samedi 5 février 2011

20783: Rangers 0 Montréal 2

Les Rangers sont agressifs et rapides. De plus, comme l'a rapidement souligné Benoit Brunet, leur attaque repose sur un appui agressif de leur défensive, agressive et mobile. C'est un de ces matchs ou le CH a donc explicitement concédé la possession de rondelle pour mieux contrôler le territoire, essentiellement le centre de la glace. Et ça a été leur réussite; tant en zone adverse qu'en zone neutre et en zone défensive, les Rangers ont beaucoup patiné, mais n'ont jamais eu le temps d'installer quoi que ce soit au centre.

Ajoutons à ça que l'équipe s'est franchement repliée une fois le premier but marqué et on en a été quittes pour regarder la 3e en serrant les dents.

Quand même, le CH tablait clairement sur sa structure défensive et sa vitesse en contre-attaque pour gagner ce match. C'est d'ailleurs ce qui est arrivé, mais c'est grâce au haut de l'alignement.

Scoring Chances for NHL Game Number 20783

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
NYR116:56315257587576518213643865v5
MTL116:3914315257587576518213643865v5
NYR115:49112131467576517242742435v5
MTL113:5057631445257581621273638435v5
MTL19:1667142131677576518213643865v5
MTL19:1521142131677576518213643865v5
NYR13:19631445257581020262738435v5
MTL216:5846611213168510182043864v5
NYR215:383144455257582127363843865v5
NYR215:183145525758682127363843865v5
NYR215:093145525758682127363843865v5
NYR211:2661431466775517182442435v5
MTL211:16676143146677558161842435v5
NYR27:21153144454667816222738435v5
NYR27:14153144454667816222738435v5
MTL21:401111213145676858101822435v5
MTL21:2811 but11213145676858101822435v5
MTL20:0775141521317576517182442435v5
NYR319:25153132456894816222738435v5
NYR316:2061131444681510182026435v5
NYR315:45113144466881410162243975v5
MTL315:0521142131677576517182442435v5
MTL313:114661131444681410202643975v5
MTL311:35141421314567682127363843865v5
NYR310:126113144468158182026435v5
NYR38:211531324568941721242738435v5
NYR31:12113132456894816222427385v5
MTL30:3914 but (FD)1421316775761617222436425v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK15:19341:33002:3010
11S. GOMEZ13:46351:58001:5410
14T. PLEKANEC15:12711:47002:5400
15J. HALPERN10:19140:15003:1200
21B. GIONTA14:35811:49001:2710
31C. PRICE48:0012154:00008:0010
32T. MOEN9:22030:18003:2300
44R. HAMRLIK15:03272:20002:0700
45A. PICARD14:50380:00000:0000
46A. KOSTITSYN16:18270:18000:0000
52M. DARCHE8:25251:53000:0000
57B. POULIOT10:52250:00000:0000
58D. DESHARNAIS9:09251:36000:0000
67M. PACIORETTY14:32832:06000:0000
68Y. WEBER15:15361:45003:2110
75H. GILL18:11730:07005:0700
76P. SUBBAN17:46622:15002:5500
81L. ELLER13:36130:00000:0000
94T. PYATT7:30030:00003:1000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1434300000000
2564600001000
3464600000000
4000000000000
Totals1315121500001000





  • Un match axé sur la contre-attaque, c'est franc dans les cordes de Pacioretty. Le trio de Pleks a encore tiré une performance dominante, bien plus que les TVF ne le laissent présager. Le grand #67, avec ses montées à l'emporte-pièce et son jeu de maraudage, a vraiment donné le ton.
  • Toujours pas convaincu de la viabilité de ce trio, mais Eller semblait plus à l'aise. Gomez, obéissant probablement à l'impératif d'assurer les arrières et fermer le centre à tout prix, mais aussi confronté à une défensive rapide qui ne recule pas vite, n'a presque pas transporté la rondelle, la distribuant plutôt à ses ailiers qui, eux, mettaient les gaz en zone neutre. Kostitsyn m'a semblé particulièrement efficace à ce niveau. Mais voilà, le 46 avait aussi à faire les fins de désavantage avec Halpern et ça n'était pas très glorieux.
  • Desharnais n'est pas complètement incapable en défensive, mais il a besoin d'aide. Darche et Pouliot sont médiocres en défensive et seul Pouliot a la vitesse nécessaire pour vraiment profiter de la contre-attaque. Ça n'a pas été facile, disons.
  • Tâche ingrate pour un trio de tâcherons. Ça avait l'air souffrant, mais ils n'ont pas donné beaucoup de chances de marquer. On se console avec ce qu'on a.
  • Gill est Subban ont terminé dans le rouge solide aux TVF, mais sont au-dessus de la ligne aux chances. Ça n'arrive pas à l'échelle d'une saison, mais sur un match donné, lorsque la tactique le demande... Subban me semblait plus à l'aise que Gill, pour qui les choses tournaient un peu vite en zone défensive.
  • Le retour des deux vieux Tchèques! Spacek a eu l'air fuzzy par moments, mais j'étais heureux de les revoir. Hamrlik a souffert sur certains changements bâclés, mais globalement ces deux-là devraient toujours jouer ensemble. Dommage que Wisniewski ne le permette pas.
  • Bien aimé Weber pour son instinct de survie, mais aux chiffres c'est plutôt laid. Picard, avec un mois d'inactivité dans les jambes, était encore plus lent qu'à l'habitude. Mais le jeu de Weber en désavantage a été une agréable surprise. Il va rattraper Wisniewski quelque part l'an prochain. Moins rude, mais pas frileux, mois nerveux en zone défensive, et probablement pas très loin du Wiz sur l'avantage numérique. Pas un super talent comme Subban, alors il faut être patient, mais il arrive tranquillement.

5 commentaires:

Mathieu a dit…

Et zéro chances de marquer contre en quoi, 7 minutes de désavantage numérique? +1 au total? Pas trop mauvais à vue de nez...

Olivier a dit…

Le désavantage numérique des Rangers n'était pas piqué des vers non plus. Une vraie game de 5 contre 5.

Tiens, Boston a perdu. Et on les rencontre mercredi...

Oh hum

Mathieu a dit…

Weird, comme l'idée d'un rattrapage des Bruins ne semble plus si saugrenue maintenant, n'est-ce pas? :)

Olivier a dit…

Il m'ont fait peur pendant un bout, mais je n'avais pas réalisé à quel point leur pourcentage de tirs était absurde. J'aimerais avoir le temps de regarder ça, mais Boston s'est tapé un mois de janvier autour de 13% de réussite à 5 contre 5. Outrancier.

Mais c'est la profondeur défensive du CH qui me sidère. Picard est vraiment limite, mais Weber semble être en train d'arriver. Le gars était 9e dans l'organigramme au début de la saison!

Et Carle a fait l'équipe d'étoile; ça implique que, du côté droit, il n'est probablement pas pire que Picard du côté gauche.

Pas sûr que Wisniewski est là pour longtemps, moi.

Mathieu a dit…

Je pense que Wis va rester parce que Hamrlik risque fort de partir. Mais avec genre Markov-Wis-Gorges-Subban-Spacek-Weber, rajoute un autre agent libre ou Hamrlik a rabais, on va être en voiture.