lundi 6 décembre 2010

Je ne suis pas optimiste, mais...

Il y a de ça un an, j'étais plutôt emmerdé par la tournure que prenait la saison. Le pic en plein milieu de la courbe de ce billet représentait un bref moment dans la saison au cours duquel le CH avait ramoné de mauvais clubs. Gabriel Desjardins l'avait bien vu (je ne retrouve pas le billet, c'est emmerdant; c'était sur Behinthenethockey.com pour ceux qui se posent la question) et nous étions nombreux à ne pas le croire.

Anyway, les choses ont l'air un peu mieux cette saison-ci.

Voici trois courbes représentant les moyennes tournantes sur 10 matchs de trois indicateurs:

  • La courbe rouge représente le % de réussite du désavantage numérique.
  • La courbe verte le % de tirs vers le filet à forces égales lorsque le score est égal.
  • La courbe bleue représente le pourcentage d'efficacité du jeu de puissance.

En gros? Tout baigne. Markov a été blessé au cours du match #17. Les 3 buts en 6 avantages numériques expliquent la dernière grosse montée, mais on doit remarquer que ça n'a pas vraiment descendu depuis. Idem à forces égales alors que le désavantage numérique a pris du galon.

Ben coudon. Pour le plaisir de la chose, les mêmes courbes pour l'an dernier. Pas pour vendre le punch, mais je pense qu'ils sont mieux partis ce coup-ci.


Mise à jour d'insomniaque pessimiste:


Petite comparaison entre les % d'arrêts (moyenne des 10 derniers matchs) à forces égales des gardiens du CH entre les deux années.



Oyoyoye. Vu comme ça, ils sont peut-être dus pour un petit réajustement. Comment dirais-je? Ah, oui:  Price est présentement plus hot que Halak à ses meilleurs moments l'an dernier! Est-ce possible de maintenir pareil niveau d'excellence? Son pourcentage d'arrêt sur chances de marquer (la ligne mauve) est comparable au pourcentage d'arrêts sur le total des tirs à forces égales des gardiens du CH l'an dernier.

J'ai bien de la misère à croire qu'il lui soit possible de conserver un pareil rythme. Je ne parle habituellement pas des gardiens, mais là...

7 commentaires:

Mathieu a dit…

Price joue au-dessus de sa tête, c'est passablement évident. À moins qu'il ne soit le prochain Dominik Hasek. Il y aura réajustement, mais je doute que ce soit au point d'envoyer le Canadien dans une spirale destructrice; ils vont peut-être finir avec 96-100 points au lieu de 108-112. Ils vont gagner moins de matches par 2 buts et plus, certainement; sont deuxième dans toute la ligue avec 11 victoires décisive (et Boston est premier; penses-tu qu'ils sont dûs pour une correction, eux?)

Je me demande cependant à quel point le pourcentage d'arrêt de Price est déterminé par le jeu en face de lui, et vice-versa. Après 5-10 matches son pourcentage d'arrêt général n'était pas effarant (inférieur à celui de l'an dernier, même) mais le Canadien avait tendance à donner 25 tirs et très peu de chances de marquer par match. Ça s'est perdu un peu et je me demande si ce n'est pas à cause de l'excellence de Price. Ou alors "une cause de"; les mécanismes par lesquels une équipe peut influencer ses pourcentages sont nébuleux, mais on sait qu'ils existent (ne serait-ce qu'à cause des effets de score, surtout, mais aussi suite à l'étude sur les "bons joueurs" de Awad) et je soupçonne qu'il y a un peu moins de chance là-dedans que les Corsiistes ont tendance à l'affirmer. Mais c'est une zone de recherche pas évidente. Toujours est-il que le Canadien est très souvent une équipe au PDO élevée en raison de l'excellence de ses gardiens, et que je me suis personnellement demandé pourquoi Montréal semblait être capable de trouver d'excellents gardiens l'un après l'autre, pour ensuite les voir quitter Montréal et, assez souvent, faiblir. Il y a anguille sous roche.

N'oublions pas d'autre part que le CH mène beaucoup plus que l'an dernier. Ça a tendance à augmenter le pourcentage d'arrêt à cause des effets de score.

Olivier a dit…

Boston a deux matchs en main sur nous et un différentiel du diable. Ils s'en viennent, pour moi c'est clair.

Pour ce qui est de l'anguille présumée sou la roche de 'excellence des gardiens du CH... Fouilles-moi. La capacité d'une équipe à faire pencher les pourcentages du bon côté est un des "great white buffalo" des stats de hockey, parce que nos données ne nous permettent pas d'identifier les facteurs influant les % en question. Ça veut probablement dire que les équipes sont capables d'influer sur quelque chose qui influe sur un autre quelque chose et que cette relation se répercute souvent dans des % comme le % d'arrêts à 5 contre 5. Si tant est que telle chose existe.

C'est le genre de chose que les touches nous permettraient probablement de voir. Mais personne ne compte les touche, alors...

Ceci étant dit, c'est un "work in progress". La série de données des chances ne fait que commencer à être significative sur deux ans. Zona nous a envoyé les chiffres pour l'an dernier et je n'ai pas encore commencé à mâchouiller ça (ça va aller au temps des fêtes).

Mais en gros je regarderais les chances collées (- de 5 secondes de distance) comme prochain indicateur. Ces chances en rafale sont terriblement, terriblement dangereuses et elles indiquent bien la perméabilité défensive (et les prouesses offensives d'une équipe. En fait, les TVF en rafale sont probablement un meilleur indicateur.

Hmmmmm.... Les TVF en rafale... Je n'avais jamais pensé à ça, j'ai écrit "les chances en rafale" et machinalement j'ai rajouté les TVF.

Hmmm.... Les TVF en rafale? La totalité des événements comme approximations des touches comme les TVF sont un proxy du temps de possession?

Mathieu a dit…

Boston ont deux matches en main, un différentiel de buts du diable, un différentiel de tirs *nettement négatif* et un gardien qui goale pour .950 ce qui est encore plus difficile à maintenir que Price. Ils sont bons, d'accord, ils sont définitivement un candidat à dépasser le Canadien d'ici la fin (le seul, vraiment) mais je ne suis pas convaincu que c'est un monstre en devenir; il y a des forces mais il y a aussi des éléments inquiétants. Comme le CH finalement.

Nous savons que certaines choses influent sur les pourcentages. Les effets de score, par exemple; une équipe qui tire de l'arrière augmente sa cadence de tirs au dépens de ses pourcentages (pour et contre), et l'inverse pour une équipe en avance. Il y a donc des facteurs dépendant du style de jeu des forces en présence qui influent sur les pourcentages; ceux-ci ne sont pas entièrement identifiés, mais considérant qu'ils ont bien plus d'incidence que les différentiels de tirs sur les succès d'une équipe (mais beaucoup plus volatiles) c'est une question importante.

Le problème avec les TVFs comme approximation des touches c'est que les gens qui tirent plus (genre, tsé, Gionta) va avoir beaucoup plus de TVFs que quelqu'un qui tire moins (un défenseur comme Markov, genre) meme si ce dernier a beaucoup de touches importantes en transition. Cela dit, je pense que tu tiens quelque chose avec les TVFs/chances en rafale. Celles-ci sont de nature différente -- elles n'indique pas tant une domination de la possession mais sont cependant beaucoup plus dangereuses. Je persiste à croire que c'est une distinction qui pourrait avour une certaine valeur informative. Une équipe qui donne plein de TVFs mais pas beaucoup de rafale passe beaucoup de temps en zone défensive mais s'y défend probablement bien. Le fameux "nettoyage des retours"...

Olivier a dit…

Je vais reprendre un vieil argument: je soupçonne que, dans certaines stats, et c'est une simple intution, quantité=qualité. Les chances et les rafales en sont probablement un exemple.

Ça va être une question de s'asseoir et de le faire, mais ça n'est pas si compliqué que ça à faire.

Vanhouse a dit…

Sans vouloir trop m'incruster dans la conversation..j'ai plus l'impression que les TVFs en rafale serait surtout une indication pour la qualité de la défensive que pour une capacité à effectuer des tirs (et du même coup de la possession).

D'ailleurs il serait intéressant de voir comment on pourrait regrouper les TVFs en groupes de tirs, disons des "actions", ce qui pourrait être un indicateur intéresant. Peut-être, actions de 2et actions de 3 TVFs (voir 4,5...) selon des intervals de temps très rapide genre 2-3 secondes. (selon le type d'info dont tu disposes)

Pour Price, je crois que c'est simple, il est de loin meilleur que Halak. Sa technique et sa grosseur lui permette de n'être pratiquement jamais hors position. Il fait rarement des arrêts inextremistes en deséquilibre, il n'a pas besoin car il est toujours bien placé. De plus, il contrôle vraiment très bien les retours, ce qui rends le travail des defenseurs beaucoup plus facile. Ce qui me fait dire qu'il n'y a pas vraiment de raison que cela ne se poursuivre pas.

Olivier a dit…

Cher Vanhouse, si on voulait que ça reste privé, on ferait ça par courriel :)

Ta description des "grappes" de TVF ressemble à ce que je veux faire. Tout ce que je fait est basé sur:

- Les 3 tableaux de chances en HTML qui sont produit par le script de Vic Ferrari (les 3 premiers tableaux de chaque post, donc).
- Les "Play by Play" de chaque match.
- Les "Roster Report" de chaque match.

J'ai donc le temps auquel chaque tir a été pris. C'est simplement une question de générer le bon script (ce qui n'est pas très difficile en soi, faut juste le faire...)

Mathieu a dit…

@VanHouse: Price va continuer d'être bon, même excellent, mais comme on doute qu'à 23 ans il soit le meilleur gardien de l'histoire de la LNH, on se doute qu'il va redescendre un peu. Entre la simple excellence et son niveau de jeu actuel il y a quand même de l'espace.

Ceci dit, le CH est une équipe fondamentalement bien meilleure que celle de l'année passée, qui se donnait souvent des allures de Oilers d'Edmonton. Alors que Price revienne à un niveau plus raisonnable ne devrait pas, genre, leur coûter une place en séries. Et j'ai l'impression, sans grande preuve, que si ça arrive on pourrait revoir ce Canadien encore plus étanche défensivement du début de la saison. On va les voir perdre plus de matches, c'est sûr, mais on va surtout voir plus de victoires par un seul but, je pense. Sur 17 victoires, le CH en a gagné 11 par une marge de deux buts et plus -- c'est un ratio assez impressionnant.

Le CH est dans le vert à forces égales, excellent en PP, excellent en PK... ça ressemble fortement à ce que je croyais/espérais voir l'an dernier. Cette équipe m'a même l'air meilleure que le CH de 2007-2008, principalement parce que son jeu à forces égales est nettement supérieur.