mardi 25 octobre 2011

Les Jets et les stats "avancées"

C'est un thème récurrent: les stats avancées au hockey sont quelque chose de nouveau, qui confronte la vielle garde. En fait, les stats avancées sont dans le hockey depuis un moment. Extrait d'un papier de David Staples du Edmonton Journal (qui lève beaucoup de fonte sur la question depuis quelques années):

"Drake had two good years coaching in the pros, working as an assistant to Bob Murdoch from 1989-91 in Winnpeg. With the Jets, Drake says advanced stats were employed. Every time a player touched the puck, the player was rated, given a plus for a good shot, pass or dump-in, and a minus if he made a mistake. The results were posted the day after every game, and the players were keenly interested in the results, Drake says. “We wanted them to make good passes. It was a motivational sort of thing.”"

Le reste est ici: http://blogs.edmontonjournal.com/2011/10/22/clare-drake-the-greatest-university-hockey-coach-in-canadian-history-weighs-in-on-advanced-stats/

8 commentaires:

Sch a dit…

Ce qui manque ce sont des «journalistes avancés». C'est probablement jugé moins rentable, plus élitiste, moins coloré, etc.

Mais on s'entend qu'avec la quantité d'anciens joueurs qui gravitent dans la pollution sonore qu'on a sur le hockey y'en a plusieurs qui tout au moins ont eu connaissance de l'existence de ces chiffres. Y'a clairement des gens quelque part qui ont déterminés que ce n'était pas vendeur médiatiquement parlant. C'est comme au baseball... On continue à l'associer au Québec à Rodger Brulotte, alors qu'il continue ouvertement à clâmer que ce sont les victoires et les défaites qui sont le plus représentatif de la fiche d'un lanceur. M'enfin...

BTW Olivier, tu devrais pas être en train de travailler ?

sch a dit…

De la performance d'un lanceur, sorry.

Matthieu a dit…

oui ça en est parfois incroyable. Je me suis désabonné sur twitter d'un nombre incroyable de "spécialistes" du hockey qui ne savent que taper sur Gomez ou Kostitsyn, quoi qu'en ce moment Martin en prenne aussi pour son grade. J'ai l'impression de ne pas avoir vu la même game qu'eux à chaque fois.

J'attends toujours l'article ici et les discussions dans les commentaires pour avoir une opinion éclairée sur les games! merci de tout ce travail, et de faire vivre ce super blog

Mathieu a dit…

Tiens, un homonyme. Va-t-il falloir que je reprenne mon identité secrète de LeMatheux? ;)

Bienvenue à bord. :)

Sch a dit…

Brunet : Le Canadien doit-il viser le dernier rang ?

Rien que ça.

Mathieu a dit…

À sa défense, Brunet répond pas mal par la négative. Il présente la chose correctement dans son texte, pointant du doigts les nombreux échecs. Et il propose différents modèles. C'est sûr que la question de la "recette miraculeuse pour relancer cette équipe sans vie" est un peu ridicule, mais bon, c'est une analyse de médias standard; l'idée que le Canadien pourrait être, par exemple, meilleur que les Bruins dans le moment serait pour le moins controversée.

Pour se ramasser dans la cave, faudrait probablement que le Canadien se mette à mal jouer. C'est bien évident, dans le moment, que le Canadien est beaucoup trop bon pour finir dernier à moins de vraiment s'y mettre. On parle, genre, de bencher Price pour 60 matches, de jouer Subban 12 minutes par matches, des trucs du genre.

Sch a dit…

C'est certain que ça ne vaudra jamais les âneries de Bertrand Raymond (qui ironiquement oublie de rappeler qu'il comparait avantageusement l'équipe à celle de la dernière coupe lors du débat du camp), et qu'il est victime de l'importance d'avoir des titres punchés. C'est vraiment une question d'accumulation et de panique collective médiatique qui fait en sorte que je suis plus que jamais découragé. Encore deux défaites et la question va être : "devrait-on saboter tout de suite l'avion du club pour forcer Gauthier à repartir à zéro ou attendre que Markov soit de retour avec l'équipe ?"

PhilM a dit…

@Mathieu "Pour se ramasser dans la cave, faudrait probablement que le Canadien se mette à mal jouer"

Si le Canadien perds, c'est qu'il a très mal joué. Tout le monde sait ça. Donc, le Canadien est une très mauvaise équipe...


Si l'équipe perds, il y a forcément une raison et cette raison est souvent toute prête. Chaque défaite contre les Leafs, Bruins ou Flyers? L'équipe n'est pas assez robuste, nos "petits joueurs" se font brasser (même s'ils marquent 6 buts...) Blâmer le coach ou Gomez est aussi assez passe-partout comme cause de la défaite.