manifeste selon moi surtout par une réelle volonté d'identifier clairement les contingences pour ainsi les enlever du plan de travail, pour se consacrer à ce qui peut réellement améliorer l'équipe que l'on a présentement en main. Ce ne sont que des impressions et, comme je l'ai dit, ce dont le club semble s'éloigner présentement constitue selon moi une tendance mondiale et irréversible.
  • S'il me semble parfaitement concevable que Bergevin s'en éloigne par traditionalisme et surtout par choix politique (et l'accent sur la tradition *est* un choix politique) et si ce constat me chagrine, je crois aussi que le DG du CH va embarquer dans le train plus tôt que tard, ne serait-ce que par simple pression compétitive. Je garde par conséquent l'esprit ouvert et je ne m'attends pas à voir se révéler à moi, après les 3 premiers mois de son règne, la substantifique substance de sa conception de ce que doit être un club de hockey. Joueurs comme gestionnaires, je considère que les hommes de hockey réussissent tous de la même façon: lorsqu'ils arrivent à un nouveau niveau de compétition, ils tablent à plein sur ce qui les a amenés là, sur leurs forces. Puis, au fur et à mesure qu'ils prennent leurs marques, ils s'adaptent, se transforment et se développent. S'ils sont incompétents, ils ne réussissent tout simplement pas à se trouver une force sur laquelle miser, à franchir la première étape. C'est ce qui fut la perte de Cunneyworth: sans autorité sur son club, sans préparation, sans mandat, il ne faisait au bout du compte pas grand-chose, ne m'a jamais laissé l'impression d'établir quoi que ce soit qui lui soit propre au-delà d'un schéma de jeu de puissance désespérément inefficient. Ce qui me fait dire qu'il ne fera probablement pas carrière dans la LNH. Pour ce qui est de Bergevin, je crois que c'est après la date limite des transactions de la saison 2012-13 qu'on aura une vraie idée de ce qu'il sait faire. À ce niveau-là, les gestes publics sont si peu nombreux que ça prend le temps que ça prend avant d'avoir une idée de ce qui se passe.
  • Je pense que l'embauche de Therrien est, si on accepte mon raisonnement, parfaitement compréhensible et même habile. Therrien a de l'expérience et de nombreux contacts dans les médias francophones, ce qui devrait normalement constituer de réels atouts sur le plan des relations publiques. Mais si on garde à l'esprit la situation "politique" de Bergevin, je pense que ce côté "médiatique" n'est que la pointe de l'iceberg. Âgé aujourd'hui de 48 ans, Therrien a près de 500 matchs d'expérience dans la LNH, il connaît le tabac et saura donc prendre en main le club. Mais surtout, surtout, à 48 ans, alors qu'il devrait être au faîte de sa carrière, Therrien est désespéré. RDS, pour un ex-coach, ça n'est pas le purgatoire, c'est l'enfer: on n'en revient pas. Ce que Bergevin donne à Therrien, donc, c'est sa seule, unique et dernière chance de faire carrière comme coach dans la LNH. Si Gauthier s'est débarrassé de Martin, c'est (mon hypothèse, ok?) parce que ce dernier en menait large, très large et que le DG en avait assez de se faire asticoter (Gauthier n'est pas Gainey). Bergevin, lui, aura comme coach un garde prétorien puissamment motivé. Et contrairement à Gauthier avec Cunneyworth, Bergevin n'est pas dans une position où il se doit de téléguider son coach: ce dernier a de l'expérience et saura se démerder. C'est utile dans la gestion de tous les jours (surtout que le gars ne s'obstinera jamais trop fort) et c'est encore plus utile le jour ou tu dois le sacrer dehors. Bergevin a donc évité de refaire l'erreur de Gauthier. J'imagine peut-être des affaires, mais je pense que c'est habile.
  • Therrien, donc. Mathieu, commentateur émérite de ce blogue (il y a écrit presque autant que moi, ne nous leurrons pas), faisait le commentaire suivant sur Twitter: "Therrien is not only ineffective, he's also a bad fit: a disciplinarian indifferent to tactics for a hard-working but unstructured club.". Si je me fie au conservatisme initial de Bergevin, Therrien héritera donc d'une équipe qui est encore fondamentalement celle du tandem Martin/Gauthier. Le constat de Mathieu me semble recouper ce que j'ai lu ailleurs sur Therrien, en remontant jusqu'à Claude Julien qui, après avoir succédé à Therrien à la barre du Canadien, expliquait en substance que le problème du club était alors que s'il travaillait fort, il travaillait mal, prônant un jeu déstructuré où les joueurs couraient partout, dépensaient des tonnes d'énergies pour finalement pas grand-chose. Therrien, en ce sens, ressemblerait diablement à Cunneyworth. La grosse différence d'avec Cunneyworth, c'est que Bergevin aura, s'il y pense, le luxe de s'assurer de lui donner des adjoints qui le complètent; Therrien n'est surtout, surtout pas en mesure de faire un plat de la chose. C'est une fois ceux-ci nommés que l'on pourra commencer à se faire une idée de ce que Therrien va imprimer comme mouvement au club. Un bon tacticien dans son équipe serait un bon départ. Pas besoin d'avoir Jacques Lemaire comme assistant-entraîneur, là. Bien que ce dernier l'ait déjà fait pour Vigneault. Et que le CH aurait les moyens de le payer 5 fois le salaire de son coach. Et que Therrien serait juste trop content de voir ainsi boostée sa carrière jusque-là morte et enterrée. Bah, on jase, là...
  • Le traditionalisme et l'approche "old boys network" n'interdisent pas une réelle compétence, mais elles n'en mettent pas moins le club dans une position initiale qui ressemble à un début de porte-à-faux par rapport à la direction prise par le sport professionnel en général. Mais je pense qu'on surestime le dogmatisme de ce mode de pensée parce qu'on y a généralement accès par le truchement des médias traditionnels, souvent un terreau fertile pour bêtises de tout acabit. Les commentaires de Julien sur l'inefficacité du club sous Therrien étaient notamment en réponse à une théorie old-school qui circulait alors dans les médias: le club écrasait systématiquement en 3e période parce que composé de joueurs trop petits qui, parce que trop petits, se fatiguaient plus rapidement. L'insondable bêtise de la chose s'accompagnait d'une autre stupidité canonique: si Therrien s'est fait mettre à la porte du club en 2003, c'est parce qu'il "n'était pas l'homme de Gainey". Je soulignerai simplement que Gainey, archétype de l'ex-joueur old-school plogué dans le old-boys network devenu DG qui s'entoure de ses potes partout où il va (helloooo Carboooo!), Gainey, donc, s'était empressé de remplacer Therrien par un coach tout entier dévoué au jeu systématique et structuré.
Si tant est qu'on ne fasse pas l'erreur de donner deux gérants d'émotion qui laissent la tactique à Therrien, je ne suis pas trop inquiet. Alors voilà, reste à attendre la suite des choses.

13 commentaires:

Mathieu a dit…

Allons, n'exagère pas, je n'écris pas autant que toi, ce n'est même pas vraiment proche...

J'admire ton optimisme, mais je ne le partage pas. Il faut dire (il faut bien l'admettre, la chose étant devenu évidente) que je suis d'un naturel pessimiste sur le hockey depuis un bon bout de temps. Ceci dit, je ne pense pas qu'un assistant-coach tacticien permettra à Therrien d'éviter ce qui lui a fait faire des Penguins un club de 46%. À moins que l'assistant coach n'agisse le calife à la place du calife, laissant à Therrien le soin de hurler derrière le banc pour rendre heureuse la galerie, à un moment donné, c'est le coach en chef qui est le boss, désespéré ou pas. L'assistant-qui-fait-bien-paraître-son-coach est une théorie amusante qu'on a souvent entendu pour discréditer Martin au profit de Muller, mais je n'achète pas vraiment. Je ne m'attends donc pas à voir un Canadien bien porté sur la possession de rondelle, peu importe qui seront les assistants.

Inutile de dire que je suis extrêmement déçu, c'est là une autre évidence. Non seulement par l'embauche de Therrien mais ce qu'elle suggère sur Bergevin. Je veux bien croire que dans le pire des cas ce dernier s'adaptera probablement dans une couple d'années, mais je pense que le Canadien, là, n'a pas vraiment moyen de les perdre, ces quelques années. Pas de chance qu'il déménage, on s'entend, mais la fenêtre des Pacioretty-Subban-Price risque d'être sérieusement entamée quand Bergevin comprendra qu'il doit monter dans le train. Et en attendant, on aurait un DG fermement campé dans la vieille école qui aime bien engager ses chums.

J'ai un peu peur de ce qu'il va faire, mais je réserve quand même mon jugement final jusqu'à ce que je vois l'alignement au premier match. Je voyais l'engagement du coach comme le premier grand test de Bergevin, test qu'il vient selon moi d'échouer royalement, mais à sa décharge, les candidats au poste étaient bien peu inspirants (Therrien était loin d'être le meilleur du lot, mais la palette n'était pas impressionnante). Il faudra voir comment in construira le club, maintenant.

Vanhouse a dit…

Je partage pas mal ton opinion Olivier. La liste des candidats étaient courte, et Therrien fait beaucoup de sens pour plusieurs aspects. Entre autre (et surtout), pour Bergevin, c'est le choix prudent.
C'est correcte pour moi. Mais le 3 ans, je trouve ça plus difficile. Therrien aurait dit non à 1 an, ok 2 ans?

Je lui donne encore le bénéfice du doute, encore, pour voir si nous allons voir sortir certains entraineurs potentiels autour de l'organisation.

Est-ce que ton optimisme va diminuer lorsque Carbonneau va être nommé adjoint?

Ceci dit l'équipe a d'excellentes bases, et des jeunes intéressants, j'ai hâte de voir Bergevin gérer cet aspect là.

Olivier a dit…

@Mathieu: Je comprends ton pessimisme, mais j'attends de voir l'allure du club avant de condamner Therrien et Bergevin.

Je dirai simplement que l'embauche de Martin Lapointe me fais pencher du côté du pessimisme. Le gars a essentiellement expliqué au journaliste qu'il allait travailler pour le CH parce que Bergevin était son chum, que ce soit comme assistant coach ou autre chose. Bergevin semble tabler fort sur l'équation ami=compétent. On verra ce que ça va donner à l'usage, mais vu de l'extérieur ça fait pas trop sérieux.

Mais je crois vraiment aux assistants coach. On riait des histoires de Muller parce qu'il était évident pour quiconque regardait les choses aller que Martin runnait la barque. Mais Pearns avait monté un très bon PP avant de se faire mettre dehors, Muller jouait très bien le rôle de motivateur et aidait certainement Martin à garder le contrôle absolu de la chambre. Un bon coach avec des assistants qui comblent ses faiblesses, ça aide beaucoup. Mais si Therrien engage Carbo et Gaston Therrien comme assistants, on est dans la marde jusqu'au cou.

@Vanhouse: la longueur du contrat n'a aucune importance, ça n'est que de l'argent, ce que le CH possède à ne plus savoir qu'en faire.

Capgeek semble mettre le plafond à 70 millions. Ça n'arrivera pas, mais moi je commencerais l'année avec ça:

CAPGEEK.COM USER GENERATED ROSTER
My Custom Lineup
FORWARDS
Max Pacioretty ($1.625m) / David Desharnais ($0.850m) / Erik Cole ($4.500m)
Zach Parise ($7.000m) / Tomas Plekanec ($5.000m) / Brian Gionta ($5.000m)
Andrei Kostitsyn ($3.250m) / Lars Eller ($1.200m) / Louis Leblanc ($1.170m)
Mathieu Darche ($0.700m) / Scott Gomez ($7.357m) / Aaron Palushaj ($0.735m)
Ryan White ($0.688m)
DEFENSEMEN
Josh Gorges ($3.900m) / P.K. Subban ($4.000m)
Andrei Markov ($5.750m) / Alexei Emelin ($1.500m)
Tomas Kaberle ($4.250m) / Yannick Weber ($0.850m)
Frederic S.-Denis ($0.666m) /
GOALTENDERS
Peter Budaj ($1.150m)
Carey Price ($7.000m)
BUYOUTS
Rene Bourque ($1.333m)
------
CAPGEEK.COM TOTALS (follow @capgeek on Twitter)
(these totals are compiled without the bonus cushion)
SALARY CAP: $70,300,000; CAP PAYROLL: $69,473,476; BONUSES: $300,000
CAP SPACE (22-man roster): $826,524

Vanhouse a dit…

Je suis tanné t'entendre ça: le CH ne s'est pas quoi faire de tout son argent...alors il le donne à des coachs / gestionnaires...pour ne rien faire. Ça s'appelle de la mauvaise gestion.



Bel alignement...AK serait un bel ajout...Parise serait pas mal.

pas de Bourque? son rachat coûte beaucoup trop cher selon moi, et surtout trop longtemps.

Et il te manque un défenseur de profondeur.

Sacha a dit…

Donner $7M par année à Carey Price me ferait perdre toute confiance en Marc Bergevin.

Matthieu a dit…

Je ne serais pas étonné que Bergevin commence par resigner Blunden, Staubitz, ou même les deux.

S'il resigne AK par contre ça sera vraiment sa première bonne décision. Apparemment à Nashville, c'est Andrei qui aurait une mauvaise influence sur Sergei :)

Mathieu a dit…

Quelqu'un qui connait le junior sait-il si Jodoin pourrait etre l'assistant qui serait calife a la place du calife?

Les Bulldogs etaient lamentables l'an dernier, mais ils n'avaient probablement plus les chevaux avec toutes les blessures aux deux niveaux... cela dit il a deja ete l'assistant de Therrien et ca n'avait pas ete reluisant.

Olivier a dit…

Je ne sais pas pour Jodoin, m'est avis que le gars n'est qu'un bouche-trou. Mais Lefebvre me semble un choix intéressant. On ne sait pas ce qu'il vaut, mais si tant est que Therrien n'implose pas dans la prochaine saison, il aura le temps de se faire les dents sur la LAH avant d'avoir le job à MTL.

Pour ce qui est de la brochette d'anciens joueurs embeauchés pour le "développement des joueurs"...

X-Abrupto a dit…

Salut! Petite précision... Tu parles de ( Bryan? ) Marchment au début de ton texte, je crois que tu te trompes avec Mellanby... À moins que Marchment ait été embauché lui aussi?! Si oui j'en ai manqué un bout.

Disons que je suis ni chaud ni froid en ce qui concerne Therrien. Je pense que c'était un choix un peu trop facile. Mais bon, je vais lui donner une chance. Comme je l'ai dit sur Lions in Winter, Therrien a des avantages: Il connait très bien Montréal et ce que c'est que de coacher pour cette équipe et il a vu tous les matchs du Canadien depuis son arrivée à RDS. Il a donc assurément déja un plan pour l'automne.

Mais Therrien a aussi des désavantages. Est-ce qu'il a trouvé le moyen de se devenir un motivateur pour ses joueurs? Therrien est connu pour piquer des colères. Je crois que son négativisme lui a valu ses départs de Montréal et Pittsburgh.

Je ne pense pas que Therrien puisse faire pire que la dernière saison. Il faudra se souvenir de ça lorsqu'il terminera sa première année avec le CH. Il faut non seulement être patient avec lui, mais il faut également ne pas le glorifier assitôt que le Canadien connait une série de victoires. Tout le monde ( je crois ) peut dire que le Canadien était supposé faire mieux en 10/11, il ne faudrait donc pas se croire invincibles si ils font les séries l'an prochain, car je crois que dans d'autres circonstances et avec les mêmes joueurs, ils auraient pu en faire partie cette saison.

S'entourer d'amis comme le fait Bergevin, ça peut être bien. Mais quand ça va mal aller, j'espère que personne ne sera gêné d'en parler. Quand on a que des amis au boulot, le problème c'est qu'on a tendance à ne pas vouloir les froisser... Il y a toujours un risque qu'une situation malsaine puisse s'instaurer au sein de l'organisation et que personne n'y fasse quoique ce soit jusqu'à ce que ça explose au visage de tout le monde...

En ce qui concerne l'alignement que tu donnes, je ne suis pas d'accord... Cet alignement laisse peu de place aux futurs contrats... Premièrement je ne crois pas que le Canadien sera en mesure de signer Parise même s'il y a une possibilité. Trop d'équipes vont le vouloir, et son contrat risque d'être gigantesque. De plus, on oublie ici l'aubaine que représente David Desharnais. Il ne jouera pas à $850 000 pour le reste de sa carrière. Attendez-vous à ce qu'il coûte environs 4 millions au Canadien... Il faut donc prévoir le futur contrat de Desharnais. Pacioretty aussi ne restera pas un joueur de 1.6 millions. Si tu signes Parise pour un contrat à long terme, ça donne peu de place à Desharnais et Pacioretty. N'oubliez pas les contrats de Price et Subban, ces deux là vont coûter plus cher, aussi.

X-Abrupto a dit…

Personellement pour le cas Parise, je m'attend plus à une équipe comme les Panthers. Ils ont fait les séries cette saison et voudront recommencer. La plupart des joueurs qu'ils doivent resigner son vieillissant et coûteront moins cher. Le 3/4 de l'équipe est encore sous contrat. Ils auront de l'espace pour signer un joueur important. Méfiez-vous des Panthers la prochaine saison, ils seront à mon avis l'une des surprises de 12/13.

En ce qui concerne Gomez, je crois que la meilleure chose à faire ce sera de répéter le cas Wade Redden...

Staubitz doit être gardé. White ne peut être le seul à se bagarrer, il va se brûler trop rapidement. Staubitz est également solide en échec avant, c'est un bon travailleur.

Je crois que Eller subira le vrai gros test de sa carrière. Je m'attend à ce qu'il ait la chance de prouver que Plekanec peut être remplacé. Aussitôt que Plekanec sera blessé ou ralentira, on va alterner avec Eller. On a vu de belles choses d'Eller et je crois que cette année sera véritablement celle de son éclosion, reste à voir s'il sera excellent, très bon, ou juste bon. Dans tous les cas, Eller va pousser dans le dos de Plekanec, et si Plekanec est largement supérieur, Eller ne restera pas à Montréal... Plekanec a une forte valeur sur le marché des échanges. Il pourrait rapporter beaucoup au Canadien, mais c'est un joueur qui a le CH sur le coeur et il est fier de jouer pour Montréal. Il faudra être très prudent si on compte l'échanger. J'ai toujours admiré Plekanec et j'aime bien des choses d'Eller, et c'est déchirant d'admettre que ces deux là ne pourront pas jouer dans le même club pour toujours. Eller ne demeurera pas un joueur de 3e trio. C'est un centre de 2e trio ce gars là, j'en mettrais ma main à couper. Il est solide, protège la rondelle comme pas un, bon passeur, provoque des choses. Mais, souvent, ses jeux ne portent pas fruit. C'est la dernière pièce du puzzle qu'il devra trouver la saison prochaine. Il faudra échanger l'un des deux avant la fin de la saison prochaine car le contrat d'Eller se termine en 12/13 et si on attend trop tard, sa valeur risque de diminuer. Plekanec quant à lui a une excellente réputation dans la ligue et pratiquement toutes les équipes le veulent et sont prètes à donner beaucoup pour l'avoir. Il y a donc la possibilité d'un échange très important impliquant Plekanec. Il a cependant un contrat solide qui à mon avis représente très bien son talent. Ce sera une décision très difficile à prendre. Ça va vraiment dépendre des performances d'Eller.

Voudriez-vous vraiment AK46? Sa mauvaise éthique de travail est désormais sa principale étiquette et ses présences à tous les soirs sont questionnables. Si on veut AK46, il faut l'avoir avec un contrat bien moins important que son dernier... Mais mon petit doigt me dit qu'il risque de trouver prenneur ailleurs dans la NHL ou dans la KHL.

PS: Carey Price à 7 millions c'est, comme le dit Sasha, très cher payé... Le contrat Henrik Lundqvist ne franchit même pas les 7 millions par année. Je pense que 5.5 millions pour Price c'est raisonnable. 6 millions gros max. S'il est payé plus cher que ça, les attentes envers lui seront énormes... Si on compare avec un gars qui a 7 millions ( Pekka Rinne ), Price, à 7 millions, c'est surpayé. Désolé mais même si Price est excellent, il doit encore prouver qu'il est un gardien dominant, dans le top 3 de la ligue nationale... Pour l'instant le top 3 c'est Rinne, Lundqvist et Quick, à mon avis.

Mathieu a dit…

Jodoin et Gallant seront les assistants. Ca a de la credibilite, mais je ne sais pas s'il y a un tacticien/gars de systeme dans le lot. Faudra voir.

JM a dit…

Je crois que Price (qu'on le veuille ou non) aura autour de 7 m. Le problème ne sera pas Bergevin mais davantage le contrat de Rinne. Price est peu-être pas dans le top 3 mais pas loin du top 5 (donnez lui une équipe avec une défensive comme celle des preds et on en fera un Rinne).

Pour Parise, ça serait super dans l'alignement du canadien mais je crois qu'il se retrouvra avec le wild. (simple intuition, il vient du coin)

Que pensez-vous de P-A Parenteau? (je sais que ce n'est pas le joueur du sciècle et qu'avoir Tavares sur son trio ça aide à faire des points)Pourrait-il avoir un bon impacte?

Olivier a dit…

Je le prendrais, moi Parenteau. Pas à 5 millions pour 5 ans, mais sur 2-3 ans autour de 3 millions, il a son utilité: remplacer Gionta et Cole lorsque les vieux tombent au combat et autrement alimenter Eller et se mettre dans le chemin de Gallagher et Leblanc. Lorsqu'un de ces deux là prendra sa place, c'est qu'il sera prêt.