vendredi 25 novembre 2011

20315: Montréal 1 Philadelphie 3

Ergh.


Scoring Chances for NHL Game Number 20315

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL19:50211421316768815272835445v4
MTL19:25211421316768815142435445v4
MTL19:24211421316768815142435445v4
PHI19:1614213167688114242535415v4
MTL15:5974213151677476615243541485v5
MTL12:58811314213176815152835445v4
MTL11:4715 but1526313260751725273536415v5
PHI219:3115212631751417283544934v5
PHI219:2915212631751417283544934v5
PHI217:541431515261761924253541485v5
PHI215:40263132677681614252935455v5
PHI215:181314315168725272835445v4
MTL214:022121316167768124252735415v4
PHI211:33131431617274517273536445v5
PHI29:272131516167741928354143935v5
MTL28:32511314315172765242735445v4
PHI26:50but152631326075619252835935v5
MTL25:47721314316172741924283541445v5
PHI25:28131431617274519243544485v5
PHI22:16but213161676881527283544935v5
PHI20:07but142126313276519283544935v5
PHI316:052631516772761417253536415v5
PHI39:32131421316174514242527355v5
PHI38:18212631751928354448933v5
PHI37:32212631751928354448933v5
PHI37:2514212631751928354448934v5
PHI37:1514212631751928354448934v5
MTL36:1672131431687274519283544935v5
MTL36:1572131431687274519283544935v5
PHI35:12213151626776519283544935v5
MTL32:1414131421316176514172527355v5
PHI31:581314213161761417252735445v5
PHI31:571314213161761417252735445v5
MTL30:21671321516772762728354144485v5


#PlayerEVPPSH
13M. CAMMALLERI15:02554:55210:2900
14T. PLEKANEC14:31474:44521:2602
15P. NOKELAINEN6:59110:03001:5302
21B. GIONTA15:56375:41512:0004
26J. GORGES14:22141:02002:5104
31C. PRICE42:5061310:00624:3804
32T. MOEN11:45130:17002:0300
51D. DESHARNAIS14:03244:07110:2500
52M. DARCHE8:48010:01000:0600
60A. PALUSHAJ5:20110:03000:0000
61R. DIAZ13:24283:38101:4700
62F. ST-DENIS3:21010:00000:0000
67M. PACIORETTY15:03254:48410:0000
68Y. WEBER12:20215:03320:0000
72E. COLE13:51434:15110:0000
74A. EMELIN15:24440:01000:0000
75H. GILL12:52110:02002:4104
76P. SUBBAN17:12375:30301:5700
81L. ELLER9:03025:50510:5400


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1612041000000
23111821000200
3494500000202
4000000000000
Totals132171362000402





  • Plekanec contrôlait Giroux en première, appuyé de Gorges et Subban. Laviolette a constaté la chose et s'est permis une mesquinerie en deuxième, envoyant Talbot et Simmonds contre Pleks. Ceux-là leur ont fait une tonne de trouble, et Giroux en a profité pour se ballade plus librement contre le reste de l'alignement.
  • Desharnais, au total, a réchappé ses décomptes en troisième, mais il a relativement tenu le coup lorsque serré sur Giroux en deuxième, n'étant sur la glace que pour une chance du rouquin, l'autre accordée étant au tri de Brière. Je doute que Martin souhaitait ce matchup, mais 
  • Eller a bien fait ce qu'il a pu, mais Moen et Darche, c'est un peu lourd à traîner pour lui. Brière ne l'a pas trop plogué, mais il n'a jamais généré de possession en zone adverse non plus.
  • Martin a laissé Nokelainen contre Giroux en deuxième. Mise en jeu en zone neutre, remportée par Giroux, quelques secondes plus tard tir dans la foule (dans le filet protecteur, en fait). Martin laisse Nokia contre Giroux pour la mise en zone défensive, six secondes plus tard, but égalisateur. Y'a rien  j'hais plus que lorsqu'un coach décide qu'il a un "homme de confiance sur le 4e trio". Le gars ne s'appelle pas Malhotra? Sors-le de là, cibole.
  • Sitôt que Laviolette a tenu Giroux loin de Pleks, Subban et Gorges ont commencé à avoir du trouble, absent, semble-t-il, un autre trio du CH capable de suivre le rouquin avec constance. Bah.
  • Diaz et Emelin ont eu l'air bien en première, mais ont complètement implosé par la suite. La troisième des Flyers leur a fait des soucis (même appuyés par Pleks!) et les brefs passages de Giroux sur leur chiffre ne se sont pas mieux déroulés. Diaz m'a semblé particulièrement confus.
  • Weber a merdé sur le jeu de puissance en début de match et Martin, encore une fois, a fait le con. Retiré de la première vague, Weber a flagossé un peu avec Diaz pendant que Pleks et Subban se cherchaient le long de la ligne bleue. Lâche le kid et essaye de garder la 4e loin de la zone défensive, ok coach? À forces égales, c'était simple et respectable.

Aucun commentaire: