mercredi 22 décembre 2010

20499: Montréal 2 Dallas 5

Oh que ça en est une belle, ça.

Si le CH n'a pas tiré un match de tous les diables, il n'a jamais été dominé non plus. En fait, j'ai bien aimé la première période. Outre le fait, bien sûr, que Dallas colle 2 buts sur 3 chances de marquer. Dont une en désavantage. Après, ils ont vaillamment continué à s'essayer, mais Lethonen avait quelques lapins dans son chapeau et tout ce que les Stars touchaient se transformait en or. Le CH n'est pas une excellente équipe, mais certainement une très bonne équipe. Les très bonnes équipes ont des séquences de 1 victoire et 5 défaites, ça arrive. La différence entre le CH de cette saison et la saison dernière, c'est qu'ils demeurent compétitifs.

N'empêche. Une constante, depuis le début de la saison, reste la contribution du fond de l'alignement. Ce soir, si les deux premiers trios ont profité à plein du repli défensif des Stars pour générer des opportunités, les 3e et 4e lignes sont restées muettes (outre la rondelle déviée par Lethonen sur le tibia de Darche, un but suintant l'effort et l'intensité s'il en est un), tant au pointage qu'aux chances.

Après avoir décanté, je comprends ce que Martin fait avec AKost. On peut tous se réfugier dans un constat, soit que le boeuf de Novopolotsk est un marqueur de 25-30 buts et 50-60 points, un joueur utile qui peut rendre coup pour coup ce que les meilleurs de l'adversaire peuvent infliger à son équipe.

Mais Martin est payé (cher) pour gagner. Si lui, coach d'expérience, voit dans AKost un joueur capable, non pas de faire jeu égal, mais bien d'aider son équipe à dominer (ne serait-ce que légèrement) les meilleurs éléments adverses, il ne fait pas son job s'il n'essaie pas de lui faire monter cette dernière marche. Bien faire ce qu'il a fait de bien jusqu'ici ne suffit pas? Martin a décidé que ce coup-ci, c'était  sur la galerie de la presse que le message se passait.

Et si, comme il l'indiquait en conférence de presse, l'idée était de faire une pierre deux coups en signalant au reste de l'équipe que l'effort déployé était insuffisant, c'était contre Dallas, puissance de l'ouest, que l'équipe devait être privée d'un de ses piliers, pas contre les pochetrons de la Caroline. "Vous ne vous en tirerez pas en coupant les coins ronds". Sans Akost, la Caroline restait une commande raisonnable. Contre Dallas? Oye...

L'objectif visé avec AKost est le même qu'avec Eller: bâtir pour plus tard en saison. S'il est pour avoir besoin de se faire taper sur les doigts pour monter une marche (j'en doute, mais c'est Martin le coach), c'est maintenant qu'Akost doit être benché, pas en février. Si Eller est pour commencer à dominer autre chose que des fonds d'alignements d'ici la fin de la saison, c'est maintenant qu'il doit commencer à jouer contre des gros canons adverses, pas en février.

Le match contre Dallas n'était qu'une carte abattue par le coach dans ce long jeu de patience qu'est la saison. On verra.

Scoring Chances for NHL Game Number 20499

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
DAL119:2315263132577523101432635v5
MTL117:12141314314452763161732375v4
MTL116:192161121314567262123325v4
DAL113:04but6131431448123162429325v5
MTL112:278161314317681617202332445v5
MTL19:5014131431404576610143244635v5
DAL16:03but1121263145673142932375v4
MTL12:4421112131456775616242932445v5
MTL11:5921112131456775616242932445v5
MTL11:5867112131456775616242932445v5
MTL10:2467112131456776618213244915v5
MTL10:1167112131456776616213237915v5
DAL219:376112131446723101432635v5
MTL218:3014131426314581616242932445v5
DAL217:32but153132445276518213237915v5
MTL214:2215153140577576518213237915v5
MTL213:2467112126314567616232932445v5
MTL211:1967112131456776610143244635v5
DAL211:0261314314481618213244915v5
MTL29:1852 but313252757694520232432375v5
DAL23:00but1526317594310213263914v5
DAL22:1261113314481616172932445v5
MTL21:398113143145768123182132915v5
DAL21:3013143145768123182132915v5
MTL319:1221112131456776618213244915v5
DAL316:05112126314567618213244915v5
DAL38:341426313275310213263914v5
DAL38:25615314594514182932914v5
MTL37:4521 but1121263175514182932914v5
DAL36:54but14263140447536102132635v5
MTL35:17131314314476811821323744915v5
MTL34:371313143175768123182132915v5
DAL33:54112126314567210143244635v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK19:02142:51100:4501
11S. GOMEZ17:14843:21110:3710
13M. CAMMALLERI16:24642:29100:0000
14T. PLEKANEC15:15642:44101:1501
15J. HALPERN9:30120:08000:5402
21B. GIONTA16:22833:21110:5010
26J. GORGES15:42241:21012:0112
31C. PRICE50:5816106:16212:4613
32T. MOEN8:02120:08000:5401
40M. LAPIERRE10:09210:03000:2100
44R. HAMRLIK20:54163:25100:0000
45A. PICARD17:551132:19110:4501
52M. DARCHE9:48112:47100:0000
57B. POULIOT9:18110:08000:0000
67M. PACIORETTY15:16833:21110:0000
75H. GILL12:19620:41002:0112
76P. SUBBAN16:121121:55100:0000
81L. ELLER16:22540:00000:0000
94T. PYATT9:06100:18000:4102


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1937221000000
2666500000100
3453300001200
4000000000000
Totals1914161021001300


  • Héhé, j'aurais dû m'en douter... Martin a tenu Pleks loin de Richards autant que faire se peut. Les quelques accrochages entre les deux trios ne se sont pas trop mal déroulés. Couvrir le 3e trio n'était pas pour autant une sinécure: sur le premier but des Stars, Eller a complètement manqué Robidas en échec avant et Cammalleri a ensuite complètement échappé Burish, qui a dévié la rondelle derrière Price.
  • C'est donc Gomez qui a hérité de Richards et s'est tapé la balance de ce que Ribeiro faisait loin de Pleks. Encore un match outrancier au niveau des TVF et des chances; c'est pure injustice que Pacioretty n'aie pas marqué en fin de première. Petit bonheur de fin de match: le retour du duo Gionta/Gomez sur le désavantage numérique, où les killer G's ont fait ce qu'ils font de mieux, générer une chance nette débouchant sur un but.
  • Halpern, Pouliot et Moen ont été ineptes en offensive. Pas trop de dégâts en défensive, on se retiendra donc de râler trop fort.
  • De l'intensité, de l'intensité et encore de l'intensité! Et un but! Surprotégés et généralement peu menaçants. Curieux de voir qui se fera sortir pour faire une place à AKost; je vote pour Moen.
  • Ick; c’était pénible pour les deux vieux Tchèques si on regarde les chiffres. Mais dans les faits, ils ont tenu le fort contre les deux lignes dangereuses des Stars. Quand même, un peu de renforts?
  • Les deux derniers duos ont été inversés, mais je les garde comme tels dans le tableau; Subban et Picard ont, encore une fois, des chiffres parfaitement outranciers. Mais il semble bien qu'à partir de la deuxième période, Martin ait utilisé Picard et Gorges contre les deux premiers trios, laissant Gill et Subban contre les deux derniers. Je dis ça à vue de nez; ayant écouté le match sans le son, j'ignore si Gill était blessé ou si c'était une promotion pour Picard.

6 commentaires:

MMD a dit…

J'ai quand même des doutes quant à la situation de notre grand boeuf, il a souvent démontré un potentiel exceptionnel, mais a tout aussi souvent démontré qu'il était putôt du genre à mettre le feu par séquence.

Peut être me suis-je résigné trop vite à le voir pour un simple bon joueur qui ne sera jamais transcendant et si Martin pense pouvoir obtenir plus de lui, il ne fait que son job en essayant. Mais il n'est pas le premier à l'envoyer réfléchir en haut et mon côté pessimiste me dit qu'il ne sera pas le dernier non plus. L'idée d'envoyer un message à l'équipe fait du sens, mais AK est visé si souvent (à preuve ses nombreuses démotions) que je doute qu'il soit la courroie de transmission la plus efficace pour ce genre de message.

Pour ce qui est du match bien sûr ce sont des choses qui arrivent, mais j'ai beau ne pas être surperstitieux, le canadien qui glisse en décembre ça me rend un peu nerveux...

Olivier a dit…

Je pense que Martin s'essaye tout simplement. Il ne refera pas le coup très souvent; Martin a prouvé une chose depuis un an et demi, c'est qu'il sait identifier ceux qui tirent la charrue et qu'il les utilises à outrance. Il a une fenêtre de flagossage qui s'est ouverte et il l'utilise.

Le club est en dérive pour l'instant, mais le niveau d'effort et la discipline dans l'approche du match m'ont laissé rassuré. Un club en ta... et Akost de retour contre la Caroline devrait aider. WSH et Tampa sont durs a battre, mais les deux prochains matchs sont contre la Caroline et les Islanders.

Je me doit donc de rester fidèle à ce que je sermonne depuis un certain temps déjà: ils sont bons, probablement les meilleurs des clubs ayant porté le bleu blanc rouge au cours de la dernière décennie. Pas les Red Wings, mais ils vont être correct. Et il semble que Boston n'a tout simplement pas la défensive pour appuyer ses gardiens.

Bref, Martin a du temps devant lui.

Mathieu a dit…

La théorie des rinces frappe encore.

Bencher AK demeure une grossière erreur. À un moment donné, AK46 va se tanner d'être le bouc émissaire de l'équipe (ce que son coach a implicitement admis en disant qu'il espérait passer un message à toute l'équipe) et va finir tout simplement par décrocher, se dire qu'il ne peut pas plaire à son coach peu importe ce qu'il fait. C'était un peu ce qui était arrivé à Latendresse vers la fin.

Cela dit, on ne pourra pas dire que l'absence de AK a fait mal au Canadien ou que l'équipe a mal répondu au message. On ne peut pas dire le contraire non plus. Dallas qui colle 5 buts sur 15 chances, c'est l'histoire du match, tout simplement, une rince classique et sans aucune signification.

Sauf que le Canadien est sur une bien mauvaise séquence. Il ne faudrait pas grand chose pour qu'ils s'en sortent (deux victoires de suite, je pense) mais en attendant, ça sent mauvais, surtout que le coach s'est déja mis aux gestes de panique. Pas de la panique du genre "oh mon Dieu que faire", mais une insistance à faire quelque chose quand l'équipe serait probablement mieux servie par une certaine stabilité. Bencher AK quand le CH avait besoin d'une victoire, peu importe ses motivations, c'était tata, tout simplement. Comme tu dis, il n'ont pas vraiment mal joué durant la séquence, alors pourquoi chercher à donner des coups de barre à clous comme si l'équipe était en perdition?

S'il fallait que Cam Ward vole le match demain, ça pourrait devenir laid.

Enfin, un match comme celui-ci, ça aide aux microstats. +33 TVFs, il y en a pour tout le monde... ;)

Mathieu a dit…

Quand même, malgré mes remontrances sur Martin, je ne peux passer sous silence sa lucidité rassurante:

«L'effort était là ce soir. C'est l'opportunisme qui a fait défaut. Les Stars ont marqué sur des jeux inusités alors que nous avons été incapables de capitaliser sur nos occasions. On a eu de belles chances de la part d'Eller, en fin de première, de Pacioretty aussi. Le résultat de la première aurait pu être bien différent»

Ce n'est pas le discours d'un coach qui s'apprête à un autre coup d'éclat.

Olivier a dit…

Pour ce qui est des TVF, il y en a surtout eu pour Gomez et ses sbires, en fait; +28?!

Moi je pense qu'elle a nuit, en enlevant Eller du fond de l'alignement. Ce dernier n'a jamais fait de grosses pressions en zone adverse et ça a permis au Stars de souffler un peu et de bien contenir Pleks et Gomez, comme l'an dernier.

Mathieu a dit…

Bien évidemment que ça a nui au Canadien de bencher AK. Mais dans un match comme celui-ci, avoir AK n'aurait pas fait une grosse différence. Si ton adversaire est pour scorer sur une chance sur trois -- par déviation, rien de moins -- il n'y a pas grand chose que tu puisses faire. Il y a des soirs ou les pourcentages sont juste contre toi et tu te fais rincer.

C'est pas que l'équipe ait mal répondu au message, c'est que le message s'est perdu dans toutes les déviations parfaites.