vendredi 21 octobre 2011

20082: Montréal 1 Pittsburgh 3

Présentement, ce club repose lourdement sur les épaules de ses deux premiers centres. C'est pourquoi il était plutôt désagréable de regarder Gomez partir pour le vestiaire en première. C'était encore plus désagréable de constater l'effet sur l'alignement. On se dit tous qu'Eller va lui voler son job un de ces 4, mais on n'en est pas encore là.

Ce soir, c'est Desharnais qui a eu l'occasion de chausser les souliers de Gomez.

Scoring Chances for NHL Game Number 20082

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
PIT118:4111213132617525121826295v5
MTL117:067214263172768146111427295v5
MTL114:30522631515275712141826294v5
PIT113:39131426317629112429464v5
PIT112:2831465161677525101524295v5
PIT112:2631465161677525101524295v5
MTL111:461413142631727647111424295v5
PIT111:15131426317276612182629445v5
PIT111:09but131426317276612182629445v5
PIT17:22212631325176612182629445v5
PIT15:131426316772764791114295v5
PIT13:111314263176710141826294v5
PIT218:43132131617581612182629445v5
PIT218:0131324651687425182429465v5
PIT217:22but31465167687425242945465v5
MTL217:391431465167687425242945465v5
PIT212:22133151677476472427295v4
MTL211:1652314652747681467927295v5
MTL210:362614263132727525142945465v5
MTL29:472113213168748156101826295v5
PIT26:521431326872764791114295v5
MTL26:106731465161677547121826295v5
PIT24:021331516774762452427295v5
PIT24:011331516774762452427295v5
PIT316:561321263176814791114295v5
PIT316:16143161677275610152729445v5
PIT315:40315167727475612182629445v5
PIT315:09313246516874624294445465v5
PIT314:42but31324651687425242945465v5
MTL38:04211421315268767112729445v4
MTL36:476713315161677625924295v4
PIT36:2014212631526847112729445v5
MTL31:3752 but21315263687447111418295v5


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ2:40010:00000:0000
13M. CAMMALLERI11:53263:49113:5002
14T. PLEKANEC12:13364:20105:2102
21B. GIONTA13:14253:58102:2600
26J. GORGES15:10360:22006:2312
31C. PRICE40:328198:002110:0012
32T. MOEN12:17160:00002:3200
46A. KOSTITSYN12:34360:23000:0000
51D. DESHARNAIS10:432103:34111:4710
52M. DARCHE9:36213:04100:2910
61R. DIAZ13:17153:32100:1600
63A. ENGQVIST5:57100:00001:3100
67M. PACIORETTY13:01282:18110:2000
68Y. WEBER12:26364:43103:2100
72E. COLE10:59362:28000:2000
74A. EMELIN13:37471:46010:0000
75H. GILL13:55260:00003:4710
76P. SUBBAN15:42384:15216:1302
81L. ELLER12:14321:28001:2400


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1392700001200
2575601000000
3361620000000
4000000000000
Totals112281921001200




  • Pleks semblait pris dans la mélasse par moments, mais il a quand même su donner le change à Staal. Appelé à jouer les pompiers contre Neal, ça s'est moins bien passé. Cammalleri, prêt ou pas, est revenu à ses côtés après la sortie de Gomez.
  • Eller a pris pas mal de minutes au centre et nombre d'entre elles entre Gionta et Moen. C'était intéressant, le grand danois a vraiment une bonne 5e vitesse. Mais pas de mises en zone défensive. On le ramène tranquillement, je suppose que c'est de bonne guerre.
  • Engqvist ne joue presque pas et Martin refuse de l'envoyer sur des mises en zone défensive. Eller n'a pas pris de mises en zone défensive non plus. Plekanec couvrait Staal et a fait un peu de temps supplémentaire contre Neal, mais sinon ça laissait Desharnais, en zone défensive, contre les deuxième et troisième ligne du Pittsburgh. Blood, sweat and tears. Pacioretty a trouvé le moyen de prendre quelques chances et quelques tirs, mais AKost était erratique et Desharnais a pris toute une tasse. Je lis sur twitter qu'à la pratique de ce matin, Martin a ramené Eller/Moen/AKost. C'est pas trop tôt.
  • Mention honorable à Darche. Engqvist, comme pur bouche-trou, fait la job. Mais il n'est d'aucune utilité dans un match comme celui d'hier soir.
  • Subban et Gorges ont pris la tasse contre le trio de Neal mais se sont bien débrouillés contre Staal. Et dire que Malkin et Crosby et Letang n'y étaient pas... Misère.
  • Gill et Diaz couvraient le trio de Neal. Se sont fait défoncer.
  • Weber et Emelin couvraient le trio de Cooke/Asham/Vitale. Se sont fait défoncer. Ick.

16 commentaires:

Mathieu a dit…

Ben voyons; une fois l'ailier de 6 millions parti, pourquoi ne pas sortir le centre de 7 millions pour aller avec tout le reste? Les blessures reçues par le Canadien sont, à date, parfaitement ridicules, ce qui va directement dans le sens de son manque flagrant de chance dans les matches qu'il domine. J'espère que la leçon que nous sommes sur le point d'avoir sur l'importance de Gomez ne durera pas trop longtemps.

Décourageant.

Sch a dit…

"Ce n’est pas nécessairement une question de talent, avant tout, mais bien une question d’unité, de passion, de sacrifice, d’abnégation et d’entraide."

Je le dis depuis toujours (enfin, depuis que je lis le dictionnaire pour m'endormir) que Canadiens manque d'abnégation. Mais non, vous et vos stats... Bande d'élitistes.

http://www.rds.ca/canadien/chroniques/328636.html

Mathieu a dit…

Ouais, parce que les Sabres de Buffalo, qui n'ont survécu que par la peau des dents et l'effort d'un seul homme, ont vraiment été un exemple pour le Canadien dans ce match.

Merde que j'espère qu'un jour les médias vont se mettre à suivre les matches et les analyser un peu plus intelligemment.

Sch a dit…

Outre les facteurs que tu as mentionné auparavant sur la couverture journalistique, je pense aussi qu'en quelque part y'a un besoin d'identification qui fait en sorte que le fan moyen aime se sentir aussi compétent que quiconque pour prendre les décisions appropriées qui remettraient l'équipe sur les rails. Même le journal Les Affaires s'est mis à axer sa stratégie sur le human et la personnalité des dirigeants, parce que les chiffres ça fait peur.

Et la question des salaires fait aussi en sorte que c'est plus facile s'en sortir avec des raccourcis bidons qu'expliquer que dans l'absolu y'a des raisons logiques qui expliquent pourquoi Gomez a un tel salaire, surtout que ce n'est pas les Islanders qui l'avaient fait signer, et ce n'est pas parce qu'il est un imposteur.

Parce que même avec tous les développements statistiques dans le baseball, dans l'absolu le fan moyen et le journaliste ordinaire va continuer à mettre l'accent sur ses intuitions, qu'il va tenter de justifier par de l'intangible.

Olivier a dit…

Unité, passion et entraide.

Ben oui, pourquoi pas? Bondieu, regardez la ligne de Desharnais: le kid a passé 10 minutes sur la glace à forces égales, pas 15, 10. +2/-10 aux chances, +4/-23 (!) aux TVF, 6 mises gagnées contre 11 perdues, etc etc etc...

Quelqu'un en glisse un mot? Mais non, pas assez de passion. Remplaçons Engqvist par Dumont! Ça, ça va régler nos problèmes!

Baptême...

VL a dit…

C'est quand même tragique ce manque de réussite que connait le Canadien depuis quelques années.
Pis bon, là, je pense que c'est clair, tout le monde veut la tête de Martin et de Gauthier sur une pique.

T'as trois défenseurs réguliers de coté, chose quasiment impossible a surmonter a ce niveau.
Pas besoin de chercher loin pourtant. L'an passé, tu as les Islanders, Minnesota ou le New Jersey qui perdent du monde sur blessure, et comme une malheureuse coincidence, ils ont tous foiré leur saison alors qu'ils ont du potentiel.

Mais bon, c'est trop dur a comprendre, tu penses....ils trouvent le moyen de se plaindre alors qu'on a quand même fait dans l'ensemble plutôt bien jusque ce match.

Ok, on a été mauvais contre les pingouins, mais je crois surtout qu'on a accusé le coup après le match de Buffalo.
Martin et Gauthier ne sont pas parfaits, et y a bien des reproches a faire, mais quand même quoi, là, c'est ridicule, et y a un énorme délit de sale gueule.

Merci pour le travail sinon, c'est toujours intéressant. Et rassurant de voir quelqu'un ne pas sombrer dans la panique/folie.

Vanhouse a dit…

Les chiffres aide à conserver la tête froide, lors de tempête. Disons que ça mes des chiffres derrière les bobos.

Vous le savez que j'adore ces chiffres et statistiques.
Mais ils n'explique pas toujours tout.

La passion ne nous aurait pas fait gagner hier. Sauf que cette passion pourrait parfois nous permettre de convertir 1 ou 2 TVF en chances de marquer de plus...
Ou même une chance de marquer en 1 but.

J'imagine que Eller va prendre plus de mise en jeu en zone défensive samedi. Sinon, Gomez va nous manquer.

Sch a dit…

T'as oublié abnégation, Olivier. Je persiste à croire que c'est le plus important. Je l'ai même ajouté dans la lettre de présentation que j'ai posté pour postuler dans la fonction publique tantôt. Suis déjà embauché j'te parie.

Vanhouse a dit…

Les nombres aident à conserver la tête hors de l'eau, et surtout à mettre des chiffres derrière les bobos.

J'adore ces stats, mais elles ne peuvent pas tout expliquer. Le hockey est un sport très chaotique.

Ceci dit, la passion ne fait pas gagner des parties. Sauf qu'elle pourrait transformer 1 ou 2 TVF en chance, et même une chance en but.

Eller va certainement prendre plus de mise en jeu. C'est là que l'on va vraiment voir jusqu'à quel point Gomez peut nous manquer.

Olivier a dit…

En fait, je trouve que les blessures ne nous éprouvent pas tant que ça. On savait Spacek friable, Cammalleri n'a manqué que 3 matchs (sur 6, d'accord) et est déjà de retour, Campoli, bon oui c'est un problème parce que Gauthier a quand même brulé un bon morceau de sa marge de manoeuvre sur lui.

Markov? Si Markov ne manque pas les 2-3 premiers mois de la saison, *jamais* on ne l'aurait eu pour aussi peu que 5.75 millions.

Mais Gomez, s'il faut qu'il s'absente pour quelques semaines, Gauthier va devoir bouger vite pour se trouver un Moore/Halpern. Ça ou Martin doit commencer à s'appuyer sur Engqvist (qui n'est probablement pas capable de prendre la pression de toute façon).

C'est très intéressant comme situation.

Sch a dit…

Y'a des cas comme les Devils de début de saison l'an dernier où les joueurs semblaient réellement jouer pour avoir la tête du coach, du moins du peu que j'en ai vu sous Maclean. Mais c'est l'exception plutôt que la norme. Or, dès que le CH a des périodes plus difficiles ça entre dans la liste prioritaire des causes de problèmes des "analystes". Et c'est encore beau qu'à ce stade-ci personne ne demande de bourrer l'organisation de québécois francophones pour régler le problème (on a toujours besoin de passionnés comme Pierre Dagenais). On s'entend que si le problème de passion était un problème généralisable à l'équipe les matchs ne ressembleraient pas à ça... Mais bon, ça permet d'utiliser les bonnes vieilles valeurs que tout le monde est supposé reconnaître voulant que quand on veut on peut, rien est impossible, pas capable ça n'existe pas, qui va à la chasse perd sa place...

Mathieu a dit…

Il est rigoureusement interdit de dire du mal de David Desharnais; c'est le héros national. Ça c'est l'autre problème avec la couverture médiatique du Canadien...

Tiens, Ladouceur bombardait 67-51-46 "premier trio potentiel" pas plus tard qu'il y a deux jours. Pas deuxième, premier. Cibole.

Pour ce qui est de se faire épargner par les blessures, à cause de l'impact des joueurs sur le carreau, c'est une chose; reste que le CH a quand même disputé la majorité de son temps de glace avec environ 20 millions de salaire sur le carreau. Mine de rien, ça en fait un club de plancher salarial.

Sch a dit…

Et c'est sans compter l'espace occupé par le rachat du contrat de Georges Laraque !

Roke a dit…

I was hoping to write a comment in French but I don't have the time to attempt it tonight. Apologies.

Engqvist and Eller not taking defensive faceoffs is a great observation. I did not notice that during the game. If Engqvist can't start in the defensive zone how can he be useful?

So, the team has played 5 bad periods (all 3 against Pittsburgh and the last 2 against Toronto). Except for the powerplay and injuries i'm not worried.

Simon Lamarche a dit…

Habituellement, je ris des lignes ouvertes et de la couverture médiatique. Aujourd'hui, ça fait fâcher. Entendre des affaires comme "On perd parce qu'on ne prend pas assez de pénalités" par des anciens coachs... "Le problème c'est la 4ème ligne"... par des analystes, ou mieux encore, "Un seul mot: Halak" par un joueurnaliste.

Very much agree with Roke, 5 bad periods, nothing to worry about. But about Eller, the fact that he didn't take them doesn't mean he can't. The kid is playing really well and we needed a goal, maybe JM had a hunch. And, like Olivier said, he's coming back from an injury, maybe JM is easing him into it.

Sch a dit…

Mario Tremblay m'impressionne particulièrement. C'est à croire que la seule chose qu'il a appris de Jacques Lemaire pendant toutes ces années est l'importance de ne pas se chicaner avec son gardien numéro un, surtout s'il a déjà sa place assurée au Temple de la Renommée. Ça reste un apprentissage important, mais je me serais quand même attendu à plus.