mercredi 2 novembre 2011

Jacques Martin: farceur émérite

Je ne me pointe pas souvent du côté de RDS.ca, mais le titre d'un article a attiré mon attention:

"LE 4e TRIO CONTRIBUE À LA RELANCE DU CH"

Ah?

J'ai publié hier soir (ben, cette nuit, en fait...) un résumé du mois sur le site Eyes on the prize. Je me permets de reproduire ici un des tableaux de l'article:

Ce tableau nous permet de comparer le travail d'Engqvist et Nokelainen. Si les deux ont fait un score abyssimal aux chances de marquer, Engqvist s'est tenu la tête hors de l'eau aux TVF et il semble que ce soit largement dû au fait que Martin refusait de lui donner des mises en jeu en zone défensive. Les chiffres de Palushaj, compagnon d'infortune d'Engqvist, nous confirment la chose.

Avec l'arrivée de Blunden et Nokelainen, Martin a radicalement changé son approche: Nokelainen prend un char et une barge de mises en zone défensive et se fait ramasser aux tirs et aux chances. Ça tombe sous le sens, le type est un pur spécialiste de la zone défensive. Blunden, lui, est protégé aux mises en jeu, mais il se fait quand même ramasser aux tirs et aux chances. Ça tombe sous le sens, Blunden est poche.

C'est un rôle ingrat que celui de Nokelainen et j'étais donc content de voir Martin le souligner. Puis, je me suis mis à lire l'article.
L'acquisition de Petteri Nokelainen, des Coyotes de Phoenix, jumelé au rappel de Michael Blunden, a permis à l'entraîneur Jacques Martin de revamper l'unité à caractère offensif.
 Whaaaa?
« Sans dénigrer le travail des deux autres qui étaient là auparavant (Andreas Engqvist et Aaron Palushaj), j'aime ce quatrième trio », affirme le vétéran Mathieu Darche, qui complète Nokelainen et Blunden.« Nous gardons les choses simples et nous contribuons à notre façon. Nous avons passé beaucoup de temps en zone adverse, ce qui permet à l'équipe d'aller chercher du momentum. Nous souhaiterions marquer un but ici et là, mais on a le sentiment que ça s'en vient. »
Ok, c'est donc l'interprétation faite des propos de Darche. Ce dernier dit "on a passé beaucoup de temps en zone adverse" (ouin... mettons) et aussitôt, on les catapulte trio offensif?

Bon, qu'en pense Martin? L'extrait suivant est révélateur:

Martin affectionne le fait d'utiliser quatre trios sur une base régulière et il peut davantage s'offrir ce luxe. Dans les deux victoires contre les Bruins de Boston, il a envoyé le trio de Nokelainen dans la mêlée afin de préserver de minces avances. Samedi, les Bruins ont rétréci l'écart à un but vers la fin, mais Martin a dit que les membres du trio n'étaient pas à blâmer.
« Nous étions tous les trois fâchés et, aussitôt le match fini, nous sommes allés voir sur vidéo ce qui s'était passé, a relaté Darche. Nous retirons une grande satisfaction à accomplir la tâche qu'on nous demande d'effectuer. »
« Cela dit, il y a encore de la place pour de l'amélioration. »
 
Martin a dit apprécier l'expérience de Nokelainen, un centre droitier, dans les cercles de mises en jeu, ainsi que le style physique que le trio préconise grâce principalement à Blunden.
« C'est un trio qui se tire bien d'affaire et qui peut nous aider », a-t-il résumé.
En gros, je trouve que ce que Martin avance cadre parfaitement avec ce qu'on voit de l'utilisation faite de ces joueurs. Mais les propos de Darche, pourtant un homme parfaitement articulé, brillant même, me permettent de souligner une chose souvent remarquée ailleurs: les joueurs sont souvent parfaitement d'abominables analystes de leurs propres performances à chaud. Je comprends que Darche se dise "on est capable d'arrêter Bergeron/Seguin/Marchand à 6 contre 5!", c'est l'essence de la compétition après tout. Mais on voit, à lire les propos de Darche sur le jeu en zone offensive du 4e trio, à quel point les gars sont toujours sur le bord de déraper dans la pensée magique.

Ils sont rares, les journalistes qui comprennent ça et savent faire la part des choses en reprenant ce que les joueurs disent. Trop souvent, on se retrouve avec un papier de la Presse Canadienne qui nous parle de Blunden/Darche/Nokelainen comme d'une unité à caractère offensif. Faut juste pas regarder les matchs pour écrire des affaires de même.

1 commentaire:

Vanhouse a dit…

Il faut juste pas lire RDS...