dimanche 8 janvier 2012

Dame chance nous sourit?

Pittsburgh viendrait de perdre Staal (genou) et Neal (fracture du pied) pour quelques semaines.

Ottawa (6e dans la conférence, 48 points) se maintient au-delà de 51% pour les différentiels de tirs (50% dans les 20 derniers matchs) et de Tirs+Tirs manqués avec le score égal. Leurs gardiens semblent faibles, mais autrement ça semble durable. On ne les rattrapera probablement pas.

LesLeafs (#7, 47 points) ne sont pas les chars avec le score égal (48% au cours des 20 derniers matchs, idem pour le reste de la saison), mais en reçoivent plus de leurs gardiens. Aussi, ils sont bénis pour ce qui est du % de tirs convertis en buts. Je doute qu'ils prennent feu, mais avec 8 points d'avance au classement, ça va prendre une implosion pour les rejoindre.

Pittsburgh (8e, 46 points) me semblait être le club qui nous assurait de manquer les séries. S'ils sont 8e, ils sont aussi 4e pour le différentiel de tirs avec le score égal et doivent manifestement leur bas classement à un manque de chance aux tirs (7,7% de taux de réussite, c'est bas) et un gardien ordinaire. Si la perte de Staal et Neal les ralentit, ça nous ouvre une vraie fenêtre. Reste à voir ce qui adviendra des clubs dans la course avec nous.

Winnipeg (9e, 45 points): Tiennent leur bout à forces égales. 51% des tirs+tirs manqués avec le score égal lors de leurs 20 derniers matchs, très bons gardiens de but. Merveilleusement positionnés pour dépasser les Penguins.

Washington (10e, 44 points): En perte de vitesse depuis l'arrivée du nouveau coach (46% de TVF avec le score égal depuis les 20 derniers matchs), bons gardiens, mais tirent à 8,8% donc ne doivent pas leur position à une malchance aux pourcentages. Très vulnérables, même s'ils ont 2 matchs en main.

Buffalo (11e, 41 points): ordinaires pour ce qui est du différentiel de tirs (48% TVF avec le score égal depuis 20 matchs), mais Ryan Miller peut toujours prendre feu. Normalement, on devrait être capable de les dépasser. 2 points, ça n'est pas la mer à boire.

Évidemment, tout ça dépend entièrement de la capacité du CH à demeurer en santé, du retour hâtif de Gomez (même sur la 4e il va faire une différence) et d'une petite dose de chance supplémentaire, s'il vous plaît.

Les Blues et les Bruins sont un très bon test. Tous les indicateurs basés sur les tirs nous indiquent que Saint-Louis est un club dominant: 2e tout juste derrière Detroit pour le différentiel avec score égal, passablement malchanceux aux conversions (6,3%) depuis 20 matchs, mais largement renchaussé par leurs gardiens (0,935 sur la saison)... Grosse commande.

Les Bruins sont un peu moins dominants aux indicateurs basés sur les TVF, mais compensent largement par le fait d'avoir le meilleur taux de conversion et le meilleur taux d'arrêts de la ligue. Maudits Bruins à marde.

C'est pas mal là que ça se joue.

5 commentaires:

Sch a dit…

Les Sabres ont eu des tonnes de blessés itoo. Pas sûr qu'on sait ce qu'ils valent réellement.

Et s'ils se mettent à gagner ils m'aideraient dans mes pools, donc je préfère y croire.

Mathieu a dit…

Bien triste, mais même si le CH gagne les 3 prochains matches ça demeure un gros longshot. Faudrait vraiment étendre la série à 7 ou 8 victoires pour replacer le Canadien dans une position où il pourra faire les séries en jouant comme un très bon club plutôt qu'un club d'élite. Ce qui est triste parce qu'on a quand même un très bon club quand on a tout notre monde.

J'aimerais juste savoir exactement ce que Randy fait. Sa rotation des défenseurs de 3ème paire est très intéressante (ça me fait un peu repenser mon opinion sur lui) mais côté avants, c'est pas mêlant, il change d'approche à chaque match. Reste qu'on va peut-être arriver à quelque chose de correct, même s'il n'y avait aucune raison de scrapper la saison pour lui faire une place. Ce que je n'aurais jamais cru en écoutant ses commentaires de départ, mais il est en train de pas mal faire complètement l'inverse.

Washington est une autre très bonne illustration de ce pourquoi virer un coach n'est pas toujours une bonne idée. Ils sont passés d'un excellent club de possession à une des mièvres de la ligue. Dale Hunter semble carrément être un mauvais coach. Ce qui me fait m'interroger sur à quel point le coach influe sur le jeu d'une équipe. Ça semble certainement pouvoir tirer un club vers le bas, en tout cas!

Les blessures vont peut-être effectivement commencer à rattraper les Penguins. Un moment donné trop c'est trop.

Une implosion des Leafs est toujours possible. Buffalo n'est vraiment pas aussi bon que je l'aurais cru, et Ville Leino est une magistrale illustration de pourquoi le GVT est une métrique foncièrement problématique.

Et, effectivement, les Bruins sont chiants.

Olivier a dit…

@Sch: leurs blessés actuels sont Roy, Sekera, Stuart et Ennis. Roy depuis hier, les 3 autres depuis la mi-décembre. Pas sûr qu'ils ont beaucoup de répondant.

@Mathieu: Ça prend 6 autres victoires (en 9 matchs) d'ici la fin Janvier pour qu'on continue à parler de séries.

La rotation des défenseurs est certainement "outside the box", mais je ne suis pas convaincu de la chose. Ça ne semble pas s'aligner sur autre chose qu'une genre de distribution du temps de glace, ce qui nous donne droit à Kaberle/Diaz contre le trio de Lecavalier sur une mise en zone défensive. Pas hyper-convaincu du caractère optimal de la chose, mais bon.

Et on continue à donner de la glace à des gars qui n'ont aucun avenir avec le club, notamment Campoli, au détriment de Weber. Ça aussi, ça m'agace.

Mathieu a dit…

Et encore -- après le 6 en 9, en l'absence de défaites en prolongation, il faut encore continuer à faire 2/3 des points d'ici la fin de la saison. Effectivement, en bas de ça ça tombe pas mal à zéro. Mais si ils réussisent, on pourra continuer de parler de séries, mais seulement sous la forme de "ils n'ont essentiellement aucune chance de les faire".

Je pense que pour avoir une réelle chance il faudrait finir le mois de janvier avec au moins 15 points. Oui, 6-0-3. Impossible, bien sûr, mais ça prend ça pour mettre le Canadien dans une position où il peut faire les séries en se contentant de jouer très bien (cadence de 100 points) le reste de l'année.

Autant dire que c'est complètement râpé. Je pense que le CH serait mieux avisé d'oublier ça tout de suite, et de se mettre à couler; il perd son temps et ses efforts. Faisons jouer Budaj un match sur deux et roulons à 4 trios, ça devrait suffire.

Ne nous contons pas d'histoire. L'embauche de Randy a déjà proprement éliminé le club. Les victoires sont bien amusantes, mais à ce stade-ci, elles sont parfaitement contre-productives. C'est triste, mais rationnellement, pour le long terme du club, il faut perdre, et le plus souvent sera le mieux.

Olivier a dit…

Je crois qu'il est effectivement important de jouer Budaj plus souvent. Le gars est signé pour des peanuts pour l'an prochain aussi. Si on signe Price à gros prix et long terme, un Budaj qui a de belles stats ronflantes peut valoir bonbon à la date limite des échanges pour cette saison encore plus que l'an prochain.

On ne descendra pas si bas que ça au classement: regarde le fond du classement: il faudrait saccager l'équipe complètement pour ne pas rejoindre Calgary et Buffalo et je crois que Washington aussi est très vulnérable. Derrière nous, ça me semble clair que Tampa est tout simplement horrible cette saison et qu'ils vont se contenter de couler et se disent à l'année prochaine. Ils ne nous dépasseront pas. Edmonton vient de perdre Eberle, Nugent-Hopkins, Gilbert et Whitney ne reviendra pas. Ils vont couler comme des roches. Idem pour les autres.

Si Gomez revient pour de bon et White aussi, "rouler la 4e ligne" revient à dire qu'on donne des minutes à Darche/Gomez/White. Pas exactement mauvais. Ajoute Markov en février à Subban/Gorges et Emelin qui peut jouer à droite et la défensive aussi fait l'affaire.

Et on a Price, genre.

On ne coulera pas. C'est vraiment dommage que Gauthier (ou Molson) aie paniqué ainsi.