mardi 24 avril 2012

Vigneault ne viendra pas à Montréal

L'élimination hâtive des Canucks était un de mes scénarios de rêve. Se faire sortir aussi rapidement, espérais-je, convaincrait certainement le DG des Canucks de congédier un excellent entraîneur?

Malheureusement, Mike Gillis est loin, très loin d'être un imbécile. L'article suivant soulève un point de sa conférence de presse montrant à quel point les Canucks, comme organisation, sont loin, très loin devant les fossiles comme Gauthier et Gainey.

http://canucksarmy.com/2012/4/24/gillis-hodgson-and-advanced-stats

5 commentaires:

Mathieu a dit…

Enfin il n'a pas dit qu'il le garderait... >_>

Bon, ç'aurait été trop beau. Et j'avais une peur bleue que Vigneault soit disponible et qu'ils engagent Patrick Roy pareil.

J'espère que le prochain DG sera de la nouvelle vague. Tu t'imagines Pierre McGuire donner des mises offensives pour mousser la production d'un gars, toi? Je pense plus qu'il est du genre à tomber dans le panneau...

Étienne a dit…

J'espérais aussi qu'ils veuillent changer de coach, mais apparemment les Canucks sont pas les Canadiens.

Charles a dit…

Je dois avouer que j'avais des doutes lorsque Gillis a été nominé comme GM.

Après avoir lu l'article, on comprend un peu mieux pourquoi les Canucks sont une des meilleures équipes depuis quelques années.

Avouer que ce serait le fun d'avoir un GM qui est capable de comprendre qu'un joueur ne cadre pas dans l'équipe, qui décide de mousser sa valeur afin de le vendre plus cher.

On est loin de Pierre McGuire qui decide de la valeur d'un joueur selon son dernier match

X-Abrupto a dit…

Si les Canucks avaient tous été en pleine forme lors de leur élimination, avec les deux frères Sedin à 100% et Luongo sans tache, là le poste de Vigneault aurait pu être en danger. Mais les Canucks ont joué de malchance à mon avis, et les Kings se sont montrés acharnés au point tel que je me demande s'ils ne seront pas l'équipe à surveiller dans l'ouest tandis que dans l'est je pense que la majorité s'entendront pour dire que les Flyers sont très dangereux.

Je pense que les Kings sont responsables de la victoire des Kings. C'est tout. Bien entendu les fans des Canucks blâmeront les Canucks pour la défaite! Haha.

Lors des premiers matchs contre les Kings, les Canucks sont arrivés très forts et hargneux, mais les Kings ont encaissé comme des pros, n'ont pas abandonné et ont eu le dessus. C'était beaucoup plus une série "d'équipe" que d'une série de "duel de gardiens" ou de "duel de coachs". Je pense que les joueurs sont beaucoup plus à blâmer ( quelques uns avec raison, d'autres étaient diminués ou absents pour cause de blessures ) que Vigneault et son staff. Mais je n'irais pas jusqu'à blâmer Luongo. À vrai dire je doute que n'importe quel fan de Vancouver, même s'il ira blâmer Luongo si on lui pose la question pour suivre comme un mouton, ne peut réellement lui jeter le blâme. Il a été correct dans l'ensemble. Le départ de Luongo est inévitable car depuis son arrivée à Vancouver il n'a jamais été capable de surpasser les attentes. C'est une série d'évènements. Je pense que le seul reproche qu'on puisse lui faire c'est qu'il n'a jamais porté entièrement l'équipe sur ses épaules comme la fait Henrik Lundqvist dans la série contre les Sénateurs, par exemple.

Luongo est aussi en quelque sorte le "Joe Thornton du filet" en séries éliminatoires. Il a des joueurs, c'est comme s'ils avaient une malédiction qui faisait qu'ils ne peuvent jamais performer comme en saison et aller jusqu'au bout pour gagner la coupe, aussi puissante soit leur équipe.

À vrai dire, j'aime énormément Alain Vigneault, c'est un de mes entraîneurs préférés. J'aime sa fougue, son intensité. Mais j'ai toujours cru que ses sorties publiques dans les médias contre son gardien au fil des années n'auront créé que du négatif au bout du compte. C'est une des raisons qui font en sorte que Luongo est constamment dans les rumeurs d'échanges depuis plusieurs années. En critiquant Roberto, Alain Vigneault augmentait par le fait même la haine des fans des Canucks envers le gardien. C'est vrai que Luongo n'est peut-être pas le meilleur gardien #1 de la NHL mais il demeure un excellent gardien. Personellement, je n'aurais jamais critiqué Luongo de cette manière. Je ne trouve pas ça professionel du tout. C'est mal comprendre la position d'un gardien de but au sein d'une équipe. Même quand ton gardien de but est mauvais et donne des buts faciles, tu te dois de lui en parler de ça en privé, non devant les caméras. Le gars joue 60 minutes par match, reçoit des rondelles sur le corps ( croyez-moi, ça arrive que la rondelle se faufille entre votre équipement et ça fait mal ), des joueurs lui tombent dessus et lui foncent dedans à tous les soirs... Le gardien de but est dans la position la plus vulnérable lorsque son équipe perd car lorsque la rondelle va dans le but, il est toujours un peu coupable, même s'il n'y pouvait rien. C'est très facile de critiquer un gardien de but.

X-Abrupto a dit…

( Suite... )

Bref, Vigneault a beau être bien aimé, même par moi en dépis de ce que je viens de dire, je ne suis pas certain qu'il pourrait "fiter" avec un gardien comme Carey Price. Carey ressemble beaucoup à Roberto, il est très bon et mérite bien évidemment la place de gardien #1, mais il n'est pas le meilleur gardien au monde. Il lui arrive de connaître de mauvais matchs, comme Roberto. Et sur un côté un peu plus personnel, leur "night life" a fait couler un peu d'encre, ils sont parfois sur le party... Ce que je trouve correct à vrai dire, mais un coach comme Vigneault ne doit pas aimer ça.

J'ignore si Vigneault aura retenu cette leçon vis-à-vis ses sorties publiques, mais s'il ne l'a pas fait, je crois qu'entre lui et Carey Price ça pourrait aller très mal. Mais comme on le sait tous, je pense que, Vigneault à Montréal, ça ne se fera pas de si tôt.

Je pense que Brian Burke est aussi à remercier en ce qui concerne l'équipe des Canucks d'aujourd'hui. Après tout, c'est lui qui est allé chercher les deux frères Sedin. Il a travaillé fort pour les avoir les deux. Il est vrai que les Sedin sont reconnus comme étant plus forts en saison qu'en série, mais sans eux je pense que les Canucks auraient pu manquer les playoffs à quelques reprises. Il y a aussi Ryan Kesler qu'il est allé chercher, je pense! Burke, qu'on le veuille ou non, a eu une très bonne vision de ce qu'ils allaient devenir dans le futur. Je doute que Gillis ait encore eu un impact aussi grandiose, bien qu'il ait réussit à garder ses joueurs clés.

Je vous trouve assez durs envers Pierre McGuire. Vous savez, lorsque vous êtes journaliste sportif, analyste ou commentateur, vous devez parler beaucoup. Inévitablement, vous allez dire des niaiseries pour combler un vide, parler de statistiques qui veulent rien dire, sortir des rumeurs de nul part, etc... La pression de toujours sortir quelqu'un chose est très difficile à gérer. Dans son blog sur le site de RDS, Marc Denis a parlé de son expérience en tant qu'analyste entre les deux bancs. C'est extrêmement difficile. Vous devez constamment vous renouveller. La crédibilité peut en prendre un coup, parfois. Mais en réalité, je pense qu'un gars qui ne parle pas beaucoup et qui travaille dans la LNH comme coach ou DG en ce moment même ne ferait pas mieux s'il était dans les souliers de McGuire. C'est vrai qu'il n'est pas mon préféré mais j'ai tout de même du respect pour lui. Cependant il est loin d'être un bon commentateur lors des parties de hockey haha, il en met beaucoup trop et on a presque l'impression qu'il a plus de plaisir à voir un but en échappée qu'il en a avec sa femme avant de se coucher! :P