lundi 19 décembre 2011

20481: Montréal 2 Boston 3

Les Bruins avaient l'air d'attendre la fin dès le début du match. Des 13 chances cueillies par le club, 3 l'ont été avant que Boston ne prenne définitivement les devants en début de deuxième. Seul le trio de Plekanec a véritablement menacé.

Ça ne regarde vraiment pas bien. Le congédiment de Martin est la première vraie erreur de Gauthier, me semble-t-il. Le coach n'était pas le problème et le nouveau coach va se sentir obligé "d'essayer des affaires" pour "faire changement". Et les joueurs, manifestement, ont compris le message: nous voici revenu au temps béni du jeu long (le trio de Desharnais) et des tricotages échevelés qui n'en finissent plus alors qu'un joueur est en option de passe vers l'avant juste là (Eller). Vu le peu de ressources disponibles et l'utilisation quand même efficiente que Martin en faisait (me semble-t-il), ça ne peut que tourner en eau de boudin.

De plus, ayant congédié son coach, Gauthier est dorénavant le seul responsable de la suite des choses. Et juste pour gratiner le tout, il s'est barré les pieds dans les histoires de langue.

Il n'en fait pas beaucoup, des erreurs, mais celle-là est assez sensationnelle. Si ça se trouve, ça va lui coûter son job. On aurait évité bien des emmerdes s'il s'était contenté d'échanger un deuxième choix et Palushaj à Colombus pour Phalsson, genre.

Les blessés vont finir par revenir et ça va se tasser, mais les choses vont probablement continuer à dégénérer avant de recommencer à s'améliorer. Conjugué à la série de gardiens en feu qui nous ont volés 3-4 victoires en octobre et à l'absolue, totale malchance du club en fusillade, ben là, pour de vrai, les séries sont peut-être en train de prendre le bord.

Dire que je me félicite depuis deux ans de ne pas avoir à comptabiliser les chances de marquer pour une équipe de jambons comme les Oilers. Ben voilà, Monsieur Bouchard: votre sandwich au balloney est servi.

Bon appétit...

Scoring Chances for NHL Game Number 20481

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
BOS118:583151616772751419303744635v5
BOS118:353151616772751419303744635v5
BOS17:48but1526314552761114223044525v5
BOS17:233151616772751421233049675v5
MTL16:39141314263132761930333755635v5
MTL16:3514 but1314172231321930333755635v5
BOS13:111722314671811930333755635v5
BOS13:041722314671811930333755635v5
BOS10:372631516771762123304954675v5
MTL219:23131314313261752330334955675v5
BOS217:19but2631467176811820213046545v5
MTL216:45813146617175811820213046545v5
BOS216:231331466175811820303346555v5
MTL212:22151526314552611930333755635v5
MTL25:00131314313275761820303346555v5
MTL24:40141314222631322223303355675v5
MTL319:01671722315167721419303744635v5
BOS317:441314263132611118213033525v5
MTL316:28521522314552761114202122305v5
MTL316:26221522314552761114202122305v5
MTL312:12671731516167723033375254635v5
MTL312:10671731516167723033375254635v5
BOS310:481731527175811430444649675v5
BOS39:441314263132611930333755635v5
BOS38:211731455167751114183044525v5
BOS35:47but1415172231321930333755635v5
BOS33:341314223132762330334955675v5
BOS33:042231325172761930333755635v5
MTL31:1572 but2231516167721830334652555v5


#PlayerEVPPSH
13M. CAMMALLERI13:52541:56000:4700
14T. PLEKANEC15:39541:56003:2000
15P. NOKELAINEN12:15320:00000:4700
17C. CAMPOLI15:33450:57000:4600
22T. KABERLE14:39653:03000:2000
26J. GORGES20:23350:00002:5900
31C. PRICE48:5913164:00006:0000
32T. MOEN14:24551:00003:2000
45M. BLUNDEN11:43320:00000:0000
46A. KOSTITSYN10:16141:12000:0000
51D. DESHARNAIS14:00462:00000:0000
52M. DARCHE12:37320:00001:5300
61R. DIAZ18:04661:29001:5500
67M. PACIORETTY12:59452:04000:0000
71L. LEBLANC10:28150:00000:0000
72E. COLE12:48441:48000:0000
75H. GILL15:18360:00004:1300
76P. SUBBAN16:09452:31001:4700
81L. ELLER9:54150:04001:5300


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1272700000000
2525200000000
3676700000000
4000000000000
Totals1316131600000000







  • Deux belles périodes pour Plekanec, qui était pourtant systématiquement collé à Chara et Bergeron. Ça s'est malheuerusement gâché en deuxième moitié de troisième. Cammalleri à l'aile droite m'a surpris, mais il s'en est fort bien tiré au total. Au moins on est clair de ce côté-là.
  • À l'inverse, c'était proprement pénible au cours des deux premières périodes pour Desharnais. Cole est blessé et je me demande si Pacioretty (qui n'obtient presque plus de chances) ne souffre pas un peu. Ça oubedon ce trio-là travailles dans des conditions un peu trop dures pour ce qu'il peut donner. Principalement confrontés à Corvo et Seidenberg en défensive, ils ont quand même passé près de deux minutes contre Chara. Surtout, ce sont Kelly, Peverley et Pouliot qui leur donnaient le change à l'attaque. En plus de ne rien créer contre eux, ils se sont fait épingler lors des quelques deux minutes passées devant Bergeron (+1/-3 aux chances à 5v5). Même en troisième, ce n'est que lorsqu'ils touchaient la glace loin des deux premiers trios des Bruins qu'ils faisaient des dégâts.
  • Curieux match pour Eller. Il a eu l'air positivement, totalement gland sur le but de Krejci: il l'avait, il a décidé de ne pas trop le couvrir, il a eu le meilleur siège de l'aréna pour regarder le but rentrer. Jouant contre les 3 premières lignes (mais on devine que son adversaire principal se voulait Krejci), Cunneyworth l'a graduellement mis de côté, le 3e trio du CH n'atteignant même pas les 2 minutes de temps de glace en 3e.
  • J'étais plutôt pessimiste en les regardant commencer le match et après le but, j'étais résigné. Mais, tenus loin des premiers trios, Blunden, Nokia et Darche faisaient un bon travail. On essaye encore de comprendre ce que Cunneyworth fait, alors je réserve mon jugement, mais je trouve qu'entre bencher Eller et AKost au profit de ces trois-là et monter Nokelainen ou Darche à la place de Leblanc et couper son banc... Ben, en tout cas.
  • La passe molle de Subban en début de deuxième était assez sensationnelle. Mais, est-ce à cause de ça ou plus simplement parce qu'il était malade, Cunneyworth a coupé drastiquement son temps de jeu après la première période. Lui et Gorges ont fait la première contre Bergeron, mais après il s'est retrouvé avec Gill contre la ligne de Krejci. Hmmm...
  • Gorges s'est mis à jouer avec Diaz à partir de la deuxième contre, heu... Bergeron et Krejci. Ils ont d'ailleurs fait jeu égal contre ces deux trios, ce qui est fort honorable. 26/61 n'ont vu le trio de Kelly que pendant 72 secondes à forces égales mais ont terminé +1/-5 aux chances de marquer. Oyoye.
  • Kaberle et Campoli ont joué contre tout le monde en première, ayant essentiellement l'air gland sur le but de Pouliot. En deuxième et en troisième, c'était principalement contre Bergeron: +1/-1 aux chances, +1/-3 aux TVF, +1/-3 aux mises en jeu. Les Bruins, comme je l'ai indiqué plus haut, ne me semblaient pas pousser très très fort. Faudra voir ce que ça donnes au long cours.

29 commentaires:

Mathieu a dit…

Je n'ai vraiment aucune clisse d'idée de ce que Cunneyworth est en train de faire, mais je suis pas mal sûr que j'haïs ça. +1/-4 aux mises à Desharnais, sur la route rien de moins, après 0/-4 hier? Julien, pas fou, en a profité pour lui coller Bergeron 2 fois et Krejci une fois. Pas surprenant qu'il aient coulé. Réveille, Randy, DD était de la dynamite dans la Ligue Américaine, okay, mais on n'est plus dans la ligue Américaine.

C'est sans compter l'utilisation du trio de Nokelainen comme troisième ligne, et de Eller comme quatrième, au complet avec le benchage avec 10 minutes à faire. Je t'admire de réserver ton jugement, parce que à moi, cela me semble proprement épais. Et ça m'inquiète parce que j'ai peur que le coach essaie de récompenser l'"éthique de travail" et l'"énergie" en faisant ça.

Grave erreur de Gauthier, en effet. Et à date Cunneyworth me semble plus l'émule de Carbonneau que de Martin. Ce qui me fait me redemander: tu crois qu'il s'est peut-être fait imposer le changement de coach? Ou bedon qu'il a décidé de couler l'année (genre s'il sait que Gomez et Gionta en ont pour longtemps?)

En tout cas, je ne pense pas que la question de l'entraîneur anglo va se poser longtemps. Quel merdier.

Quel bordel. Ça semblait se replacer lentement et voilà que Gauthier garroche tout au foutoir.

Mathieu a dit…

Par rapport à ton Twitter (faudrait vraiment que je m'y mette): je me doute que je ne t'apprends rien là, mais je pense qu'il faut le dire. Ke pense que l'équipe a besoin d'être traitée avec soin surtout quand Gomez n'y est pas. Parce qu'il peut prendres des minutes dures que les autres centres du Canadien ne peuvent pas (encore) gérer.

C'est pourquoi, je pense, que les splits de Gomez sont si favorables; après tout, il a toujours été dans l'alignement quand Gomez y était. ;) J'imagine que si on prend les splits de Plekanec quand Gomez est dans l'alignement, on va voir quelque chose de très bien -- même chose pour les autres, je gage.

Si Gomez pourrait revenir un jour j'espère que Cunneyworth fera ce que je voulais, donner à Pleks des mises en zone offensive et partir Gomez en zone défensive pour lui permettre d'utiliser sa montée à travers la zone neutre plus souvent.

Olivier a dit…

Pas évident.

Des 4 mises en zone défensive, deux viennent suite à un dégagement refusé; une contre Hammill et une contre Krejci.

C'est pourquoi j'attend un peu. À l'échelle d'un match, des fois, c'est trompeur. Aussi, on ne connaît pas Cunneyworth; si c'était Martin, on se dirait: "Bon, il a vu quelque chose, fouillons dans les données pour trouver quoi". Le nouveau, on ne sait pas encore.

Sur l'échange sur twitter: pas évident, en 140 caractères... Desharnais, si on regarde ses splits par mois, s'améliore: 30% de chances de marquer à l'étranger en octobre, 46-47% en novembre, 50% en décembre. Le kid a vraiment appris à s'arranger avec Cole. Ceci étant dit, au cours des deux derniers matchs, je trouve que le #72 se replie moins et laisse plutôt ce travail-là à Desharnais.

Faut juste pas oublier que Martin brassait la soupe pas mal fort (Pleks était rendu à prendre plus de mises en zone défensive avec Diaz qu'avec Subban!) et que Cunneyworth est probablement en train de continuer un peu dans cette veine-là.

Faut juste pas qu'il se mette à faire jouer la 4e ligne et laisser les gars lousse en 3e.

Mathieu a dit…

J'avais remarqué que Cole ne faisait plus les replis. Je me suis demandé si c'était un ajustement du coach.

Bien reçu pour les mises en zone défensive après un dégagement, mais ça n'explique pas pourquoi Plekanec reçoit les mises en zone offensive au lieu de DD. J'ai rien contre que ceux-là reçoive une job plus offensive (encore que c'est un peu bizarre de leur mettre Moen dans se cas) mais encore faut-il avoir les chevaux pour gérer les minutes dures, et dans le moment, le Canadien ne les a pas. Si Plekanec prend toutes les mises offensives, c'est un de Eller, Nokelainen ou DD qui doit prendre le reste, et ça marche juste pô.

Olivier a dit…

Bien honnêtement, je ne comprends pas moi non plus. Cherche-t-on à faire "repartir" Cammalleri et Plekanec? Question de politique interne?

Parce qu'effectivement, sur le strict angle des assignations, ça peut dégénérer assez rapidement merci.

Charles a dit…

Je crois que l'on cherche
faire repartir Plekanec et Camalleri en leur donnant des mises en jeu en zone off.


Moen est avec eux, pcq il n'y a personne d'autres (l'autre choix est darche) et surtout pcq il faut quelqu'un qui peut aller chercher la rondelle dans le coin et se foutre devant le but après.

Jacques Martin est la 2eme grosses gache de Gautier apres Latendresse. C'est maintenant que l'on voit qu'il faisait des miracles avec un alignement de AHL.

Il avait 'réussi' à équilibrer 3 trios avec les 3 paires de defenseurs de facon à ne pas se faire planter sur la glace.

Je pense que l'on va s'ennuyer du fait qu'il réussissait à passer ses matchup à l'adversaire.

Il ne reste plus qu'à espérer qu'un bon coach ne perd sa job cet été genre Trotz, Babcock...

enfin on va laisser la chance a Cunneyworth, qu'est ce que l'on peut faire d'autre!

Olivier a dit…

@Charles: AKost est pas pire aussi pour aller la chercher dans les coins et zigonner en avant du net. J'y repense à l'instant et tu vois, y'a ceci qui me saute aux yeux: pourquoi monter Moen et mettre Cammalleri à droite, là où il ne joue jamais et où il sera systématiquement dans la face à Chara? Je regarde les ailiers droits des trois premières lignes de Boston: Seguin, Horton, Peverley et je pense qu'on a notre réponse: Moen est plus solide en défensive que Cammalleri et AKost est supérieur à Darche. Donc, acte.

PhilM a dit…

Gauthier viens de faire une erreur, mais il n'est pas en poste depuis si longtemps que ça même si ça fait un bout qu'il est avec le club, Latendresse était l'erreur de Gainey, peut-être sa pire.

Pour ce qui est de Cunneyworth, il faut lui laisser le temps de se placer, mais tout nous rapporte à l'erreur de Gauthier. Cunny vas zigonner un peu et trouver des combinaisons qui matchent ce qu'il veut faire, mais le résultat final ne sera au mieux que l'équivalent de ce que Martin faisait avec le bonus d'avoir perdu une couple de matchs en expériences.

Gauthier est probablement obligé de gagner au moins un série pour survivre et, avec ce qu'il vient de montrer, il y a de quoi se demander si il y a risque de dérapage grave.

Dans tout ça c'est Molson que je trouve dur à suivre. Je croyais qu'il était prêt à supporter la stabilité Gauthier/Martin et ses commentaires sur les chances du club de gagner la coupe (ce qui semble bien amuser certains aujourd'hui) laissaient croire qu'il comprenait bien la force réelle de l'équipe. Mais là soit il a laissé faire une grosse connerie à son DG, une connerie qui l'empêtre dans une affaire de langue en plus, ou bien il a commandé la connerie à Gauthier et personne n'avait pensé à (ou préparé un plan pour contenir) la tempête.

Je ne sais plus trop quoi penser de la direction, ça sent la désorganisation. Peut-être que c'est de ma faute d'avoir cru que l'on avait un plan solide et une organization assez rationelle pour s'y tenir malgré les blessures et les critiques. Après tout on est à Montréal.

Mathieu a dit…

Je pogne vraiment pas ce qui se passe et je m'inquète fortement de la suite des choses, parce qu'il y a quelqu'un, quelque part, qui a pris une décision dangereuse sans trop réfléchir, et il y a certainement le potentiel pour mettre le bordel dans l'équipe pour 5-7 ans à la manière d'Edmonton.

Une explication que je vois qui explique les actes d'un peu tout le monde de façon à peu près rationnel c'est que, s'étant fait dire que Gomez ne serait pas de retour avant un long bout, Molson ou Gauthier a commandé d'aller chercher le choix au repêchage. Selon cette théorie du complot (on ne se cachera pas de ce que c'est ;) ), Martin aurait refusé, et on l'aurait tassé pour demander à Cunneyworth de ne pas trop forcer la note; on devait forcément se douter qu'il ne finirait pas la saison de toute façon, rapport au problème de la langue.

Non? Ça rétablirait ma foi en l'humanité, pourtant...

Olivier a dit…

@PhilM: Je crois que tu décris bien la situation. Là où j'ai un peu peur, c'est qu'en 2009, Martin a eu besoin d'un bon deux mois avant de se fixer sur ses préférences (Plekanec comme homme à tout faire, Gomez comme centre #2 à vocation offensive) et un autre mois avant que le grand ménage de janvier commence. Ce n'est qu'une fois Moore arrivé que l'équipe s'est mise à ressembler à quelque chose.

Là, mettons que Cunneyworth a une longueur d'avance, j'ai bien peur qu'on aie quand même droit à un mois de zigonnage. Vu la situation actuelle du club, ça me semble proprement regrettable. Et probablement fatal.

Je pense que Molson l'a échappée, tout simplement. Il a fait confiance à Gauthier et ce dernier a paniqué. Ça arrive aux meilleurs. Le trouble avec les DG, c'est que contrairement aux entraîneurs, leurs erreurs ne se diluent pas sur 82 matchs.

Notre seul espoir, c'est que ce que Cunneyworth fait présentement soit, en fait, en totale continuité avec ce que Martin a amorcé suite à la blessure de Gomez. Pas sûr que c'est ce qui se passe, mais bon.

@Mathieu: je ne crois pas au tanking. Mais si tant est que Gauthier a paniqué, je pense que ça peut, effectivement, avoir rapport à une éventuelle absence à long terme de Gomez. Ce dernier, lors de son retour au jeu, avait fait référence à une possible saison compromise. Si tel est le cas, on est dans la mouise. Eller n'est pas prêt et, absent la cravache du vieux Jacques, il est plutôt wild...

Charles a dit…

Je ne crois pas au tanking non plus. Surtout pas avec le noyau sous contrat jusqu'en 2014.

Et avec Price & Subban dans l'équipe, ils ne seront jamais assez mauvais pour finir dans les 5derniers. Donc le tanking n'est pas un option.

Le hic est que Gautier n'est vraiment pas le genre à paniquer. Il suit son plan et souvent il attends que la tempête passe avant d'agir.

Sauf que je ne comprends toujours pas le timing du changement d'entraineur.

Normalement, tu changes de coach just avant un séjour de quelques match à domicile, pas le matin de ton dernier juste avant un voyage de 6 match sur la route entrecoupé de vacance de Noel.

J'aurais pu comprendre si les joueurs voulaient la tête de Martin mais je ne pense pas que c'était le cas.

La plupart semblait comprendre qu'ils avaient plus de chance de gagner avec Martin que sans lui.

Et je n'ai pas compris les raisons bidons de Gautier. Je me demande s'il ne s'est pas passé quelque chose à l'interne qui a forcé la main de Gautier... Il ne semblait plus s'entendre aussi bien depuis le congédiment de Pearn mais quand même.

Ce que j'avance est sans fondement mais Martin était le coach de la floride avant de convaincre le proprio de foutre à la porte Keenan et de prendre sa place! Je n'y crois pas mais cela expliquerait le timing.

Mathieu a dit…

Je ne crois pas particulièrement à mon scénario moi-même, même si je pensais juste à un an de repêchage et un "retool on the fly". Pure théorie du complot.

Ce que je ne comprends par contre c'est pourquoi Gauthier paniquerait *maintenant*. C'est quoi l'élément déclencheur? Je veux dire, oui, défaite à Philadelphie, mais à part ça, le Canadien remontait lentement la pente.

Sch a dit…

Les médias ont insisté sur le fait que Cammalleri semblait heureux du changement, et c'est lui qu'ils sont allés prendre pour la première citation d'après-match de la première défaite.

Donc si, et je dis bien si, y'avait un joueur d'impliqué là-dedans, ce serait l'acteur principal, et certains journalistes tentent de nous le faire comprendre. Pour avoir analyse avec Olivier des trucs de couverture journalistique pour la job, ça arrive souvent en journalisme politique qu'ils garrochent le plus de cues possibles en attendant de pouvoir sortir les détails en bonne et due forme (pour Oli, l'exemple de Jack Layton et la chaufferette en est une bonne).

Bref, si c'est le seul cue de joueurs que j'ai vu, mais ça me semble une piste à explorer, considérant que dans tous les sens possibles et imaginables le timing a pas d'allure, à moins d'une menace grave sous-jacente.

Mathieu a dit…

Si je me rappelle bien, Gagnon nommait directement Cammalleri, Eller et Subban.

Pas sûr que Eller est plus heureux aujourd'hui, mais bon. Par contre Cammy a certainement de quoi se réjouir, son trio se fait donner des floppées d'opportunités offensives.

Sch a dit…

Sinon il a proposé à Gauthier de reprendre Mara, en mémoire de Pearn.

Mathieu a dit…

Fais même pas de farces avec ça.

C'est assez hallucinant qu'on se soit rendu au défenseur #11 de l'organisation à un moment donné et qu'on était quand même mieux fichu qu'avec Mara.

Sch a dit…

Accessoirement, le timing du retour de Budaj me déprimait, mais je viens de voir que les hawks jouaient ce soir. Ça me rassure.

Mathieu a dit…

Le Canadien a aussi un deux en deux. La présence de Budaj dans un des matches est tout à fait logique.

Sch a dit…

Yep. Sauf pour Renaud Lavoie. http://legrandclub.rds.ca/profils/608456/posts/128909/public

(En fait les Hawks sont en feu présentement, donc avant de voir qu'ils jouaient ce soir je me disais que c'était aller à l'abattoir de mettre Budaj pour ce match et non l'autre.)

Mathieu a dit…

Je lis l'article de MA Godin sur le style de Cunneyworth, et... ben...

"En premier lieu, tout indique que le Tricolore sous Cunneyworth redeviendra une équipe qui emploie quatre trios."

Ça se tient si le 4ème trio est du genre Leblanc-Eller-Kostitsyn, mais en attendant, faut s'habituer à voir plus de Nokelainen et de Blunden. La distribution du temps de glace du match contre Boston pourrait donc devenir un pattern. Misère.

J'ai rien contre plus d'échec avant, mais je ne suis pas sûr qu'on a les chevaux en ce moment. J'espère qu'on ne verra pas trop le Canadien pris à trois joueur derrière la ligne des buts pendant que le jeu va dans l'autre sens. Modération, Randy, STP...

PhilM a dit…

Je ne sais pas si ça prouve qu'il était mécontent de Martin, mais Eller était quand même drôle à voir aller quand il a candidement avoué ne pas être surpris du congédiement avant de s'arrêter net et de sortir la cassette.

Évidemment il n'y a pas moyen de savoir réellement comment ça se passait dans le vestiaire entre les deux, mais je croyais que Martin faisait plus confiance à Eller qu'a d'autres jeunes (le post "Tu seras Ténor!" d'Olivier me vient à l'esprit).

on a beaucoup entendu parler de la communication supposément déficiente de Martin, c'est peu-être un élément de réponse là-dessus.

Olivier a dit…

L'article de Godin m'a frappé moi aussi. Un bon papier, en fait. Randy semble donc vouloir apporter des "changements". J'ai mes doutes, disons. J'ai l'impression que ses "changements" vont surtout s'appeller Gomez, Gionta et, un peu plus tard, Markov.

L'idée de mettre la 4e ligne plus souvent sur la glace pour s'assurer que les autres joueurs ont plus d'énergie est une connerie sans pareil. Les Canucks ont joué à 3 lignes + une 4e qui faisait 4 minutes par matches l'an dernier... Ne me demandez pas ce qu'il pense faire si effectivement il commence à donner de la glace à Nokia et ses plombiers, mais je signale simplement que s'il fait ça, on ne risque pas d'être trop souvent confrontés à des avances gâchées en 3e. On a donc pas fini, effet de score oblige, de trouver que le CH fournit donc un bel effort en 3e. Misère.

@Phil: Excellente observation, encore une fois. Plate à dire, mais sous Martin, tu ne peux pas avoir de ben plus grosses marques de confiances que ce qu'il donnait comme minutes à Subban et ce qu'il donnait de plus en plus comme minutes à Eller. Que les kids n'aient pas bien compris ça me déçoit un peu, mais bon les gars ont 22 ans; pas mal certain que Plekanec, quand il a vu Eller commencer la 3e contre Crosby l'autre soir, le savait ce que ça voulait dire.

Bah.

Mathieu a dit…

Bon papier de Godin, en effet. C'est pas de sa faute si les nouvelles sont mauvaises.

Si Eller n'aimait pas Martin, il doit avoir le sentiment de s'être fait fourrer rare, après avoir été relégué à des minutes de quatrième trio par Cunneyworth au deuxième match seulement.

Be careful what you wish for.

Non, sérieux, j'ai peur que ça ressemble à Carbonneau son affaire, manque juste à mettre Blunden avec Plekanec et Cammy pour leur donner de l'énergie.

Sch a dit…

Eller peut encore être remis à sa place (enfin, pas avec le club amoché qu'on a, mais avec son âge et son statut dans la LNH), donc ils ne se sentiront pas forcés à le rendre heureux d'un coup de baguette magique.

De toute façon, s'il n'était pas satisfait, alors je vois très mal ce qu'il attendait exactement : de pivoter le premier trio ?

Charles a dit…

Blunden avec Plek et Camalleri, pourquoi je n'ai pas de misère à me l'imaginer. Avec comme explication qu'avec sa taille, il va créé de l'espace pour les 2 petits joueurs.

c'est sur qu'il va y avoir de l'espace, c'est comme s'ils jouaient à cours d'un homme!


Dire que les gens chialait quand Martin faisait jouer Moen sur une des 2 top line. Au moins Moen avait une utilité en defensive!

Malheureusement, des fois il faut perde quelque chose avant qu'on réalise ce qu'on avait.

On avait un foutu de bon coach, qui parlait francais en plus et il a été sacrifié parce que les médias n'amaient pas son style et qu'il fallait un coupable pour la fiche du CH.

LE coupable c'est les blessures. J'ai bien hâte de voir comment les Flyers vont jouer sans leur meilleur défenseur. J'imagine qu'il ne seront pas aussi dominant. Maudit que j'aurais aimé voir ce que Martin aurait pu faire avec Markov dans l'alignement. Pas sur que l'on aurait eu autant de difficulté à marquer des buts.

Olivier a dit…

@Sch: Et pourtant, quand t'es rendu à prendre les mises contre le premier trio adverse avec Subban, c'est presque toi le premier trio. Mais bon, on oublie parfois que le gars est un kid de 22 ans...

@Charles: Indeed. Reste à espérer que Gomez et Gionta reviennent plus tôt que tard, parce que sinon, Markov aurait beau être Lidstrom on va probablement être cuits.

À moins que Kaberle/Campoli ne montent une autre marche?

En tout cas... La défensive des Bruins est lente, ce qui a aidé Nokia et cie à faire bonne figure. Je reste dubitatif quant à l'utilité du stratagème contre Keith, Seabrook et les autres...

Charles a dit…

@ Olivier

Je suis d'accord que la ligne ne Blunden ne connaitra pas un aussi bon match contre les Hawks. Les bruins n'ont pas de def capable de faire bouger la rondelle.

Les hawks ont Keith, Seabrook, Leddy, Hjalmarsson. Blunden et Darche vont passer leur soirée à courrir après le puck!

Le problème avec les 2eme et 3eme duo de def c'est qu'ils ne sont pas compatible.

Gill, pour être efficace, doit jouer avec un defenseur defensif mobile. Il a passé l'année à jouer avec Diaz! S'il jouait avec Gorges, ce serait déjà mieux.

De toute facon Gill est toujours meilleur après les fêtes puisque les règles concernant l'accorchage sont oubliés.

Je crois aussi que Kaberle peut jouer sur un 2eme duo mais il faut qu'il soit protégé par son partner, ce qui n'est pas le cas avec Emelin ou Campoli.

Tu as donc Gill et Kaberle à gauche et personne de compatible à droite: Diaz, Campoli, Emelin (pcq il n'est pas capable a droite).

Je m'ennuie déjà de Martin qui avait le don de placer ses joueurs dans des positions ou il serait capable de bien parraitre.

Pour gagner, il faut que le tout (L'équipe) soit plus grand que la somme des composantes individuelles.

Charles a dit…

Et emelin qui ne joue pas encore ce soir.

On voit vraiment que c'est de la faute à Martin s'il ne jouait pas.

Sch a dit…

Je me demande surtout qu'est-ce qui va se passer avec Weber. Je ne suis pas encore au stade où je me sentais prêt à le voir partir contre rien.