dimanche 9 janvier 2011

20614: Boston 2 Montréal 3(P)

Dieu que c'était laid. Deux buts sur des non-chances pour atteindre in extremis la prolongation. La première fut passablement égale. En deuxième, les Bruins étaient maîtres du jeu et ce n'est que lorsqu'ils ont abandonné leur échec avant à deux joueurs en début de troisième qu'ils ont laissé le CH revenir dans le match.

Une victoire c'est une victoire, mais celle-là ne me dit rien qui vaille.

Scoring Chances for NHL Game Number 20614

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL118:2221611213144671117212230555v5
BOS115:13613143144461926303346475v5
BOS112:431421315775761120212230555v5
MTL112:11572031455257581120212230555v5
BOS110:20631445257582128304647635v5
MTL19:2667611213144671926304446555v5
BOS19:06611213144571926304446555v5
MTL18:08522031455257581120223044555v5
BOS17:081314314675761730334773915v5
MTL13:58131314203144461120213054735v5
MTL10:46572031455257582128303337635v5
BOS219:342031455257582830333744635v5
BOS215:44but1120213145672630333747635v5
BOS211:25614314446571926303346475v5
BOS27:35but1120314546572128303337635v5
MTL26:43521131525775761120223044475v5
BOS22:5331444652587628303744555v4
BOS21:20615203132571730334773915v5
BOS319:031431466775761730444773915v5
MTL315:391414315875761730374773914v5
MTL314:56521120314452571120304455735v5
MTL314:37521120314452571120304455735v5
MTL314:36571120314452571120304455735v5
MTL311:30211420213144671120212230335v5
MTL310:2352611314552571730445573915v5
BOS39:051420213144672128303337635v5
BOS37:351120314452571120223044475v5
MTL33:43141421314675761120212230555v5
MTL44:11111120213176303337444v3
MTL43:23761420213176303337444v3
MTL31:1867 but614213167761120212230335v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK19:11450:00002:1000
11S. GOMEZ18:48742:40100:4500
13M. CAMMALLERI7:15120:00000:0800
14T. PLEKANEC16:13462:42101:1110
15J. HALPERN8:28010:00002:2300
20J. WISNIEWSKI18:31864:12200:0200
21B. GIONTA15:59543:57202:1800
31C. PRICE52:0014135:06216:0010
32T. MOEN9:09010:00001:3300
44R. HAMRLIK19:06760:54012:1000
45A. PICARD14:36430:00000:0200
46A. KOSTITSYN13:36250:52010:0200
52M. DARCHE13:15831:23010:0000
57B. POULIOT18:20880:17000:0000
58D. DESHARNAIS10:15320:52011:2210
67M. PACIORETTY17:20431:43000:0000
75H. GILL15:09230:00003:4810
76P. SUBBAN18:41333:58213:4810
94T. PYATT8:07000:00002:1800


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1656500000000
2161501000000
3837300001000
4200020000000
Totals1714141321001000




Tiens, un petit ajout: Un "sparkline" des TVF et mises en jeu sur le long du match. La troisième s'est vraiment passée dans la zone de Boston...

  • Bon, la ligne de Pleks est en déroute. Le #14 fait ce qu'il a à faire, mais Cammalleri est blessé et AKost... Disons que Martin a l'air d'attendre qu'il parte. J'ai bien aimé Pleks avec Gionta et Pacioretty, mais c'était probablement juste un brassage de soupe de fin de match. Fait à noter, Martin n'a pas semblé chercher à le coller aux patins d'un trio en particulier; semble bien qu'il ait fait du temps contre les 3 premières lignes de Boston.
  • Gomez avait un match plutôt ordinaire au cours des deux premières périodes, jouant essentiellement contre Seguin et Bergeron, Seidenberg et Boychuk en défensive. En troisième, toujours contre les mêmes défenseurs, mais avec Darche et Pouliot, il s'est tapé un +19/-2 aux TVF, +4/-1 aux chances. Martin a notamment réussi à le sortir pour deux présences contre la 4e de Boston, leur collant 3 chances et 11 TVF en un peu plus d'une minute! Faut pas échapper les fonds de tonnes contre les top-6.
  • Darche et Pouliot ont des TVF ronflants grâce à Gomez, mais ça a été pénible par moments. Ceci étant dit, ils ont plié, mais n'ont pas cassé, donnant seulement 2 chances à l'adversaire sur les chiffres de Desharnais. Le petit 58 est plus rapide que ce qu'on nous avait annoncé et il sait jouer au hockey. Pas mal clair qu'Eller va finir l'année à l'aile, surtout si Cammalleri part pour un moment.
  • La quatrième ligne a fait ce qu'elle avait à faire. Desharnais semble savoir y faire aux mises en jeu et en désavantage numérique, je m'explique donc encore moins qu'Eller soit sur la galerie de la presse au lieu de Moen ou Pyatt.
  • Encore beaucoup de glace à manger pour les deux vieux Tchèques, collés aux patins de Krejci. Martin les a séparés en 3e; Wisniewski n'étant pas capable de transporter Picard. Oh hum.
  • Gill et Subban étaient sur le cas de Savard. Pas toujours élégant, mais la cata a été évitée. Les spin-o-rama ont disparu de l'arsenal de Subban quelque part autour du 20e match. Les tirs frappés avec élan exaggéré et les tentatives de mises en échec / garrochage hors position ont,  elles-aussi, pris le bord. Ça nous laisse avec un jeune défenseur pas toujours au bon endroit, mais un défenseur physique, versatile, etc etc etc... Il apprend vite et il est parfaitement à sa place sur la deuxième paire.
  • Wisniewski et Picard avaient pour mandat de contenir Bergeron. Catastrophe. On ne parle pas d'une catastrophe biblique, mais pour de grands pans de la deuxième, ça faisait dur en ta. Picard est ce qu'il est, un défenseur de 3e paire. Wisniewski est bon, versatile, rapide, name it. Un bon coach des défenseurs peut probablement l'aider à polir encore son jeu autour du filet. Mais contre un gros trio, tu ne peux pas faire comme avec Markov et l'envoyer au feu avec O'Byrne ou Picard.

7 commentaires:

Mathieu a dit…

L'idée du départ de AKost m'inquiète. Se débarasser de bons joueurs comme ça est d'une profonde stupidité, et même si il y en a qui vont sauter de joie quand AK sera échangé, j'ai comme l'impression qu'on va se ramasser avec une moins bonne équipe ET une équipe de direction dont il faudra remettre en doute l'intelligence. Me semble qu'il y en a beaucoup qui, sans s'en rendre compte, espèrent en fait que le CH soit géré par des tatas. Enfin, Gauthier a fait des bons moves à date, gardons espoir.

Cela dit, je ne pense pas que d'utiliser AK comme bouc émissaire désigné par l'équipe (et aller jusqu'à le dire aux médias, en plus!) était une décision de nature à aider son niveau de jeu.

Sur la victoire, je vais hausser les épaules. Ajustement du CH, ou alors repli trop hâtif des Bruins? En tout cas, de temps en temps ça fait du bien de voir cela de l'autre côté. Et le CH n'a pas lâché c'est toujours quand même ça de pris. C'était peut-être laid, mais c'est bon pour le moral des troupes, je pense; et les Dieux du Hockey leur doivent encore quelques victoires, anyway.

Cammalleri avait la grippe, dixit JM, on risque donc de le revoir prochainement. Mais il va falloir faire quelque chose pour les défenseurs, ne serait-ce que de réorienter les paires. Quelque chose comme Hamrlik-Wis, Spacek-Subban, Gill-Weber (échanger Wis pour Subban à volonter) pourrait mener à quelque chose de mieux. Remplacer Picard par Weber s'il le faut, mais on a besoin d'un vrai top 4 et Subban demeure le meilleur candidat pour remplir le spot dudit #4.

Olivier a dit…

Je regrette un peu d'avoir écrit ça sur AKost. Gauthier n'est pas un imbécile; si le 46 part, on va avoir quelque chose en retour. Et ce que Martin fait présentement ne ressemble absolument pas à du "pump & dump", mais bien à du brassage de cartes. Darche n'est pas un grand joueur, mais il fait la job par les temps qui courent et Pouliot est vraiment sur une bonne lancée.

Martin veut gagner et si AKost ré-embraye, l'équipe va gagner. Mais, lorsque les médias se mettent sur le cas d'un joueur comme ça, il devient impossible de savoir ce que le coach est en train de faire. S'il ne joue pas autant que d'habitude, c'est nécessairement qu'il est à échanger. Même moi je me fais prendre avec ces niaiseries-là.

Le fait est que Darche et Pouliot, qui normalement sont derrière AKost, sont sur une séquence du tonnerre. Darche, notamment, est en feu. Il n'a pas le tiers du talent de l'autre et ça va finir par revenir à la normale, mais pour l'instant, on ne peut pas vraiment en vouloir à Martin d'envoyer le 52 et non le 46 en fin de match.

Rien, mais absolument rien de ce que Gauthier a fait depuis qu'il est en poste ne me suggère qu'il se laisse tenter par le genre de décisions imbéciles que Gainey faisait parfois (échanger Riveiro pour une claque sur la yeule, aller chercher Schneider alors que c'est l'absence de Lang qu'il fallait combler). Au contraire, il me semble toujours faire le bon choix et il bouge rapidement.

Mathieu a dit…

Absolument rien... à part de garrocher Sergei Kostitsyn aux Preds contre une roulette de tape a bâtons, bien sûr. Mais le Serge joue au-dessus de sa tête en ce moment (20% de tirs) ce qui brouille les cartes... pour lui et, hélas, son frère. Reste que c'était une décision du genre "débarras" plutôt qu'une décision hockey, le genre de décision qui a coûté au Canadien avant son arrivée.

Mais à part ça, tu as raison: Gauthier opère très bien. Moore, Halpern, Eller, Wisnievski, le bilan est impressionant.

Mathieu a dit…

En passant, j'aime *beaucoup* la sparkline. Puis-je cependant suggérer une couple de lignes verticales pour délimiter les périodes pour fins de référence.

saskhab a dit…

Martin only split up Picard-Wisniewski after the first shift of the 3rd period, when he sent that pair against them even though they had been burned badly in the 2nd by them. Bergeron got another great scoring chance, and Wisniewski got hurt. After that, Picard was with Spacek, and they still played against Bergeron, but lead effects came into play.

I don't know why Martin thinks Bergeron should get to play against the most turnover prone D on the team, but whatever. The other matchups worked well. Got some luck in the final couple of minutes and the result was probably just in the end.

Olivier a dit…

@mathieu: Pour ce qui est de SKost, indeed, je ne l'avais pas mentionné. Je pense que je suis en déni par rapport à ce move-là. C'était du pur crétinisme. M'enfin.

Pour ce qui est des sparklines, j'ai une petite idée qui va te donner satisfaction. À suivre au prochain match.

@Saskhab: I think Martin is still trying to see what he got in Wisniewski and thus sent him downstream without a paddle. Just in case he can do what Markov can. Turns out he isn't Markov. Oh well. Thinking about it, I can see why he tried it tough. Bergeron was sorta kinda hard matched against Gomez and Plekanec which means Wis and Picard had some help on their side. But it didn't work.

But Martin had to give it a real try; the objective was, of course, to find a way to keep the Old Czech together as a tough minutes unit and have the two other duo to act as minutes munchers. Sadly, it can't work that way.

Mathieu a dit…

Pour Sergei, on va faire semblant que Gauthier s'est fait forcer la main, ça va mieux passer. Ce n'est quand même pas un geste qu'il a encore répété, même si c'était une fois de trop et que ça sème des doutes...

Not too many guys are Andrei Markov... but wouldn't that have been an even bigger robbery!

Wis might not be able to carry Picard but he might do better with Spatch, which would leave Subban to work with Hamrlik. Much as Martin might like to keep the old Czechs together, I think he has too any right handers to keep playing Spacek on the off-side.