samedi 11 décembre 2010

20419: Montréal 2 Detroit 4

C'est simple, Detroit a un excellent jeu de puissance et ils forment une équipe parfaitement discipliner (lire par là: ils connaissent la limite et ne la dépassent pas trop). J'ajouterais que Lidstrom et Rafalski ont clairement un passe-droit pour ce qui est de l'obstruction. Pas une raison pour les slasher et les retenir en zone offensive, remarquez bien.

Le fait est que les 172 pénalités consécutives en fin de première et en début de deuxième ont complètement gelé le 5 contre 5 du CH; Babcock a joué cet avantage de manière magistrale en deuxième, sortant notamment Datsyuk et Zetterberg contre Eller, Pouliot et Lapierre à la fin de l'avantage numérique du CH; but Datsyuk sur un revirement en entrée de zone.

Le CH a quand même fait jeu égal avec les Wings au bout du compte. Ces derniers ont décidé de se replier sur leur avance en troisième, et franchement, c'est la seule chance qui leur a donné la victoire en temps réglementaire. Tu parles d'un ouragan... Et tout ça sans Markov et Gomez!

Si ça peut leur faire comprendre que le jeu de repli extrême pratiqué dès le but de Moen ne marche pas...

Au fait, un nouveau tableau: les tirs vers le filet (TVF) en fonction du score.

Scoring Chances for NHL Game Number 20419

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL117:46941726314075941720283543525v5
DET117:171726314075941720243543555v5
DET115:15621313276513283540964v5
DET115:14621313276513283540964v5
MTL114:0546613143146762435445155935v5
MTL113:05813144455257811126283543525v5
DET112:471731404576941720283543525v5
MTL18:37131315263132752435445155935v5
MTL18:3932 but131526313275513233540965v5
DET18:091315263132752435445155935v5
DET14:381315263132752435445155935v5
DET14:351315263132752435445155935v5
DET13:386153144941126354051554v5
DET11:1015263175513283593963v5
DET10:5815263175513283593963v5
DET10:446153144513283540963v5
DET10:296153144513283540963v5
DET10:01but6314494513283540963v5
DET219:33141526317594513233540965v5
DET218:346143132442635445155934v5
DET218:216143132442635445155934v5
MTL217:23211521263175528354044964v5
DET217:091421314576513283540964v5
DET216:13but133145467681811243555935v5
MTL213:555231455257768158112326355v5
MTL212:03401731404576941720243551555v5
MTL29:3381314552577681811262835525v5
DET28:521317314045761126283543525v5
MTL28:0913613173140751720243543555v5
MTL28:0140613173140751720243543555v5
MTL24:58466153145465211172435555v4
DET24:30but2631405775811323283540525v5
DET22:331421263175513283540964v5
DET22:09615314494513283540964v5
MTL319:0826131526313275523354451935v5
MTL317:01941426314075941720243543555v5
MTL316:302161421314446513233540965v5
MTL315:20131315313245762835445152935v5
DET314:0661314213144513233540965v5
MTL313:311361314213144513233540965v5
MTL312:1957 but153132455776523354451935v5
MTL38:33401731407576941726283543525v5
DET37:1061421314446513233540965v5
MTL34:3840131726314076811262835525v5
MTL34:3740131726314076811262835525v5
MTL34:3217131726314076811262835525v5
MTL32:4332131531324576523354044515v5
MTL32:4276131531324576523354044515v5
MTL30:58526131440445258172335435v5
DET30:47but (FD)6131440445258172335435v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK17:45630:46103:1806
13M. CAMMALLERI17:471471:03000:0200
14T. PLEKANEC16:06541:03004:1104
15J. HALPERN12:01740:51103:3912
17D. BOYD8:39830:00000:0000
21B. GIONTA12:57221:03001:5814
26J. GORGES14:07860:00004:1211
31C. PRICE47:2922112:00108:3318
32T. MOEN10:51730:00003:2304
40M. LAPIERRE11:181050:06000:0000
44R. HAMRLIK17:30431:14002:4904
45A. PICARD16:36830:46100:3001
46A. KOSTITSYN13:21220:51100:0000
52M. DARCHE10:22410:51100:0000
57B. POULIOT10:21410:06000:0000
75H. GILL13:24860:00004:4511
76P. SUBBAN16:351231:14001:3203
81L. ELLER12:04320:06000:1400
94T. PYATT7:53430:00003:3902


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
15135500000305
2795410001500
313313300000000
4000000000000
Totals2525231210001805



  • Grosse commande pour Pleks, qui a eu besoin de tout son petit change, du moins jusqu'à ce que les Wings s'endorment en troisième. Je ne lis jamais d'articles sur un match avant d'avoir écrit un billet. J'ignore donc pourquoi AKost a eu seulement 4 présences en troisième; blessure? Punition?
  • Halpern a bien tenu le coup contre Franzen, mais le temps passé sur les unités spéciales a rattrapé le #15 en deuxième. Cammalleri, incisif au dernier match, était carrément mortel hier soir. Le gars fonctionne par séquence et il semble bien qu'il soit sur le bord d'en connaître une grosse. Les Leafs n'ont qu'à bien se tenir. Ses 4 chances personnelles étaient autant de tirs francs des points de mise en jeu.
  • Eller joué ce match le gun sur la table. Pas de quartiers. C'était pénible les rares fois où Martin l'échappait contre Datsyuk, mais le kid semble capable de se tenir debout contre pas mal n'importe quel joueur n'appartenant pas à un top-3. Pouliot a eu du temps avec Pleks et Halpern en troisième, mais c'est Darche qui a fini là, le 57 terminant le match avec le #81 et le 40...
  • Boyd n'a pas coulé au fond de la bolle. Bien au contraire. Quelques cafouillages, mais, au total, +8/-3 en 8 minutes, c'est excellent. Me suis-je trompé sur son compte? Ça serait bien drôle. Lapierre a totalement bénéficié de sa promotion en fin de troisième, mais plus le match avançait, plus il dominait physiquement la défensive des Wings.
  • Un des meilleurs trios de la ligue, la commande était un peu trop lourde pour les deux vieux. Mais ils ont survécu (ils sont intuables); le décompte des chances aurait pu monter pas mal, n'eût été 4-5 de leurs interventions de dernière minute. C'est tout à leur honneur.
  • Un peu de misère contre Franzen, mais tant qu'ils étaient tenus loin de Datsyuk/Zetterberg, Gill et Gorges ont donné le change.
  • Match ordinaire de Subban! Perte de confiance! Hésitations! J'ai compté 2 surnombres aux Wings dus à ses esti de tentatives de mises en échec à la ligne bleue; flashbacks de Komisarek laissant Markov seul contre tous pour aller planter un gars en zone neutre... Sauf que là, ça n'est pas Markov mais bien Picard... Mais PK, c'est PK: une fois tout ça est dit, +12/-3 aux chances, +22/-9 aux TVF. Ta-bar-nak. Regardez la ligne contre Franzen... Ça va prendre quelque temps encore à raboter les passes de Hot-Dog, mais ça va être quelque chose à voir une fois fait.

5 commentaires:

Mathieu a dit…

J'ai longtemps cru qu'un des facteurs les plus importants qui déterminent la permissivité des arbitres était le "hype"; une équipe qui a de la bonne publicité, un joueur reconnu comme une superstar, une équipe qui a une superstar, une équipe qui a une réputation d'être disciplinée... tout ça pour dire que quand on affronte les Wings, on doit s'attendre à ce que les arbitres de cette ligue un peu broche à foin ne leur donne un préjugé favorable. Surtout si c'est l'arbitre Suédois de la ligue qui est en poste. ;)

Tout ça pour dire que si le CH pouvait aller se chercher un authentique gros nom, même si ce quelqu'un ne joue pas tout à fait à la hauteur de sa réputation, ça pourrait aider autrement que par ses performances individuelles. Mais peut-être aussi que je devrait ôter mon chapeau en papier alu.

Que le CH, amputé de deux gros éléments, ait fait jeu relativement égal à forces égales contre les RED WINGS DE DÉTROIT, et ce même durant les deux premières périodes, c'est quand même très, très bon signe.

Eller va être très, très bon. Pas encore capable de se tenir devant Datsyuk? Donne-lui 2-3 ans de plus, il aura alors 23 ans et je te gage qu'il pourra remplacer Gomez. Mais dans le moment c'est trop tôt. Quand même, bien heureux de voir qu'il donne déjà à Martin des options de matchups même si Gomez n'est pas là. Ca risque d'être un peu moins dissicile contre Toronto quand même.

Olivier a dit…

Reste à voir ce qui leur reste dans le réservoir contre TO. C'est un foutu coup de collier, ce qu'ils ont donné en 3e et ça m'a beaucoup plus. Pas de quartiers et on se sacre bien de demain. Venant d'une équipe qui, il y a quelques semaines, découvrait qu'elle est effectivement bonne et qui semblait par conséquent résolue à prendre ça mollo, c'est bienvenu.

Eller *est* très très bon. Et oui, Gomez ne terminera pas son contrat avec le CH comme deuxième centre. C'était acquis, je pense. Et le trio Eller/Gomez/Plekanec, si les blessures continuent de les épargner, constitue une excellente fondation pour les 3 prochaines années, surtout si le plafond recommence à monter. Reste à confirmer que que Subban/Weber/Gorges ont dans le ventre et savoir si Markov va redevenir un joueur de 70+ matchs par saison.

Cette équipe-là, sans "tanking season", est en train de s'installer à demeure dans le top-10 de la ligue.

Les Wings, parlant de grande équipe, m'ont impressionné, surtout leur jeu de puissance. Sur le 5 contre 3, Price ne savait juste plus ou donner de la tête; dire qu'ils s'en sont presque tiré (jeu courageux de Gorges, mais il était crevé; la fraction de seconde...).

J'ai trouvé le moyen de faire une compilation des TVF selon le nombre de secondes les séparant. Je pense que 5 secondes est un bon seuil, mais je dois encore zigonner ça un peu. À vue de nez, ça va dans le même sens des TVF. Avec le score égal, l'équipe de l'an dernier se tient autour de 45% de rafales, celle de la présente saison à 51-52%.

Sont juste vraiment meilleurs :)

Mathieu a dit…

Sont vraiment meilleurs avec quasiment le même personnel, surtout dans le haut de l'alignement, c'est quand même assez spécial.

Subban et Eller qui torchent les fond de bouteilles, ça en explique une partie, mais ça n'est pas tout.

Olivier a dit…

Le système est mieux implanté, c'est clair. Mais je pense qu'on comprend mal les effets dominos à l'intérieur d'un alignement.

Disons: 25% système, 40% bottom-6/Défenseurs #5@9 (Weber était #9 au début de la saison!), 5% progression de Pleks, 30% blessures à long terme à Gionta, Cammelleri et AKost (nos 3 seuls vrais ailiers top-6).

Genre.

Desharnais? Qui débarque? AKost? Est-il blessé? Je ne vois pas Boyd débarquer...

Mathieu a dit…

Je ne sais pas. On ne le fait certainement pas monter pour l'asseoir dans les gradins. Alors quoi? Y a-t-il transaction dans l'air? Gomez est-il parti pour un boutte (le luxe qu'une équipe qui gagne presque 2 matches sur 3 peut se permettre) et on veut voir ce qu'il a dans le ventre? Fouille-moi ce qu'il advient, mais c'est louche.