jeudi 28 juillet 2011

Qui fait quoi? Avec qui? 3e partie, les défenseurs

Ceux qui arrivent ici pour la première fois auront avantage à visiter les deux premiers billets portant sur le bilan de la saison pour mieux comprendre les tableaux que j'utilises. Voici le lien vers celui portant sur les attaquants du haut de l'alignement et celui portant sur les attaquants du bas de l'alignement.

Voici les principales paires défensives ayant oeuvré pour le CH au cours de la dernière saison. Les défenseurs droitiers sont sur la ligne du haut, les gauchers sur la première colonne à droite, Spacek sur les deux parce qu'il joue partout.


Le même tableaux avec, cette fois-ci, les pourcentages en lieu et place des nombres brut dans les colonnes +/-...

  • Ces chiffres portant sur les seules situations à 5 contre 5, on constate que Subban et Gill ont franchement dominé, aux chances plus encore qu'aux TVF, tout en étant passablement bousculés aux mises en jeu. J'étais surpris de voir Gill revenir à la place d'Hamrlik, mais ces chiffres me disent que quelque part, à presque 50% moins cher et pour une seule année, le vieux #75 fait parfaitement le travail aux côtés de PK. Si, en plus, Markov joue au moins 60 matchs, ça ne laissait plus beaucoup de place à Hamr et, surtout, plus aucune place à un type comme Yemelin, qu'on devra bien développer un de ces 4.
  • Plus gâtés aux zones de départ, Hamrlik et Wisniewski ont globalement livré la marchandise aux chances de marquer. Ça n'était pas toujours élégant et, à la fin de la série contre Boston, c'était carrément souffrant à voir aller. Mais l'acquisition de Wisniewski par Gauthier aura, au total, été un coup de maître. Sans lui, la défensive implosait et il n'y avait tout simplement pas de meilleur défenseur sur le marché. Spacek et Hamrlik ont semblé en arracher un peu plus, mais ils se sont tenus à flots.
  • Spacek, justement, a joué avec un peu tout le monde. Ses tournées avec Subban ont soulevé l'ire de nombreux observateurs, mais ce jugement était d'abord et avant tout esthétique. Sur le plan des résultats, c'était probant. Outre Hamrlik, c'est avec Weber que Spacek a passé pas mal de temps et ce duo-là n'a pas été terrible aux chances de marquer. On voit, aux TVF comme aux zones de départ, que c'était dans un contexte favorable et malgré une réelle domination territoriale. Je ne m'inquiète donc pas outre mesure.
  • Picard aura été un autre joli coup de Gauthier. J'ai entretenu en début de saison l'espoir de le voir monter une marche et devenir un régulier, ce qui n'est pas arrivé. Ça n'enlève rien au #45, qui a fait un job honnête de numéro 7 et qui vient par là de rallonger de quelques années sa carrière dans la LNH.  À 26 ans, il est encore jeune. Quand même, le gars en doit une à Martin de l'avoir collé sur Subban pendant 3 mois.
  • Mara et Sopel sont arrivés en "renforts" à la date limite des échanges. Je ne comprends toujours pas l'utilité d'enlever de la glace à Weber pour la donner à ces deux piochons-là. Surtout Sopel. Cibole.
Qualité des adversaires affrontés

Pour cette section, ceux d'entre vous qui ne l'ont pas lu auront avantage à aller jeter un oeil au billet sur le haut de l'alignement des attaquants, dans lequel j'explique plus en détail la procédure par laquelle je construis les indices de difficultés des adversaires affrontés.

Voici, pour les défenseurs, une version remaniée du tableau de difficulté des adversaires affrontés. Ce tableau se lit de gauche à droite, les cellules de couleur foncées indiquant la plus grande part de présences sur la glace avec un joueur donné. J'ai aussi refait le classement, suivant les excellentes suggestions de mes commentateurs: il y a maintenant 4 groupes et non pas 5 et ces groupes sont classés en ordre décroissant de difficulté. Le 1er quart représente les adversaires les plus coriaces. 


  • Gill et Subban ont principalement joué contre les meilleurs adversaires, alors que Gill et Gorges se sont plutôt retrouvés contre les milieux d'alignements. Ça doit quand même être pris avec deux grains de sel: la demi-saison de Gorges la nature de l'indice comme je l'ai construit.
  • Sur la demi-saison de Gorges, je vous renvoie à la colonne Hamrlik/Spacek. Ce sont eux qui, avant les fêtes, se tapaient la job de bras et on constate quand même que leur travail contre les 3 groupes suivants vient un peu noyer le fait qu'ils ont passé presque deux fois plus de temps que Gill et Subban contre les meilleurs adversaires. Je crois que les tâches étaient un peu moins clairement définies en première moitié et ça a peut-être à voir avec le fait que Martin, en général, a joué plus serré des confrontations en deuxième moitié de saison. En effet, Hamrlik et Wisniewski ont ramassé encore plus de glace dure que Gill et Subban! Ce constat me ramène encore à l'indice tel que je l'ai construit. Il semble bien qu'en prenant comme base l'indice "Corsi Relative Quality of Competition" du site BehindThenet.ca, je qualifie comme adversaires les plus durs affrontés ceux qui sont systématiquement envoyés contre les meilleurs, et non pas ceux qui produisent systématiquement à l'offensive. Bref, des joueurs à vocation offensive comme Wisniewski et Hamrlik (et Subban!) verraient leur indice de qualité des adversaires dopé, alors que celui de joueurs plus défensifs comme Gorges et Gill soit au contraire poussé vers le bas. L'effet serait encore plus marqué chez les duos de défenseurs. Représenter à la fois la qualité des adversaires affrontés par l'adversaire, la capacité de l'adversaire à surclasser ses adversaires aux tirs et, enfin, la lourdeur relative des assignations aux mises en jeu des adversaires affrontés seraient alors les trois pattes sur lesquelles on peut faire tenir un indice plus précis.
  • Hors-Hamrlik, Spacek a eu des rôles diamétralement opposés: appelé à appuyer Subban dans des moments difficiles en début de saison, il a très bien fait. Avec Weber? Plus difficile, et dans les minutes molles, en plus. Commence peut-être à être usé, l'ami. Curieux de voir s'il franchira le cap des 50 matchs en 2011-12.
  • Picard a toujours été jalousement protégé. C'est compréhensible
  • Ah donc, Mara-Sopel ont fait des cacas partout en jouant contre les fonds de tonnes. Misère.

13 commentaires:

Sch a dit…

Colonel Markov avec le chandelier dans la cuisine.

Stephan Cooper a dit…

Wow, Gill-Subban was even stronger a pairing than I thought. I believed that Subban would have a strong rookie season but very few rookie defensemen make it above the second pairing level and I was not expecting that of him.

I imagine that the plan for next season is to have them play the same role will Markov-Gorges is the new Hamrlik-Wisniewski. Spacek, Yemelin Weber and Diaz should be more than competent to fill in the other minutes.

Next years group looks very strong despite losing two top 3 guys in Hamrlik and Wisniewski. The only problem is that they are heavily dependant on Markov and Subban as the rest are essentially compliments to the top guys and the unit can be crippled by their absence. Hopefully Yemelin can prove to be a second-pairing level defender so he and Spacek can provide redundancy to the system.

Mathieu a dit…

Markov-Gorges est une excellent première paire; je ne serais pas surpris si c'était eux qui se collaient les tâches difficiles. Et Spacek-Yemelin ou quelque chose du genre serait une deuxième paire potable. En fait j'espère que quelqu'un mangera le lunch de Gill avant la fin de la saison (un petit 2 sur Yemelin).

Ce sera un des meilleurs groupes de défenseurs de la conférence, probablement même le meilleur. Que cela dépende sur Markov et Subban ne me chagrine pas -- un moment donné, il n'y a que 7 défenseurs dans ton groupe, et il n'y a pas un club qui va se relever facilement de perdre ses deux meilleurs. De toute façon, la profondeur du CH est excellente quand même.

Olivier a dit…

@Stephan: If Markov and Subban both give us over 70 games, we will have a very interesting year, indeed. The thing is, if injuries are to hit, we have to hope it's after december so Weber and Yemelin have a chance to establish their game. After that, combined with the 5 millions or so Gauthier has to take on contracts, we should be ok.

@Mathieu: Gill-Weber comme duo de minutes molles? Ça pourrait être intéressant.

Vanhouse a dit…

Gill-weber comme 3e paire pour entrer dans les séries serait très bien. Cela voudrait certainement dire que Spacek est déclaré invalide et que Yemelin est réellement un top 4.
Mais j'en doute. Notre défensive a réellement un problème, Hamrlik n'a pas été remplacé.
Rapidement sur les chiffres, je croyais bien avoir des surprises concernant Sopel et Mara et que les chiffres montreraient une certaine note positive. Mais non c'était vrai, ils étaient vraiment n'importe quoi. (je ne serais pas surpris que Mara soit une solution de rechange encore cette année...)

Subban est une machine même Spacek aurait eu des chiffres de fou s'il avait joué toute la saison avec. Pour vrai c'est à Subban qu'il faut trouver un partenaire. Pas à Markov...

Olivier a dit…

Techniquement, c'est Markov qui remplace Hamrlik. Plus précisément, c'est Markov/Gorges qui remplacent Hamrlik/Wisniewsky.

Reste à voir combien de matchs le Général a dans le corps. Si c'est moins de 60, disons que Gauthier a intérêt à se garder un coussin pour aller chercher le prochain Wiz...

Simon Lamarche a dit…

Ce matin, à 7h20 environ, à CKAC sports l'animateur citait un certain article de James Mirtle en disant qu'il était 100% d'accord avec lui.

Mon passage préféré: "Lorsque Gomez et Eller étaient sur la glace, ils réussissaient tout de même à créer plus de chances et de tirs qu'ils n'en accordaient. Tout de même intéressant qu'ils créaient plus de tirs que l'adversaire, j'sais pas où on peut trouver ça ces statistiques-là..."

Bon, tu n'as peut-être pas été cité comme auteur, mais si quelqu'un va lire l'article de Mirtle, tu vas peut-être te retrouver avec quelques visiteurs de plus ce matin!

Mathieu a dit…

Que quelqu'un e-maile le lien vers le vénérable, terrifiant Gabe Desjardins à CKAC... ;)

On va finir par les avoir!

(Félicitations à Olivier, incidemment.)

Olivier a dit…

Je viens d'écouter ça; intéressant.

On va y arriver :)

Mathieu a dit…

J'écoute le segment à l'instant. Dommage que M. Langevin ne t'ait pas donné le crédit approprié, Olivier. :( Mais on espère quand même que ça amènera des visiteurs au blogue de Mirtle et, de là, ici.

Sans parler de la mention des statistiques de Corsi (par la bande, mais quand même, combien on en parle à CKAC généralement?)

Olivier a dit…

C'est aussi comme ça sur Hockeyinsideout; ils semblent croire que l'article a été écrit par Mirtle et que cE'st lui qui prédit une 5e position.

Ben coudon...

Simon Lamarche a dit…

Si on voulait rire, tu pourrais les appeler demain matin ;)

Olivier a dit…

Trop tôt pour moi. Et j'ai du boulot.

De toute façon, la saison est longue :P