mercredi 9 février 2011

20808: Montréal 6 Boston 8

Eille, le freak show, chose...

Passons outre les histoires de match fou fou fou et autres clichés, j'aimerais souligner quelques petites choses en commençant:

  • Price a sauvé le match en fin de première. C'était relativement égal, mais le CH a fondu les plombs après son désavantage numérique, accordant 6 chances de marquer en 2:45, 8 en 5:15. Price n'a rien voulu savoir. Ajoutez à ça le but outrancièrement chanceux de Seidenberg et je me suis dit que c'était correct, que le coup feu était passé. Yeah, right...
  • Patrick Roy avait sorti cette expression à des journalistes après s'être fait rentrer je ne sais combien de buts alors qu'il jouait pour l'Avalanche: "They made their shots" (Patrick était pas mal moins zen avec le CH, si je ne m'abuse). Ce soir, les deux clubs ont eu une chance de pendu en deuxième; une séquence 5 buts en 6 chances... Faut vraiment voir le match comme une défaite de 3-1. C'est simple, les deux coachs ont laissé leur gardien partant jusqu'à la fin.
  • Krejci a connu un match colossal. Les fans des Bruins étant ce qu'ils sont, ils ne se rappelleront que du fait qu'il s'est fait geler d'aplomb par Sugar Poo.
  • Ceux qui fréquentent les forums de discussion en sont quitte pour une overdose de messages de monde qui exigent frénétiquement du "grit". Dites-moi qui, chez le CH, avait l'air intimidé à la fin du match? Personne. Et si ça se trouve, leur 2e centre, Krejci, va manquer des matchs parce qu'il s'est fait casser quelque chose à vouloir avoir l'air tough en parlant aux gars dans le vestiaire (excellente observation de Brunet à ce sujet, au fait).
  • Le summum de l'imbécilité, c'était encore Thomas qui se pogne avec Price. Tim Thomas, LE joueur le plus important des Bruins, 36 ans et 5 pieds 11, qui va jouer au tough avec Carey Price, 23 ans et 6-3. Si Price fait un Sugar Poo à Thomas, ils font quoi, les Bruins? Épais dans le plus mince, comme on dit par chez moi.
Anyway, le CH était trop passif, comme ils ont trop souvent fait l'an dernier. Au-delà de la solide dose de freak show, les Bruins ont eu l'avantage du jeu dans un match qui s'annonçait, avant les deux buts rapides de Boston, comme un match serré et très "low event".

Juste une dernière chose: avant de regarder mes commentaires par trios, prenez le temps de regarder, en premier, les chances à forces égales par période, puis les chances individuelles par période. Tout est là.

Scoring Chances for NHL Game Number 20808

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL117:49942031445258941122303844555v5
MTL117:4258631525868941122303844555v5
BOS17:081420314675811122303338545v5
BOS16:47but1120314446812830374447635v5
BOS16:33but1131467576811718304446475v5
BOS15:161431757628303337463v4
BOS14:451431757628303337463v4
BOS12:461120314446812126305255735v5
BOS11:591531325775761718304446545v5
BOS11:26615313257681718304446545v5
BOS11:121420213167762830333747635v5
BOS10:331421316768751121263055735v5
BOS10:2215213168751728303337464v5
MTL219:3721 but142021314428303337474v4
BOS219:0761421316826303346474v4
MTL211:3076 but14202131677621303337385v4
BOS210:15but1115203144461718213046545v5
MTL29:0168 but631525758681122303844555v5
BOS28:31but615316881942126305254735v5
MTL28:01461131324675761718304446555v5
BOS27:521131324675761718304446555v5
BOS27:341131324675761718304446475v5
BOS27:33but1131324675761718304446475v5
MTL27:1558 but14315258687626304446545v4
BOS25:3414315258687617183046545v4
BOS25:14but14315258687617183046545v4
MTL24:3311614316881941122303338475v5
MTL22:143211203132467611263044735v4
MTL20:467614202131527611213038545v4
MTL317:0957631525758681121223038555v5
BOS316:331120314446812128303755635v5
MTL312:5367 but14202131677621303337635v4
BOS310:00but15317576941130444763734v5
MTL38:1332615313268941126304447735v5
MTL36:0894615203132941130334763735v5
BOS35:00but1420213144672830333747635v5
BOS34:02615313268941126303347735v5
MTL30:1467 but203152586768303744475v3


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK14:46640:52001:0800
11S. GOMEZ12:30180:56100:0000
14T. PLEKANEC14:31256:33422:1702
15J. HALPERN11:49250:55001:4602
20J. WISNIEWSKI17:51375:39400:0000
21B. GIONTA13:19143:52301:1101
31C. PRICE45:509178:43524:2404
32T. MOEN10:20360:36101:1100
44R. HAMRLIK15:08250:50000:0000
46A. KOSTITSYN10:42190:41100:0000
52M. DARCHE11:00404:21220:0000
57B. POULIOT11:12220:30000:0000
58D. DESHARNAIS9:40403:33120:0000
67M. PACIORETTY13:10033:45200:0000
68Y. WEBER13:41553:32121:3701
75H. GILL12:56170:16003:1604
76P. SUBBAN17:18166:17522:4703
81L. ELLER7:20160:01000:0000
94T. PYATT9:28520:26001:2101


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
12112800000300
2884642000000
3543310100100
4000000000000
Totals152391752100400




  • Ça semblait pénible pour Pleks. Chara est gros, Bergeron est franchement bon, etc etc etc... Mais Pleks, c'est Pleks. Il a limité les dégâts et s'en sort avec deux passes pour son malheur. En naviguant l'océan de récriminations et de déchirage de chemises au sujet de la brutalité des Bruins, je vais me souvenir du titre de ce film que je n'ai toujours pas vu; True grit. Au hockey, true grit, c'est foncer jusqu'à la fin, de manger des coups de poing sur la gueule sans riposter et de marquer sur l'avantage numérique qui en résulte. De tout les piochons qui ont jeté les gants, de tout les piochons qu'on va souhaiter voir aboutir avec le CH, combien valent Pacioretty? Krejci (qui n'avait pas d'affaire là), et Lucic (qui ne se rendra pas à 30 ans), certainement. Horton? Bof...
  • Gomez en a fait une bien fumante sur le tapis du salon. AKost et Eller étaient complètement, complètement perdus. Ça aurait pu attendre à demain, le mauvais match? Anyway, ils nous ont coulés ce soir. Si Gomez fait sa job et se tient à flots, on les a. Mention honorable à Martin pour avoir vraiment tout tenté; Akost-Gomez-Halpern était plutôt pittoresque, surtout pour voir à quel point Halpern n'avait aucune esti d'idée de ce que Gomez était en train de foutre. Attention, Scott...
  • Bencher AK-Gomez-Eller, contre les Bruins, au profit de Desharnais-Pouliot-Darche, je ne l'attendais pas. Et ça a payé! Simple, inélégant, efficace. L'implosion de Gomez est d'autant plus crissante que Pyatt-Desharnais-Darche était parti pour coller 4 buts à la 4e ligne des Bruins.
  • Halpern-Pouliot-Moen ont été appellés à éteindre le feu allumé par Gomez et ses sbires contre Krejci et ça a été plutôt laid. Avec Pyatt, Halpern et Moen ont par contre fait un job honnête contre la 3e des Bruins. Vraiment fâcheux, tout ça.
  • Subban et Gill ont passé les deux premières périodes derrière AKost-Gomez-Eller. C'est-à-dire tout seuls comme des chiens, pas de niche, sous la pluie.
  • Wiz est meilleur que Bergeron en défensive, mais ça ne veut pas dire qu'il est bon. Mais le gars produit en attaque. À forces égales, les deux premières des Bruins arrivaient un peu vite pour eux, mais ils n'en ont pas trop donné. C'est dommage que Wiz ou Weber ne puisse jouer à gauche. Parce que Spacek - Hamrlik aurait été utile ce soir.
  • Ou peut-être pas? Spacek et Weber ont été tenus loin du top-6 de Boston, alors le challenge n'était pas outrancier.

7 commentaires:

Simon Lamarche a dit…

bleh...

Je retiens quelques petites choses à travers cette partie (que je n'ai vue qu'à partir de la troisième):

Weber a quand même eu un bon match compte tenu ce qu'on lui demandait.

Gill et Subban, comme tu le mentionnes, paraissent mieux lorsqu'on isole leurs shifts derrière Gomez.

J'ai trouvé Brunet pertinent à quelques moments ce soir, je me faisais justement la remarque. Il a ensuite dit que Ryder connaissait un excellent match. Je l'avais vu jouer 2-3 shifts et je le trouvais assez moyen merci. Mais il avait compté 2 buts. J'avais hâte de voir le tableau pour avoir une idée des 2 premières périodes. Et finalement, excellent match en effet, il a fait jeu égal contre les pires joueurs du CH. Qui va tomber dans le panneau à la date limite des échanges?

Olivier a dit…

Je pense qu'ils sont pognés avec. pas un mauvais ailier de 3e trio, remarque, et Savard libère beaucoup de place sous le plafond.

Il s'est passé quelque chose avec Gomez ce soir. Martin ne l'a jamais benché comme ça. J'ai toujours trouvé la chose risible, mais contre les Islanders et leur gardien de la ECHL, Desharnais sur la deuxième?

Simon Lamarche a dit…

Autant qu'on puisse rire des journalistes et analystes qui chialent contre Gomez, de temps en temps c'est un ex-coach de la ligue nationale (Michel Therrien, Mario Tremablay (lol?)) qui se retrouve en ondes et abonde dans le même sens...

Quelqu'un avait déjà soulevé l'hypothèse que Gomez joue pour gonfler ses "advanced statistics". Est-ce qu'il nous aurait aveuglé? Est-il aussi peu utile qu'ils le disent? Ou est-ce qu'il boude?

Personellement, je ne suis que 2 équipes et la game se passe trop vite pour que je comprenne tout ce qui se passe. Je laisse les pros prendre les décisions hockey et j'essaie d'apprécier le produit.

Pour Desharnais, je lui donnerais une chance sur un deuxième trio mais à l'aile et je ramènerais Eller au centre, on perd une bonne valeur en le laissant à l'aile, je trouve qu'il a l'air perdu et au centre il avait une bonne game de temps en temps, sans nuire les autres fois.

Simon Lamarche a dit…

Ah et une autre chose: je me fous d'avoir un goon dans l'équipe, ça nous fera pas gagner des matchs.

Mais je ne veux pas voir Subban se battre contre quelqu'un qui en fait son job principal. Si un joueur avec un minimum de talent (Richards, Lucic, Horton, peu importe) veut s'en prendre à lui et que Subban accepte de répondre, soit.

Mais le jour viendra et un joueur de 4ème ligne borderline AHL voudra se battre, Subban va accepter et je vais, pour la première fois, m'ennuyer de M. Teksavvy.

Mathieu a dit…

Je suis en voyage, mais il n'y aura pas grand-chose a tirer d'un freak show pareil.

Cela dit, Gomez m'inquiete. Je me demande toujours si c'est un probleme d'adaptation a ses ailiers ou quoi. Je ne pense pas qu'il joue pour pousser ses microstats, mais il y a quelque chose qui ne tourne pas rond sur ce trio. Sa compatibilite avec AKost ne m'a jamais convaincu. Est-ce que le retour de Cammalleri aidera?

Quand même emmerdant quand même, je persiste à croire que le Canadien est supérieur au Boston, mais il va falloir pédaler pour les rattraper. Ca demeure possible, mais on vient quand même d'échapper un match de 4 points.

Mais bon... le 6-spot ou le Canadien jouerait contre Boston en séries n'est pas exactement un mauvais endroit où finir.

Simon Lamarche a dit…

Euh, mauvaise nouvelle pour nous fans du CH, mais félicitations Olivier, tes Nordiques s'en reviennent peut-être ben!

Olivier a dit…

@Mathieu: Boston converti 10% de leurs tirs à 5 contre 5 depuis le premier janvier. Patience...

@Simon: Le pire, c'est que je me demande s'ils ne viennent pas de tirer 400 millions dans le feu. Pas sûr que la LNH a intérêt à venir à Québec, moi. Ils vont faire le dos rond pour encore quelques années, mais si le prochain deal de télé US est meilleur que l'actuel, c'est un incitatif de plus à développer ce marché-là.

Québec, qui n'aurait probablement pas les moyens de taper le plafond à tout les ans, ne cadre pas nécessairement là-dedans. Je l'aime bien, ma belle ville de Québec et dieu sais que j'ai aimé les nordiques. Mais c'est une business cette affaire-là et si la Capitale est en plein emploi, on ne parle pas exactement d'emplois dans des dot com de la Californie. Le revenu individuel et le bidou corporatif, toute proportion gardées, restent clairement inférieur à celui de Montréal, qui traîne de la patte par rapport à beaucoup de marchés américains mais compense par une mise en marché canon et un partisanat mur-à-mur.

C'est pas fait, cette histoire-là. On a affaire à deux politiciens désespérés: Charest au désespoir d'avoir de la bonne publicité, Labeaume au désespoir d'être coincé dans un cul de sac sur *LE* projet sur lequel il a investi tout son (considérable) capital politique au cours de la dernière année.

Ces deux-là ne pouvaient pas se permettre de laisser mourir ce cheval-là, si boiteux soit-il, alors ils plâtrent le cash.

On verra.