dimanche 6 novembre 2011

20188: Montréal 3 Rangers 5

Ils ont développé une sorte de méthode de sortie de zone... C'est devenu apparent et effectif depuis le retour de Spacek. Ils ne le font pas toujours, mais ça ressemble à un genre de pinball: un premier défenseur arrive sur la rondelle, la renvoie à la volée à l'autre défenseur ou au centre en appui défensif, qui la refile à l'autre, puis à un ailier en accélération en sortie de zone.

Ce soir, le pinball opérait encore en première, ce qui me rendait minimalement optimiste pour la suite des choses. Mais voilà... 8 avantages numériques concédés à la moitié du match, à court d'un trio, deuxième match en deux soirs... C'était pénible et les Rangers ont été formidables d'efficacité: sur 28 TVF à forces égales, 13 étaient des chances de marquer. Tortorella a un tas de défauts, mais c'est un des bons Bench Boss de la ligue et ce soir, il a admirablement joué de ses 3 premiers trios. Autre truc impressionnant lorsqu'on observe le Event Summary de la LNH: il roule essentiellement à 4 défenseurs!

Le CH a de la profondeur, Price est superbe et ils sont trop teigneux pour abandonner, mais ce soir, ça aurait pris une grosse louchée de chance pour aller jusqu'au point.

C'est la vie.

Scoring Chances for NHL Game Number 20188

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
NYR118:51142131616775510171927305v5
NYR117:39613316881410171924304v5
NYR115:04but142631761019212630403v5
NYR114:29621313268410192126304v5
NYR114:17621313268410192126304v5
MTL113:4313132631768156223040424v5
MTL111:5013133151617275510212730425v5
NYR110:432126315275410171921304v5
NYR19:32but61431516768527303340425v5
NYR17:076133151688158222627305v5
NYR16:18143161677276510212730425v5
NYR12:26but6133151727645102130425v5
MTL219:3767 but14212631677645171924305v5
NYR218:25621313276410171924304v5
NYR215:056142131676845172430425v5
NYR29:3221263151527558222627305v5
MTL27:496813142131466851724305v3
MTL27:4146 but13142131466851724305v3
MTL26:136731516167727621273042445v4
MTL26:126731516167727621273042445v4
MTL24:0381132631758145101924304v5
MTL22:23726133151617256172226305v5
NYR21:10but313246687681819273033445v5
MTL20:171313263151727658222627305v5
NYR317:5861331516872510212730425v5
NYR315:4713315172757645171924305v5
NYR313:3413263146517645171924305v5
NYR312:5531465261758156102130425v5
NYR311:5461421316768822262730445v5
MTL311:2021142126316776822262730445v5
MTL38:14721331516172751719242730445v5
MTL35:1621621313275410172730404v5
MTL34:1472614316768724582226305v5
MTL33:32721426316772764582226305v5
MTL31:5221 but6142167727645101930425v5
MTL30:0752314652617581521262730425v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK12:01360:07005:5214
13M. CAMMALLERI12:31450:00004:2421
14T. PLEKANEC15:59551:08004:3600
15P. NOKELAINEN0:10000:00000:2400
21B. GIONTA13:35340:14005:2914
26J. GORGES14:49420:00009:3021
31C. PRICE40:169132:362015:2135
32T. MOEN8:50010:00006:2013
45M. BLUNDEN0:49000:00000:0000
46A. KOSTITSYN13:32130:00000:0000
51D. DESHARNAIS11:58472:36201:2400
52M. DARCHE4:10120:00004:0901
61R. DIAZ15:22431:28200:4600
67M. PACIORETTY16:07552:29200:0400
68Y. WEBER10:10161:08002:0603
72E. COLE11:47742:22200:0000
75H. GILL14:25340:00008:3521
76P. SUBBAN15:25551:28203:5311
81L. ELLER13:16130:00003:5221


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
12101500001401
2843320201100
3756500001000
4000000000000
Totals1719101320203501






  • Plekanec et ses sbires ont eu le champ libre en 3e et se sont refaits aux chances et aux TVF, mais ils ont été broyés par les désavantages numériques à répétition des deux premières périodes. Après 40 minutes de jeu, Pleks était +10/-6 aux TVF et +1/-5 aux chances. 
  • Cammalleri était à l'affût (ne lui manquait qu'une chance en avantage numérique pour en coller une dans chaque situation) et Cole a encore été foudroyant (encore 4 chances, toujours en descente sur l'aile droite). Desharnais? Du génie offensif et une réelle efficacité sur les unités spéciales, certainement. Mais entre le gros Boyle, Richards et Gaborik, le 5 contre 5 était plutôt hostile au petit 51. Le genre de match qui garantit un "spot" à Gomez au centre.
  • Eller a beaucoup joué en désavantage numérique, ce qui reste relativement rare. Martin l'amène là tranquillement. J'aime toujours sa volonté de descendre au fin fond de sa zone défensive, mais ce soir ça ne suffisait pas. Quelques beaux élans avec AKost, surtout en première alors qu'ils avaient Eminger et Woywitka contre eux, mais Torto a senti la fumée et s'est assuré leur coller Girardi ou McDonaugh, souvent accompagnés du gros Boyle à partir de la deuxième. Martin a fait son cute et s'est mis à envoyer Darche à leur gauche en 3e. Bah.
  • Nokelainen qui se fait clairer tout de suite en partant, c'était déjà salé. Mais Blunden s'est surpassé: trop d'hommes sur la patinoire et obstruction, le tout en, oh, 5 secondes? Le gars a sué sang et eau pour se rendre là alors, on doit tous le célébrer, je comprends. Reste que le gars est un piochon digne des Nordiques de la fin des années 80 / début 90 (savez, l'époque Sergei Milnykov?).
  • Intéressante différence aux chances entre Subban et Gorges. PK s'est fait prendre à quelques reprises sur des changements avec Diaz ou encore Spacek et tout ça finissait en eau de boudin. Pour le reste, ils ont affronté Richards en première, puis un mélange de Richards et Boyle.
  • Personne n'a coulé, mais c'était limite. Moi, Gill/Diaz contre Gaborik, je suis nerveux. Je me demande juste où ces deux-là s'en vont à terme. Markov n'arrive pas avant un mois, alors on a encore le temps de regarder Diaz progresser.
  • La 3e des Rangers les a pincés à quelques reprises. Spacek me semble quand même prendre du mieux, mais Weber me semble faire du surplace à forces égales. Sur l'avantage numérique, je le trouve supérieur à Subban. Curieux, non? Ça tourne beaucoup autour du fait qu'il a le tour de descendre jusqu'aux cercles de mise en jeu pour prendre ses tirs, alors que PK reste plus pas mal plus haut (et conséquemment moins dangereux). Qui sait, c'est peut-être voulu?


13 commentaires:

Mathieu a dit…

À la défense de Blunden, il s'est fait décerner un deux minutes pour obstruction envers le porteur du disque, un règlement à ma connaissance tout à fait inédit. PK Subban s'est également vu décerner une pénalité pour manque de respect envers un vétéran...

Il y a des soirées comme ça où on se demande si le problème de pénalités du Canadien en est vraiment un d'indiscipline.

Olivier a dit…

La pénalité de PK m'a aussi surpris.

Mais celle de Blunden? Selon moi lesnarbitres ont précisément décerné ce qui avait à être décerné. Pénalité de banc + implication sur le porteur de la rondelle d'un joueur non-éligible.

Mais je comprends le contre-argument; Andrew en fait une démonstration très claire sur eyes on the prize. Si Blunden laisse le gars passer, il n'y a aucune pénalité sur le jeu, ni trop d'hommes ni interférence. Donc, par son contact avec le porteur, il déclenchait par un geste légal (une mise en échec) une situation illégale (trop d'hommes). Je comprends, mais les arbitres jugent sur ce qui arrive: Blunden saute clairement trop tôt (exposant la possibilité d'une pénalité à retardement) et plante le joueur alors qu'il n'est pas supposé y être.

Aussi, parce que j'écoutes le match sans le son et que je passes les bagarres en accéléré, j'ai complète,ent échappé que Sauer avait été expulsé. M'enfin...

Mathieu a dit…

Le problème du règlement du joueur non-éligible, c'est qu'il n'est pas dans le livre. ;)

Le livre de règles parle d'une pénalité d'obstruction pour un joueur qui s'implique dans le jeu tout en étant *sur le banc* -- il n'y est pas question d'un joueur "inéligible". Blunden n'était pas sur le banc.

D'autre part, la pénalité "trop d'hommes sur la glace" couvre spécifiquement le cas du joueur en extra qui fait contact avec un joueur adverse. C'est d'ailleurs le contact qui en fait une infraction, comme le dit Andrew.

Seulement l'une de ces pénalités peut donc s'appliquer; ou bedon Blunden est sur le banc et c'est obstruction, ou bedon il est sur la glace et c'est trop d'hommes sur la patinoire.

Bien sûr, si Blunden est sur la glace en trop ET commet une infraction -- comme, genre, frapper le non-porteur -- alors il y a deux infractions et il doit y avoir deux pénalités, mais ce n'est pas le cas ici.

Tiens, je te sors une citation directe du livre de règles sur "too many men":

"A player coming onto the ice as a substitute player is considered on the ice once both of his skates are on the ice. If he plays the puck or interferes with an opponent while still on the players’ bench, he shall be penalized under Rule 56 – Interference."

Me semble que c'est assez clair, et Blunden avait clairement les deux patins sur la glace.

Il y avait bien évidemment lieu d'assigner une pénalité, pour trop d'hommes sur la glace, mais la pénalité d'obstruction était clairement une erreur, erreur qui a très possiblement coûté le match au Canadien.

Olivier a dit…

Intéressant. Les arbitres se sont donc clairement trompés dans l'interprétation du règlement. Je serais curieux de voir leur justification (on ne la verra pas, hélas...)

Mathieu a dit…

Si on est chanceux, Kerry Fraser va tenter de nous expliquer ça dans sa chronique "C'mon, ref" sur tsn.ca; ce ne sera pas officiel mais ça nous donnera une idée de comment justifier ça.

Vanhouse a dit…

Je suis plus que d'accord. Je me disais ok c'est trop d'hommes sur la glace, mais pas plus.
Et Nokelainen et Sauer pourquoi ils se sont fait expulser? pas pigé.

La pénalité contre Subban était pas mal ridicule. Je ne me rappelle pas avoir vu un joueur s'être fait appeler cette pénalité.

Les TVFs de Plek Gionta et MaxPac sont impressionnants.

Je suis de plus en plus impressionner par Diaz. Pour moi, c'est le meilleur suisse que le CH a aligné, et ça me semble relativement évident. Excellente prise du CH.
Sa vitesse pour récupérer les rondelles, toujours une bonne passe...reste juste à l'essayer à l'aile.

Mathieu a dit…

Fraser donne son avis:

http://www.tsn.ca/blogs/kerry_fraser/?id=379919

Pas surpris de voir qu'il n'aurait pas collé de pénalité d'obstruction et qu'il aurait même mis les équipes à 4 contre 4 en donnant un instigateur à Callahan. À son avis, les arbitres n'ont pas vu l'impact et quand ils se sont tournés vers la la rondelle était partie. Mais il me donne raison sur le point de règlement.

Pendant ce temps, Renaud Lavoie s'en va carrément dire que des dirigeants des équipes croient au favoritisme envers les Rangers...

Simon Lamarche a dit…

Ouain, ben hâte de voir ce que JM va faire contre les Oilers. De leur côté, leur « kid line » est utilisée comme une exploitation line, souvent parti en o-zone… et leur grosse ligne (Hemsky, Smyth et Horcoff je crois?) est utilisée comme la ligne de Plekanec. Leur 3ème ligne est plutôt défensive avec Bélanger.

Si on y va en mode confrontation, on pourrait s’attendre à voir Plek contre Horcoff. Si on y va en mode zone starts, Plek va partir dans sa zone contre Nugent-Hopkins, non?

Qu’est-ce que vous feriez?

Olivier a dit…

@Simon: Moi aussi je me poses la question. De ce que j'en comprends, Renney la joue "hard match" pour ce qui est des confrontations, il surveille jalousement qui joue contre qui et dans quelle zone. Martin et lui vont probablement s'entendre sur les confrontations et laisser les gars s'expliquer.

Maintenant, quelle sera la nature de l'entente? Je suppose que Martin va vouloir Pleks contre Horcoff, Eller contre Bélanger et Desharnais contre la kid line. Si AKost est absent, ça pourrait devenir dissicile, mais bon.

Sera plus intéressant de voir quels seront les duos défensifs. Semble qu'Emelin a joué avec Gill hier et qu'AK a encore quitté l'entraînement. Absent Gomez, ça veut donc dire Eller avec Darche et Moen, et Nokelainen/Blunden/Weber? Et Gill/Emelin en défense. Ayoye.

Faut espérer que Cammalleri/Cole et Plekanec/Pacioretty passent la défensive d'Edmonton au hachoir à viande, autrement on n'a pas fini de se faire tartiner sur les jeunes Oilers qui sont donc bons (ils sont très bien, en fait).

Mathieu a dit…

Ce qui tient les Oilers à bout de bras, dans le moment, c'est Khabibulin et son .963. Sinon, côté offensive, ça n'a pas été jojo (bien sûr, maintenant que j'ai dit ça, le CH va sûrement perdre 8 à 3).

Les jeunes des Oilers sont très très bons, mais ils ne sont pas à point et se font ramasser sur la route. Moi ce qui m'inquète surtout, c'est le retour de Hemsky. Ça commence à faire du monde à matcher, ça, en l'absence du galeux et du paresseux. Mais bon, il n'y en aura pas de facile.

En passant, n'est-ce pas bizarre comment Andrei K est moins paresseux depuis qu'on l'a séparé de Plekanec?

Olivier a dit…

@Mathieu: si tu n'étais pas un snob qui dénigre le vrai monde avec ses chiffres de gars qui se penses meilleur que tout le monde, tu saurais qu'AKost est moins paresseux parce que son contrat arrive à terme en fin de saison.

Franchement.

Mathieu a dit…

Oui mais, euh, son contrat expirait l'an dernier et il était paresseux, alors comment se fait-il que...

...ah, faut pas remonter dans le temps et ressasser de vieilles histoires comme ça?

Ah bon.

Vanhouse a dit…

Selon moi, le départ de Brunet est pas plus efficace dans le jeu de AK.
Une combinaison de facteurs...