mardi 26 avril 2011

30136: Boston 1 Montréal 2

Blogger me signale que le présent billet est le 300e publié sur ce blogue. Ça aurait été dommage de faire ça sur une défaite.

La victoire, par contre, a été old school au possible: outrancièrement dominés à forces égales (6 chances en 45 minutes?!), massés devant Price à regarder les Bruins tourner le long des bandes... Inélégant au possible, mais quelques pénalités stupides et quelques pénalités malchanceuses des Bruins (deux 5 contre 3 de 2 minutes?! Sur une puck dans la foule et un bâton brisé?!) ont compensé pour un alignement décimé.

C'est comme ça que la chance se manifeste pour cette équipe... Ben coudon.

Scoring Chances for NHL Game Number 30136

TeamPeriodTimeNoteEASOpponent
BOS117:402231535568942330334449735v5
BOS117:392231535568942330334449735v5
BOS116:43611132131441121223055635v5
EAS111:23141415314675761718303344465v5
EAS110:1214111314213176303337555v3
EAS19:5413 but111314213176303337555v3
EAS18:57461415313244462330334449555v5
BOS17:56613141531442128303755635v5
EAS14:59811531324476811718303344465v5
BOS219:14but61314314412233044494v4
BOS217:241322314655812128303744635v5
EAS215:3821611213144521718303344465v5
EAS215:3744611213144521718303344465v5
EAS215:112113142131687630333744635v4
EAS214:5276111314213176113033445v3
EAS214:1413111314213176113033445v3
EAS214:1311111314213176113033445v3
EAS214:1321 but111314213176113033445v3
EAS213:322113142131687621233049555v4
EAS211:452113142131687621233049555v4
EAS210:464611314446527630333744635v4
BOS27:5414313275761218303744464v5
BOS27:241322314455941830374446555v5
BOS25:046143132551218303346494v5
BOS23:34613143144461121233054635v5
EAS22:1714131431757612303346734v4
BOS22:00131431757612303346634v4
BOS21:59131431757612303346634v4
BOS20:531121223132441118203033445v5
BOS319:28614213132442128303755635v5
BOS318:371314314675761820303344465v5
BOS38:141431324675761820213049555v5
BOS33:351113212231552330334449735v5
BOS32:086113144465230334446495v4


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK14:29250:45011:1701
11S. GOMEZ15:08233:00110:0000
13M. CAMMALLERI18:381104:17300:1400
14T. PLEKANEC15:32384:37302:5402
15J. HALPERN12:21310:15001:2700
21B. GIONTA16:34244:33301:2700
22P. MARA11:23061:34000:1400
31C. PRICE45:446157:37414:3502
32T. MOEN12:28230:16002:5402
44R. HAMRLIK19:14472:51110:0000
46A. KOSTITSYN11:55243:04110:0000
52M. DARCHE9:53202:43110:0000
53R. WHITE2:32020:00000:0000
55B. SOPEL12:44050:03001:4701
68Y. WEBER2:13024:28300:0000
75H. GILL17:34240:16002:4801
76P. SUBBAN16:35345:25403:0401
81L. ELLER9:26110:00000:0000
94T. PYATT6:36030:00000:1400


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1543400200000
21193740400200
3050401000000
4000000000000
Totals161861541600200



  • La première étoile du match a terminé +1/-10 aux chances de marquer. Ça en dit long, très long sur ce que ce match. Plekanec et Cammalleri m'ont semblé renoncer au jeu de possession qui est le leur pour se concentrer sur la protection de l'enclave. En plus, Andrei, s'il m'a semblé dangereux tout au long du match, était aussi plutôt émoussé dans ses actions. Tout ça, selon moi, est largement imputable au fait que l'ostie de Zdeno Chara a tiré un match monumental. Le jeu de position est un art difficile à maîtriser, plus encore pour ces défenseurs qui manquent de mobilité. Chara a érigé la chose en science. La pénalité d'AKost en deuxième est largement imputable à un mouvement impromptu de Chara en zone défensive qui a forcé AKost à le contourner par le fond de la zone avant d'amorcer son repli; c'est sur se repli qu'il a, pour compenser son retard sur le porteur du disque, choisi d'accrocher celui-ci par deux fois. Chara est une brute, dont les agissements sont hélas cautionnés par la ligue. Je dis hélas parce que la LNH fait du hockey contemporain un véritable hachoir à viande, mais aussi parce qu'elle empêche les partisans du CH que nous sommes de pleinement apprécier l'extraordinaire joueur de hockey qu'est Chara. Plus que tout autre joueur (on l'a vu dans le deuxième match), il est la colonne vertébrale de ce club.
  • Gomez, vu les circonstances, a disputé un match remarquable; "low event", et contre Bergeron en plus. Il ne serait donc pas tant blessé qu'erratique? Oh well...
  • Eller a l'épaule en compote. Oh joie. Halpern, par contre, est étincelant (dans la mesure où un centre/ailier défensif de 34 ans peut l'être). White, Darche, Pyatt et Weber se sont contentés de jouer les faire-valoir, Martin ayant joué son match avec 9 attaquants.
  • Subban et Gill ont eu un répit, Lucic aidant. Martin a joué de chance, Julien se contentant de boucher le trou laissé par Lucic avec Paillé au lieu jouer avec les éléments de ses trios 2 et 3 (une erreur, selon moi, mais qu'est-ce que j'en sais). Reste qu'à 7 chances contre et aucune pour, c'était rouler les dés.
  • Spacek est rouillé, on dirait. L'intelligence du jeu est là: sa compréhension du territoire défensif est à des milles de Wisniewski, mais il est lent et, probablement, maintenant sur les relents de commotion cérébrale. Oy. Les deux vieux Tchèques se sont fait allumer comme des lampions, mais surtout par ceux qui n'étaient pas leur responsabilité première. Pas toujours facile de sortir de la glace à temps en fin de chiffre.
  • Sopel et Mara... Je ne m'attendais à rien, je serrais les dents sitôt que je les voyais en zone défensive, mais Mara n'a pas pris de pénalité épaisse, Sopel a survécu, on a gagné. Rendus là, les chiffres ne servent plus à grand-chose; on espère et on attend le résultat, c'est tout.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ton commentaire sur Chara est étincelant: il a la «malchance» de tomber souvent sur un joueur (plek) et, comble de malchance, il lui donne malencontreusement 3-4 coups de poing en arrière de la tête pendant que l'autre analyse la qualité de la glace. C'est le «style de Chara je suis pas un joueur comme ça voyons donc», absolument au sommet de l'impunité.
Tu l'as dit, une brute. Mais j'ajoute: une brute infecte, un horrible krastillon cautionné par une ligue de jambon. Le voir manger la bande a fait plaisir, et c'est un plaisir coupable cautionné par un arbitrage ridicule, j'arrête.
Je suis un peu tanné (si je veux écouté des combats extrèmes, j'aimerais que les pugillistes aient le choix) de voir ces «gros de la cours d'école» faire comme si de rien n'était.

Anyway, on est vite et Spacek a plus de sang qu'un Côte du Rhône, alors je dis, place aux chiffres, et pourquoi on n'a pas les temps de glace?

tanx vieux

Anonyme a dit…

Et, au fait, Sopel et Mara, ça coûte cher de dentiste tant ça fait gricer des dents!!!

Vanhouse a dit…

Mara fait très bien son travail. Il est bon devant son filet. Sopel joue comme une poule pas de tête. C'est ridicule. Je ne vois pas encore dans quelles situations il pourrait réellement être nécessaire.

Hier Weber aurait pu avoir quelques minutes en défensive question de tester, au cas où il ferait la job...
En espérant que Eller sera capable de conserver son épaule se soir.