mardi 21 décembre 2010

Le boeuf de Novopolotsk

François Gagnon est un des très bons gardiens de l'orthodoxie des médias sportifs montréalais. AKost étant benché ce soir, Gagnon nous sert les raisons profondes de la chose:
Kostitsyn, qui n'affiche que trois passes à ses neuf derniers matchs est retranché pour une première fois cette saison.
«Nous livrons un message à Andrei mais aussi à d'autres joueurs de qui nous attendons plus d'effort, d'intensité et d'engagement», a ajouté l'entraineur-chef.
Kostitsyn qui a amorcé la saison avec 10 points à ses neuf premiers matchs, mais qui n'a récolté que 11 points (trois buts) à ses 24 dernières rencontres, a fait du temps supplémentaire en compagnie de Yannick Weber.
 La recension des matchs joués par AKost sur le site de la LNH nous permet de valider ces dires. Reprenons le découpage de Gagnon:

  • 9 derniers matchs, 3 passes (0,33 point par match)
  • 9 premiers matchs, 10 points (1,11 point par match)
  • 24 dernières rencontres, 11 points (dont 3 buts) (0,46 point par match)
Et si on prenait plutôt, hum... Disons 3 tranches de 11 matchs, AKost en ayant disputé 33:
  • 11 premiers matchs: 10 points (0,9 point par match)
  • 11 matchs suivants: 6 points (0,54 point par match)
  • 11 derniers matchs: 5 points (0,45 point par match)
Encore mieux! Pourquoi ne pas prendre les 12 derniers matchs d'AKost (je sélectionnes tout ces chiffres au hasard, bien entendu!):
  • 7 points en 12 matchs, 0,58 point par match...
AKost a 162 points en 278 matchs joués, soit environ 0,58 point par match. De quoi parle-t-on, exactement? À lire Gagnon, semble que le but soit d'envoyer des "messages" sur la nécessité d'un plus grand "effort". Bref, il torpille la quatrième ligne (en substituant Pyatt à Eller) et rend plus vulnérable en défensive le trio du joueur chargé de contenir le 7e marqueur de la LNH en y insérant à l'aile droite un gaucher de 21 ans dont la position naturelle est centre...

J'avoue que l'optimisme de Martin m'impressionne. Accessoirement, je trouve parfaitement épais de s'automutiler ainsi: on s'en va à la guerre contre la 4e équipe de la ligue, là, pas contre les Islanders. Sérieux, s'il est pour faire ça, que Martin attende au moins au prochain match, contre les Hurricanes, non?

M'enfin.

J'aimerais quand même revenir un instant sur AKost. Depuis le début de la saison, il ne semble pas avoir été un boulet pour aucun des centres du CH (le mauvais % de chances de marquer avec Eller est dû à un total de +5/-8 chances). Les indicateurs utilisés sont les suivants:
  • TVF: Tirs vers le filet. Il s'agit du % des tirs tentés par le CH lorsque Kostitsyn est sur la glace avec ce joueur. Plus le % est haut, plus le Canadien domine au temps de possession.
  • MenJ: Mises en jeu excluant les mises en zone neutre. Il s'agit du % de mises en jeu en zone offensive avec ce joueur de centre. Les mises en jeu sont fortement contrôlées par les entraîneurs; un plus grand nombre de mises en zone défensive, donc un plus bas %, indique que l'entraîneur donne à ce joueur des missions plus défensives.
  • Chances: il s'agit du % de chances de marquer du CH lorsque Kostitsyn est sur la glace avec le joueur en question. Cela nous permet de voir jusqu'à quel point le temps de possession est utilisé à bon escient.
À forces égales, ça donne ceci:


Ajoutons que, selon Behindthenet.ca, AKost est parmi les meneurs du CH pour ce qui est de la qualité des adversaires affrontés, juste derrière Pleks et loin devant Cammalleri. Sur le temps de possession relatif au reste de l'équipe, lui, Pleks et Cammalleri tirent légèrement l'équipe vers le haut. Sur les zones de mises en jeu, enfin, il est, toujours avec Plekanec, parmi ceux qui prennent le plus de mises en zone défensive, en cela supplanté par Halpern et Gionta.

Sachant que les centres appelés à affronter systématiquement les meilleurs éléments adverses semble présentement être Plekanec, Halpern, Gomez, Eller et le défunt Boyd, le tableau ci-dessus nous indique que le boeuf de Novopolotsk n'est pas exactement, depuis le début de la saison, une nuisance.

Mais l'argument serait qu'AKost n'est plus intense, que ses coéquipiers le traînent comme un boulet. Donc, AKost serait depuis 9 matchs en régression. Normalement, cela devrait se traduire par le fait que l'équipe éprouve de plus en plus de difficultés lorsqu'il est sur la glace. On peut utiliser les 3 indicateurs du tableau ci-dessus pour voir si c'est bel et bien le cas.

Les 3 lignes représentent l'évolution de la moyenne des TVF, Chances et MenJ sur 10 matchs. Le graphique part du 10e et se termine au 33e match.


Disons que ça ne donne pas le profil d'un joueur en léthargie:
  • Ses responsabilités défensives s'accroissent
  • Lorsqu'il est sur la glace, l'équipe continue à dominer légèrement la possession de rondelle
  • Lorsqu'il est sur la glace, l'équipe (depuis 10 matchs) domine outrageusement aux chances de marquer.

Il n'y a là rien de mystérieux. Martin envoie régulièrement AKost avec Halpern depuis quelques matchs, ce qui le soustrait aux affections constantes des meilleurs défenseurs adverses. AKost en profite.

J'en reviens donc à ce pour quoi je m'explique mal la décision de Martin. C'est une chose de mettre Kostitsyn sur la 3e ou 4e ligne et de le priver d'avantage numérique. Ça réduit sa production, ça lui signale que le coach n'est pas satisfait, mais l'équipe, elle, ne souffre pas trop. Mais lorsqu'on le sort de l'alignement pour y installer Pyatt... Oyoyoye...

2 commentaires:

Mathieu a dit…

J'y comprends rien. Ca semble être une erreur grossière due à un conflit de personnalité, ou alors un coach qui lit trop les journaux (voir: erreur grossière), ou alors c'est exactement ce que Martin dit que c'est -- il n'est pas content de l'implication d'un groupe de joueurs et utilise Kostitsyn comme bouc émissaire pour une enième fois (voir: erreur grossière).

Tout ça au moment où je commençais à reprendre espoir au sujet de Jacques Martin. Quelle idiotie.

MMD a dit…

Je vais me faire le perroquet de Matieu et dire que, à moins que l'on ait affaire à un problème de fonctionnement interne de l'équipe dont les détails ne sont pas accesibles au public, c'est une belle connerie de la part de Martin.

C'est un reproche fréquent adressé au Canadien à savoir que l'équipe porte trop attention à ce qui ce dit à RDS et dans d'autres médias sportifs plus ou moins disjonctés et d'habitude je trouve ces critiques exagérées, mais là je me pose de sérieuses questions.

Vont-ils vraiment "domper" AK46 pour faire plaisir aux Brunets et Gagnons qui lui reprocheront toujours quoi au fond? De ne pas être Getzlaf ou Carter? (joueurs qui, ont le sait, se feraient rabotter à fond si ils étaient à Montréal. Combien de fois nos "spécialistes" ont-ils réclamé que l'on jette Plekanec aux ordures avant qu'il ne s'établisse?)