vendredi 17 décembre 2010

20463: Boston 3 Montréal 4

Je suppose que je vais devoir retrouver la reprise vidéo si quelqu'un me dit le contraire, mais il me semble assez clair que le but de Gionta était en fait une passe de Pacioretty devant le filet, déviée par Seidenberg derrière Thomas. De même, le premier but de Pacioretty était clairement une passe devant le filet, déviée dans celui-ci par Ference. Ajoutons à cela un but en tir de pénalité sur lequel je ne donne pas de chance de marquer et je me retrouve avec un tas de cas limites dans un même match qui me poussent à ne pas donner de chance sur 3 des 4 buts du CH.

Y'a des jours comme ça... Le CH a quand même dominé la première partie du match, mais en troisième, il n'y avait plus d'essence dans le réservoir. Les Bruins, eux, ont semblé au contraire trouver leurs jambes en troisième.

Scoring Chances for NHL Game Number 20463

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL116:38211121314567761930445573915v5
MTL113:3540 but3140455276811121223055635v5
MTL111:57211121314567761930445573915v5
MTL16:09211121314567761121223054635v5
MTL14:45571531324557761921305473915v5
MTL14:39151531324557761921305473915v5
BOS14:09but1526313257752126283037545v5
BOS13:19613143144461718303346475v5
MTL11:556711213144677621263033465v4
MTL219:54321526313257752628303744555v5
MTL218:0913613143144461718303346475v5
BOS214:431526313257752628303744555v5
MTL214:1813613143144461718303346475v5
BOS213:151121314567761921304473915v5
BOS213:07but1121314567761921304473915v5
BOS211:38615313244572628303337475v5
BOS211:37615313244572628303337475v5
BOS211:32615313244572628303337475v5
BOS27:421121263167752628303744555v5
MTL26:4832614313244461718303347915v5
MTL26:3846614313244461718303347915v5
MTL22:42522631405275812628303337475v5
MTL21:3914613143144461718303346475v5
BOS20:591121314567761930445573915v5
BOS20:2614263132752830374446734v5
MTL318:34216152131442830374446734v5
BOS317:57613143144461718303347915v5
BOS316:282631405275812128303755735v5
BOS316:23613143144461718303346475v5
MTL315:3614613143144461718303346475v5
BOS314:581531324557761930445473915v5
BOS312:321126314452672830444655735v5
BOS38:421326314446811718303346475v5
BOS34:52but6143132761718303337914v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK20:25662:09002:0111
11S. GOMEZ12:26352:36100:0000
13M. CAMMALLERI13:35441:31000:0000
14T. PLEKANEC17:29631:24004:2402
15J. HALPERN11:39360:00002:4010
21B. GIONTA14:55342:29103:0510
26J. GORGES17:34260:00005:0301
31C. PRICE48:5614164:00107:0412
32T. MOEN10:55560:00003:2702
40M. LAPIERRE9:02210:00000:3200
44R. HAMRLIK19:51682:05101:4310
45A. PICARD11:59641:46000:0000
46A. KOSTITSYN15:02641:31000:0000
52M. DARCHE8:47220:00000:0000
57B. POULIOT9:52360:00000:0000
67M. PACIORETTY12:49352:29100:0000
75H. GILL17:06240:00005:0301
76P. SUBBAN11:43642:00100:1801
81L. ELLER9:31220:00000:0000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1726210000000
2797800000100
3271600001100
4000000000000
Totals1618141610001200




  • Krejci semble avoir monté quelques marches et Horton et Lucic pèsent leur poid en viande. Avec Cammalleri qui me semble un peu flou défensivement (il n'a jamais été transcendant de ce côté-là) et une solide louchée de mises en zone défensive, on peut se consoler en constatant que le #14 et ses sbires ont plié sans jamais casser. Mais la commande était lourde et, plus le match avançait, plus les sorties de zones devenaient pénibles (si tant est qu'il y en avait). Quelqu'un, quelque part, a probablement déjà souligné à Cammalleri que si, frêle ailier de 5 pieds 9 pouces, est payé 6 millions par année, ce n’est pas pour se trancher 3 jointures de David Fucking Krejci. Cibole. J'ose à peine imaginer ce que ça aurait été avec Cammalleri à droite et Pouliot à gauche.
  • Les killer G's sont de retour. Pacioretty est toujours aussi rapide, gagne maintenant ses batailles en fond de territoire et si son tir ne me convainc pas plus que ça (il est lourd, mais lent de dégaine), le gars est un solide soldat de top-6. Pas un meneur, mais un très bon surfeur. Ses deux buts étaient mérités et son occupation du territoire allant du haut de l'enclave au centre de la zone neutre m'impressionne. Le gars possède une force d'accélération remarquable. Entre lui et Gionta qui étire la défense, Gomez s'amuse comme un fou. Ajoutons à ça que Martin les a envoyés contre Ryder, Savard et Seguin; du talent, mais pas exactement des minutes dures.
  • Quelqu'un devait s'occuper de Bergeron. C'est donc Halpern, avec Pouliot et Moen qui s'y est collé. Franchement, c'était pénible à voir, mais bon, ils s'en sont tirés. Pouliot déborde de talent, mais il demeure totalement erratique (quoiqu'admirablement motivé) en zone défensive.
  • Eller est aussi plutôt flou par les temps qui courent. Les top-9 ont encore une fraction de seconde de trop pour lui, alors contre des attaques diversifiées comme celles des Bruins et des Flyers, c'est 4e ligne et au lit. Le kid et sa ligne s'en tirent avec un +1 sur le (beau) but de Lapierre. Patience.
  • Hamrlik avait vraiment, vraiment l'air d'attendre la mort en fin de troisième. Martin a dû garotter les minutes de son troisième duo de défenseurs et les deux vieux Tchèques ont donc dû ramasser 25 minutes sur un deuxième gros match en deux soirs. Comme Pleks et ses sbires: ils ont plié, mais n'ont pas (trop) cassé. Belle passe de Spacek sur un des buts des Bruins. Martin est probablement sur le point de flusher une couple de points dans les égouts en sortant un vétéran au profit de Weber. Je dis ça, parce que la tâche ne risque pas de s'alléger avant février.
  • Gill et Gorges ont aussi eu a jouer plus de 20 minutes, derrière Halpern contre Bergeron. C'est quand même la qualité de cette équipe: les gars survivent. On est loin de Mara et de l'autre Bergeron.
  • Je disais que la tâche du top-4 va rester lourde jusqu'en février. C'est simple, la LNH a maintenant suffisamment engrangé d'infos sur Subban et les "scouting reports" le rattrapent. Les gars savent comment l'attaquer, le faire paniquer. PK va s'ajuster, et parce qu'il apprend à une vitesse phénoménale, je crois bien qu'il va avoir remonté la pente en février. Mais d'ici là, ça va être rock & roll. Faut quand même comprendre que le résultat net est qu'il doit parfois être isolé des meilleurs adversaires, mais qu'au total, il domine encore et toujours les fonds d'alignement. Lui et Picard ont largement bénéficié d'être associés à Gomez et Eller tout au long du match et leur ont bien rendu la politesse.

6 commentaires:

LeMatheux a dit…

Va falloir que tu m'expliques en quoi un tir de pénalité n'est pas une chance de marquer. :D En fait, je comprends la distinction mais ça fait quand même bizarre de dire ça.

Le premier but de MaxPac était effectivement une passe, déviee sur le défenseur. Le deuxième était cependant une déviation de Gionta droit devant le but (il en a été crédité) alors j'imagine que ça représente une chance, puisque le "tir" venait du bureau de Gionta (celui qui est peint en bleu).

Les effets de score n'ont pas aidé en troisième. J'ai trouvé que le CH avait plus ou moins abandonné la transition et cherchait surtout à protéger l'enclave. La fatigue, sans aucun doute. Avec deux buts d'avance c'était probablement la chose à faire.

La ligne de Gomez a commencé à faire des carroussels en fond de zone encore. C'est très encourageant, surtout que cela s'arrime à 13-14-46 qui est une quantité connue. J'aimerais cependant revoir Pouliot avec Eller.

Price a une attaque de malchance depuis quelques matches, surtout les deux derniers. Mais bon il était fatal que ça arrive, et le CH a "profité de ses chances" durant ce match, alors on ne se plaindra pas.

On a vu dans une certaine mesure en début de match pourquoi les Bruins ne me stressent pas plus que ça: la possession de rondelle de l'équipe est pas mal "meh", et leur défensive se résume trop souvent a "Thomas danse sur la tête". Leurs microstats de possession sont particulièrement faibles, et si Thomas ne tirait pas .950 ils ne seraient pas si près du Canadien. Et est-ce que Thomas sera en mesure de maintenir ce .950? Permettez-moi d'en douter.

L'arrivée de MaxPac est énorme parce que, subitement, il n'y a plus de trou dans l'alignement du Canadien. Il y a place à amélioration à plusieurs positions, certes, mais personne n'est dans un rôle qui ne lui convient carrément pas.

Olivier a dit…

Le tir de pénalité: c'est un "gut feeling", et j'ai un bon bide, alors... Mais bon, c'est tellement rare...

Le but de Gionta: Je regarde à l'instant la reprise sur le feed HD en frame par frame sur mon ordi (les ports Firewire sur les illico HD, c'est le pied) et je suis catégorique: c'est une rondelle flottante vers Gionta, celui-ci la manque et seidenberg la fait dévier directement dans le coin du filet. Tu le vois même lever la jambe après le passage de la rondelle.

Mais bon, juge par toi-même :).

La ligne de Gomez est forte en fond de zone, oui. Sont un peu pressés de quitter *leur* zone par contre. Mais bon, ça va se tasser avec l'avancée de la saison.

Je pense que Pouliot est avec Halpern parce que Martin veut lui donner un maximum de temps de glace sans le compromettre dans les minutes dures. Eller est présentement vulnérable (est-ce que, comme Subban, la ligue a maintenant assez d'infos sur lui pour savoir comment le faire craquer?), donc c'est avec Halpern que les minutes se jouent.

Simon Lamarche a dit…

Il ne faut pas partir en peur non plus, Benoit Brunet l'a dit, les gars d'Hamilton ont beaucoup d'énergie et d'adrénaline leurs premiers matchs... C'est quand même triste d'entendre des experts dire parce qu'il a un match de 2 passes, c'est à se demander s'ils les regardent les matchs.

Reste que la défense, j'ai quand même confiance donc je vais continuer de rêver à un échange qui amènerait un autre attaquant top 6 pour voir une troisième ligne 81-57-67, juste pour le fun!

Vanhouse a dit…

Clairement je suis de ton côté Olivier MaxPac a 2 buts sur des passes deviées par les Bruins.

Pour le tir de pénalité: la séquence qui provoque le tir de pénalité (selon moi ici, non mérité, mais peu importe) n'est pas une chance de marquer?

Sinon le CH a simplement été plus chanceux que la veille, ou leurs adversaires moins... (TVF -6 et contre les Flyers +300)

Moi je suis agréablement surpris du tir de MaxPac, il est sur le filet pratiquement à tout coup et réussi à les décocher assez rapidement. J'adore la façon de jouer de se gars, toujours très simple et efficace. On ne pourra pas lui reprocher de mal faire les choses simples et de mal jouer sans la rondelle. Peut-être quelques ajustement dans leur zone mais sinon ce gars là est prêt (il faut être patient) mais comme LeMatheux j'aime beaucoup ce qu'il ajoute à notre alignement. Et même s'il se retrouvait avec Eller ça serait bien.

Je ne comprends pas pourquoi JM dans des matchs comme hier (alignement équilibré des Bruins ou Flyers) ne tente pas à quelques reprises d'inverser les confrontations de Plek et Halpern juste pour tâter voir si un ferait mieux que l'autre. Ça aiderait particulièrement AK et Cammalleri.

Olivier a dit…

@Simon: Moi, le top-6 qu'on obtient, je m'assurerais qu'il sait jouer à droite et je le met avec Pouliot. Ensuite, si le 81 a de la broue dans le toupet tu met Halpern à sa place.

3 trios offensifs, ça serait chouette. Dommage pour Darche, mais chouette pour l'équipe...

@Vanhouse: À mon sens, Camamlleri n'a jamais pu décocher de tir (il a essayé mais a été neutralisé), c'est pourquoi il y a eu péno et c'est pourquoi je ne met pas de chance.

Martin est un vétéran qui applique avec zèle la maxime du "un tien vaut mieux que deux tu l'auras". Pleks fait la job? C'est Pleks qui hérite de la job, point.

C'est un peu moins évident cette saison-ci avec la profondeur du club, mais c'était impressionnant de le regarder couper son banc l'an dernier; Gomez, Pleks, Cammalleri et Gionta ont eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de glace et seule l'arrivée de D. Moore a changé la donne.

Mathieu a dit…

@Olivier: Le tir de pénalité lui-même, cependant, il ne compte pas? Pas mal sur que Cammalleri l'a décoché de la zone dangereuse. :D

J'imagine que seules les chances en situation de jeu son comptabilisées, mais quand même...