lundi 18 avril 2011

30133: Boston 4 Montréal 2

Ça ne se terminera donc pas en 4. Ah bon.

C'était au tour de Boston; premier but du match sur leur première chance de marquer, en désavantage numérique, rien de moins. Aussi, un but de l'arrière du filet; celui-là, j'ai dû y penser avant de le concéder comme chance, mais Horton cherche exactement ce jeu, ça me semble clair à la reprise, alors je le donne. En début de deuxième? J'aime bien Peverley; sur une bourde magistrale de Price. Ça me donne l'occasion de souligner que le grand Price, outre celui-là, s'est immensément amélioré en maniement de rondelle. Alors forcément, il devient un peu cocky...  Aussi, Thomas lui a remis la monnaie de sa pièce en fin de troisième. Le vieux en a donc encore dans le réservoir. Crotte.

Autre morceau de choix dans cet excellent match: aucune chance de marquer en avantage numérique, des deux côtés. Mais, chaque équipe a réussi à coller une chance en désavantage à l'adversaire. Hrmph.

Globalement, les Bruins l'ont bien menée et ils ont fait leur chance. Le CH a déraillé en première et Boston a appuyé fort, très fort pour les faire casser. Des 8 chances des Bruins à forces égales en première, je vois ça comme ainsi: 4 de Krejci sur Eller, 2 de Peverley sur Sopel et Spacek (appuyés par Gomez et Desharnais), une de Campbell sur Spacek et Sopel et Gomez, une sur Gomez, Wisniewski et Subban (le premier but). Y'a des noms qui reviennent souvent.

Ce n'est qu'après le but d'AKost qu'ils ont décidé de se replier. Leur défensive est lente, mais elle est grosse et lorsque les avants se replient comme ce soir (ils ont un style similaire au CH, faut le dire), y'a  plus grand place pour passer.

Scoring Chances for NHL Game Number 30133

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
BOS116:49but613143144461730333744465v5
BOS115:21631535557581223304954735v5
BOS114:03611213152551112202230545v5
BOS112:503146757681941718303346555v5
BOS112:493146757681941718303346555v5
BOS112:0911202131527623303344495v4
MTL19:12461314314675761718303344465v5
BOS18:42611213152551223304954735v5
MTL16:4076202131467612212330494v4
BOS15:20but3132757681941718213046555v5
MTL15:01943132757681941718213046555v5
BOS14:433132757681941217183046545v5
MTL218:129413315575942830374449634v5
BOS217:591331525575941228304449635v5
BOS217:391120213144521112233054735v5
BOS213:151331467576811217183046545v5
MTL212:5646 but1314314446552022303344495v5
MTL211:2311611213152551223304954735v5
MTL25:33211120213144522830333744635v5
MTL316:18521120213144522830333744635v5
MTL315:5414 but1314314675761718303344465v5
BOS312:011314314675762128303755635v5
BOS36:343144467681941718303344465v5
BOS35:513132525575811112202230545v5
BOS35:493132525575811112202230555v5
MTL34:2946613143144462123304449735v5
MTL32:3811611213132752330334449735v5
MTL32:33461314203146762830333744465v5
MTL32:21131314203146762830333744465v5
BOS30:27but1113142021762123283037445v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK11:34341:42002:5200
11S. GOMEZ15:26443:34010:0400
13M. CAMMALLERI17:07653:29001:1410
14T. PLEKANEC13:29633:05002:4300
20J. WISNIEWSKI19:20524:08010:0000
21B. GIONTA16:00543:34012:3200
31C. PRICE45:2012156:58016:5610
32T. MOEN10:10240:12003:2100
44R. HAMRLIK17:45432:42000:0400
46A. KOSTITSYN14:31763:20000:0500
52M. DARCHE13:00363:03010:0000
53R. WHITE6:29010:07000:0600
55B. SOPEL9:17260:06003:1510
57B. POULIOT3:21010:00000:0000
58D. DESHARNAIS6:00010:07001:5000
75H. GILL16:13490:03004:1010
76P. SUBBAN17:51685:16013:4300
81L. ELLER11:03180:12000:0000
94T. PYATT10:55160:11002:2010


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1393801000000
2433300001000
3656500000000
4000000000000
Totals1317121601001000




  • Eller n'est pas Dustin Boyd. Il va continuer à s'améliorer et, lors du deuxième match à Boston, il a fait pencher la balance en cassant les dents à Krejci. Martin a donc décidé de coller Eller, flanqué de Pyatt et Moen, aux patins de Krejci. Je trouve le coup remarquable de témérité; tirant de l'arrière par un but, tenir Krejci avec son quatrième trio lâchait forcément Plekanec ou Gomez lousse dans le fond d'alignement adverse. C'était le plan et ça a foiré. Eller a cassé sec, terminant +1/-4 aux chances et +3/-7 aux tirs contre Krejci, en une période. Martin a tenté de sauver les meubles en deuxième, amenant AKost en renfort sur le trio du danois; effet mitigé, +0/-1 aux chances, mais pas vraiment de tirs tentés, les meubles étant sauvés par quelques efforts défensifs remarquables de Kostitsyn (j'y reviendrai). En troisième, Martin s'est résigné et l'a collé au trio de Campbell, qui lui a passé deux chances pour son malheur.
  • Desharnais, dans ces circonstances, était susceptible d'être tassé. Ajoutons la charge de l'orignal épormyable en fin de première et le tableau était complet. Si Pouliot ne perd pas son poste aux mains d'Halpern, ce sera à celles de Weber. Pyatt a mangé son lunch. Tommy Gun Pyatt. Tu parles... Desharnais devait jouer conter Peverley, appuyé par Sopel et Spacek. Ça a lamentablement échoué en première, mais ça s'est mieux passé en troisième avec Pyatt.
  • Gomez a mal commencé, disons. Coincé par Bergeron en première (sur le but, mais surtout à forces égales), il a ouvert les vannes en deuxième. C'est facile de râler contre le jeu de périphérie, mais le fait est que quand, sur le changement long, tu écrases l'adversaire au fond de sa zone, tu fais souvent cadeau de défenseurs fatigués au trio qui te suit. 
  • Pleks Cammalleri Moen étaient un peu dysfonctionels, ce qui nous a probablement couté le match. 3 périodes de la combinaison #13//#14/#46, Thomas n'aurait pas multiplié les vols indéfiniment. Le but d'AKost a complètement gelé les Bruins qui, par la suite, se sont recroquevillés autour de Thomas. Le CH est presque revenu à égalité, et c'est grâce à eux.
  • Gill et Subban n'ont pas pu réchapper Eller, c'est dire. Un peu moins de chaos dans les trios va probablement leur ramener la fraction de seconde nécessaire pour neutraliser Krejci, Lucic et Horton. Ça devrait en retour calmer Subban.
  • Hamrlik et Wisniewski ont joué derrière Gomez toute la soirée. Donc, pas de mises en zone défensive, beaucoup de temps à la pointe... C'est bon pour les chiffres, mais en scieries, ça ne compte plus.
  • Sopel et Spacek derrière Desharnais... Misère.

15 commentaires:

Mathieu a dit…

Semblerait que Martin a joué gros sur les matchups et a perdu. Il aurait peut-être mieux fait de s'en tenir à ce qui avait marché à Boston, mais bon. Halpern va peut-être revenir, le prochain match est seulement jeudi.

Et ce match de jeudi prend une importance capitale. Je ne pensais pas que le CH balaierait les Bruins quand même, mais là la série balance très possiblement sur le match 4. Si le CH le gagne, Boston est quasiment autant dans la dèche qu'à 3-0, mais si le CH le perd, mettons que je la sentirais pas mal moins, retourner à Boston avec une égalité. Je pense qu'à ce moment là on risque fort de voir les Bruins en 6 ou en 7. Ce serait chiant, mais soyons réalistes; avec toutes ces blessures et tous ces jeunes, la fenêtre du CH est plus l'an prochain.

Entretemps... match décisif jeudi.

Olivier a dit…

Je vais être facétieux:

- Martin s'en est tenu à ce qui a marché Samedi: il a opposé Eller à Krejci ;).

- Ce sont tous de gros match!

Je redeviens sérieux:

Faut surtout que Martin trouve un moyen de ne plus, au grand jamais plus, séparer 13/14/46. Gomez va occuper son vis-à-vis et Gionta va se démarquer, mais pour faire sauter la défensive des Bruins, ça prend Pleks et ses sbires le plus souvent possible.

Au pire, Weber va permettre ça. Contrairement à Pouliot, il sait jouer en défensive.

Écoute, c'est passé proche; Pleks et Gomez ont mis Boston dans les câbles pour les 5 dernières minutes.

Ça serait quand même bien de finir ça à Boston :P

Mathieu a dit…

Ce sont tous des gros matches, mais je pense que le match 4 va être le match décisif. C'est sûr que si le CH le perd ses chances de s'en sortir pareil sont meilleures que celles des Bruins dans le cas contraire, mais le match me semble pas mal plus important que, disons, le match 3, que Boston ne pouvait absolument pas échapper... mais représentait une défaite à laquelle le Canadien pouvait survivre sans gaspiller tout son travail à Boston. Mais le match 4, il faut le gagner.

Mais bon; le CH est loin d'être déclassé, et il a toujours l'avance, alors les chances restent de son côté. "You win some you lose some."

Quand même comique, cependant, que les deux buts du CH se soient marqués alentour du grand escogriffe Chara. Ça n'est pas sans me rappeler le but de Mark Streit en 2008 qui avait mis le marteau aux Bruins dans le match 7. :)

Olivier a dit…

Les hybrides attaquants/défenseurs suisses, c'est de la kryptonite contre les Bruins :).

J'ai demandé à Arpon Basu sur twitter ce qu'il pensait du matchup Eller/Krejci; il a répondu que, selon lui, c'était ça le plan dès le début de la série, mais que la blessure à AKost a mis un frein à tout ça.

Intéressant, non?

Mathieu a dit…

Très, mais un peu surprenant aussi. Gomez-Gionta contre Bergeron, Krejci contre Eller-Andrei, et Plekanec lâché lousse contre le fond de l'alignement des Bruins? Ça change du force contre force, mais ça me semble un peu risqué; et oui, en effet, une fois Andrei hors du portrait, Eller n'a plus les ailiers pour faire ça.

À moins que Halpern ne revienne. On peut espérer.

Vanhouse a dit…

À Boston selon moi c'était la chose à faire de laisser Julien mettre Krejci contre Eller et puis rire un peu. Sauf qu'à domicile il faut que tu aides le jeune un peu.
Hier pour la 1ere fois de la série on s'est ennuyé de Halpern.

C'est bien beau donner une opposition "facile" à Plekanec, mais pour moi, en regardant juste les line-up des 2 clubs: le meilleur trio est Plek-Cam-AK. D'ailleurs, ils le sont sur la glace également. AK est partout. Il est de loin notre meilleur aillier en ce moment.
Pourquoi pas opposer force contre force, Krejci ne suivra pas la majorité des shifts et ça va laisser des minutes plus légères pour Eller.
Il va falloir trouver une façon de mettre DD sur la glace plus régulièrement.

Olivier a dit…

@Vanhouse: Je suis d'accord avec toi. Mais Martin voit Eller très gros dans sa soupe. Et je me demande si l'idée derrière ça n'est pas tant de libérer Plekanec que de forces Julien à courir 3 lapins avec deux chiens...

Mathieu a dit…

Martin a raison de voir Eller gros dans sa soupe, je pense. Il ne fait pas qu'essayer de gagner cette saison, il met aussi la table pour l'avenir; il donne au kid des minutes dures en séries, une expérience qui sera utile dès l'an prochain.

Le coach pense à long terme et tout chez lui est calcul du risque. Pour un gars qu'on prétend archi-conservateur...

Mathieu a dit…

Eh bien, Halpern est de retour, et c'est Benny Poo qui saute. Intéressant, mais pour le mieux, et Pouliot est probablement l'avant le moins efficace du CH en ce moment.

On ne reparlera pas de l'échange tout de suite, n'est-ce pas? ;)

Olivier a dit…

Selon Arpon Basu, Halpern est à l'aile et non au centre. Curieux de voir ce que ça va donner contre Krejci. Si Halpern est en santé, ça enlèves la deuxième raison que j'avais trouvées pour la défaite du CH en 6.

(Olivier embarque en mode déni) L'échange? Quel échange?

Vanhouse a dit…

J'aurais plus chialé si JM n'avait jamais jouer Eller contre de la grosse opposition. Donc, bravo JM ici.

Pouliot pour un choix de 5e ronde du CH n'est pas si pire.

Halpern avec Eller et Moen?
Ça donne un trio pas mal contre Krejci. (si Halpern est meilleur que lors de son dernier retour au jeu)

Mathieu a dit…

"Pouliot pour un choix de 5e ronde du CH n'est pas si pire."

Je ne te suis pas? Pouliot a été échangé au Canadien contre Guillaume Latendresse. Contre un 5ème c'aurait été un très bon deal, mais là...

(Ou est-ce le déni? ;) )

Vanhouse a dit…

Je blaguais Mathieu...
je ne suis juste pas ben ben du type "smiley"...mais je suis plutôt pince-sans-rire.

Par contre, dans ce cas-ci je croyais bien que c'était un peu évident.
(pour ne pas en parler: dans mon club à moi, Latendresse et Lapierre serait encore sur mon 3e trio, avec Eller peut-être...ou DD sur le 4.)

Olivier a dit…

Lapierre? Je me demande si White n'est pas déjà similaire en utilité.

Latendresse? Inutile de pleurer le lait renversé, comme disent les anglais...

Anonyme a dit…

Nouvel adage des sages: L'équipe qui marque le premier but gagne, sauf s'il s'agit d'un défenseur qu'Oli sent pressent comme le prochain Guy Cloutier! ;-P