vendredi 11 novembre 2011

20219: Montréal 3 (P) Phoenix 2

Lorsque Plekanec s'est effondré contre la bande en fin de première, j'ai vraiment eu envie de tirer quelque chose de lourd dans la télé. Et si je me fie à la face que Martin à fait, on a bien failli avoir droit à la saynète suivante:

____________________

(Derrière le banc du Canadien, en première période contre Phoenix. Jacques Martin vient de voir Plekanec se planter dans la bande, le tchèque se tord de douleur et le soigneur se dirige vers lui)

JACQUES MARTIN - "Ah, tabarnak..."

(Le coach regarde son banc, constate qu'il va être pris pour donner des chiffres réguliers à Nokelainen)

RANDY #1 s'adressant aux défenseurs - "Ok, let's go les boys, c'est un challenge, on focus!"

(Martin soupire bruyamment)

RANDY #2 s'adressant aux attaquants - "Ok, let's go les boys, c'est un challenge, on focus!"

(Plekanec continue à se tordre de douleur; Martin jette un long regard à son banc, puis prend une décision)

JACQUES MARTIN - "Randy, prend le banc, moi je m'en vas au bar de l'aéroport. Vous me ramasserez en prenant l'avion"

RANDY #1 et RANDY #2 à l'unisson - "Lequel des deux prend le banc, Jacques?"

JACQUES MARTIN s'engouffrant dans le tunnel menant au vestiaire - "Mange de la marde, Randy"

__________________

Coup de chance, Plekanec semble indestructible (ça oubedon ils l'ont gelé solide).

Un des meilleurs outils à notre disposition pour juger de la force d'une équipe à forces égales reste sa capacité à déclasser l'adversaire aux TVF lorsque la marque est égale. Phoenix, qui tourne présentement à 52%, est un des bons clubs de la ligue. Sans Kostitsyn, Gomez et Cammalleri (pas un mauvais deuxième trio, ça), la commande était donc lourde. Le CH a réussi à contrôler le jeu une fois le score égalisé en troisième, mais avant ça, Phoenix leur a donné du fil à retordre. Que les hommes de Tippett se soient exagérément repliés après avoir collé le premier but rend le sommaire des tirs relativement égal, mais faut pas trop se faire d'illusion, c'était compliqué.

Mais bon, le haut de l'alignement a mené le jeu, du moins juste assez pour renflouer les pertes des 3e et 4e lignes.

On devrait revoir quelques réguliers et les Predators semblent présentement abominables au temps de possession (41,5% aux TVF avec le score égal!), ne survivant que par Pekka Rinne et un taux de conversion absurdement élevé (11% de réussite sur les tirs au but). Ça devrait être moins compliqué contre Nashville.

Scoring Chances for NHL Game Number 20219

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
PHX118:223132606175811417232633415v5
PHX118:183132606175811417232633415v5
PHX114:18but615314568741423263341895v5
MTL113:3572143167727576615161928415v5
MTL112:2981263132607681615161928415v5
MTL19:48812631326076811113172333415v5
PHX18:4861421316774615161928415v5
MTL13:0772631516768726151628415v4
MTL12:215221315261768111172333415v4
MTL12:0067631516768726151628415v4
MTL217:50683161676875811423263341895v5
PHX217:22153161676874318243741535v5
MTL216:3321 but142131327476615161928415v5
PHX213:2463151677274614162641895v5
PHX213:19631516772741423263341895v5
PHX212:55315260617581318243741535v5
PHX210:183132516167741418232633415v5
PHX28:52315260617581616182437415v5
PHX25:22263151677276311131741535v5
MTL23:1372263151677276314264153895v5
MTL22:1532 but142131326175611131617415v5
MTL20:3121142131326175315192841535v5
MTL314:40672631516772761113172333415v5
PHX314:11but153152617581324374153895v5
PHX38:00263152607681317243741535v5
MTL35:4160263152607681311131741535v5
MTL32:06723151677275761315172333415v5
PHX30:32142126313276616243741895v5
MTL43:536831516768753131941534v4
MTL43:1626 but263172768123263341894v4


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK15:13041:16201:4300
14T. PLEKANEC16:26420:00001:3800
15P. NOKELAINEN7:53030:00001:0700
21B. GIONTA18:58320:44100:4100
26J. GORGES21:51630:07002:1000
31C. PRICE55:4513142:00304:0000
32T. MOEN18:15540:00001:3800
45M. BLUNDEN1:43010:00000:0000
51D. DESHARNAIS17:48441:23200:5100
52M. DARCHE14:17140:37101:2000
60A. PALUSHAJ13:22350:00000:0000
61R. DIAZ18:20370:37100:0800
67M. PACIORETTY21:01661:23200:0000
68Y. WEBER11:49221:16200:0000
72E. COLE17:19531:16200:0000
74A. EMELIN7:07160:00000:0000
75H. GILL17:08650:00002:1700
76P. SUBBAN23:08930:44101:4200
81L. ELLER15:22560:37100:4500


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1643430000000
2575700000000
3333300000000
4202000000000
Totals1614131430000000




  • Tippett est un bon coach, mais les blogueurs qui suivent les Oilers étaient surpris qu'il ne mette pas une teigne défensive sur le trio des jeunes loups d'Edmonton. Hier soir, il a passé la soirée à mettre un certain Schlemko contre Plekanec... J'attendais Plekanec contre Hanzal, mais on a plutôt eu Pleks/Doan. Franchement à l'avantage du CH. Martin a, suite à la blessure de Pleks, changé ses lignes et envoyé Pacioretty avec Desharnais, Darche passant à la gauche d'Eller et Moen remontant sur la 1ere ligne. Un but pour Moen et beaucoup de temps passé en zone adverse.
  • Le brassage d'ailiers gauches en fin de première n'est peut-être pas tant dû à la blessure de Pleks qu'au fait que Tippett a décidé de coller Hanzal (centre de 6 pieds 6 pouces, 236 livres, leveur de fonte en chef de Phoenix) à Desharnais. Pacioretty a pris du galon en défensive et Cole est excellent dans toutes les zones. Les deux gros ailiers et le soutien indéfectible de Gorges et Subban ont gommé toutes les difficultés.
  • Drôle de match pour Eller, beaucoup de chances des deux côtés et il s'est fait tabasser par la 4e à quelques reprises (Kyle Chipchura!). Désordonné, mais bon, ils ont tenu le coup. Palushaj n'est certainement pas dans la ligue américaine parce qu'il est moins bon que Blunden.
  • Dieu que j'ai hâte d'être débarrassé de ce genre de 4e trios. Blunden n'a presque pas joué (ce qui est bien), Weber a été ramené en défensive en deuxième (ben quin...) et Nokelainen... Sur la glace pour le premier but des Coyotes, Martin a tenté de l'utiliser à la droite d'Eller et Darche en début de troisième, par mesure défensive, genre. Évidemment, ils se sont fait ploguer un but. Le coach lui donné deux autres présences et s'est ensuite tourné vers Palushaj pour la fin de la période.
  • Performance étincelante du premier duo. Gorges après s'être fait étamper par Hanzal en prolongation, avait l'air plutôt tanné, mais bon, un but gagnant ça relativise les petites rancoeurs, eh?
  • Diaz s'est fait prendre sur quelques changements, ce qui explique le différentiel de chances loin de celui de Gill (qui a eu quelques moments avec Subban, vieux chanceux). Mais outre ça, ils se sont bien tenus.
  • C'est plate pour Emelin, mais le gars semble être mis dans une situation dans laquelle il ne peut pas réussir: du mauvais côté, n'a pas joué depuis une éternité, appuyé par des chaudrons finis (notre "quatrième" ligne). Martin a mis fin à son supplice en deuxième. Avec Campoli et Markov qui s'approchent, le beurrier russe doit quand même commencer à être nerveux. Spacek a de beaux moments, mais reste qu'il n'est pas capable de traîner Emelin contre les fonds de tonne adverses. Pas très bon signe.

4 commentaires:

Simon Lamarche a dit…

Sur EOTP hier, durant le match, Andrew et Stephan ont justement eu une discussion sur l'utilisation de Desharnais que j'avais trouvé intéressante.

On comprend donc que si ça avait été à Montréal, les trios auraient pu être différents. DD avait donc besoin des ailiers pour le défendre.

J'suis encore des milles derrière Martin, j'ai de la misère à comprendre que certains puissent juger son travail en vertu de leur expertise en radio...

Stephan Cooper a dit…

The problem with many analysts is they usually don't even consider the matchup chess game that coaches have to have at the front of their minds. So the key in on nebulous things like chemistry and familiarity. Last night it was clear that Martin saw Eller as the one guy he could count on to lead a third line with some dregs of wingers while Desharnais is the filler to place between two good wingers.

I was surprised though that he kept the first line together to start. I figured that he should have moved Patches down to lines two or three to start with in order to build a secondary threat (either Patches-Cole or Patches-Eller).

The key matchup against Nashville is getting a scoring line out there when Weber and Suter are off the ice. I expect they will try and get Plekanec against the top pairing to free Desharnais line for as many offensive zone starts against 2nd and 3rd pairings as possible. Eller soaks up the garbage minutes with some dregs unless Cammalleri or Kostitsyn are back in.

Gomez apparently can't faceoff well with his injury recover and is expect to be on wing. I'd bet LW for Eller unless he's too injured to be more than a body at this point.

Olivier a dit…

@simon: J'ai parlé de Pacioretty pour renchausser le trio de Desharnais, mais ça nous donnes aussi une idée de ce que Martin penses de Moen et Darche. Darche est utilisé en désavantage numérique depuis le début de la saison, ce qui prouve que Martin lui donnes un certain crédit en défensive. Mais Darche continue à être protégé aux mises en jeu. Moen, lui, est matraqué aux mises en jeu et c'est lui qui est monté aux côtés de Pleks.

La gestion de banc de Martin est souvent facinante; il est très rare qu'on va le voir mettre un joueur dans une situation franchement désavantageuse. Par les temps qui courent, on voit qu'il est pris pour le faire avec Nokelainen et Diaz, mais c'est une question de personnel. Sera intéressant de voir ce qui arrive si, par miracle, on finit par avoir un alignement complet pour 3-4 matchs.

@stephan: I think Martin hoped Darche would be enough for Desharnais and expected Hanzal to go up against Pleks. Once it was clear Tippett was stoking a 6-6 guy on Desharnais (thus imitating Tortorella's matching up of Boyes with Desharnais), he moved. It tells us something about the natural ebb and flow of the game that a coach often waits almost a full period before acting on a possibly disastrous matchup.

Nashville looks horrible at ES this season. Dunno if it's because they played Detroit a ton or if they truly sucks, but it'll be interesting. Gomez on the wing worries me, I hope they aren't rushing him back and thus risk losing him again. That would be dumb.

Mathieu a dit…

Ouais, j'aime bien Gomez mais s'il est pas capable de prendre une mise en jeu je me demande comment il peut manier la rondelle, et s'il ne peut pas manier la rondelle quel est l'intérêt? Les bouche-trou de quatrième trio, ça se trouve facilement, pas besoin de les payer 7 millions.