lundi 22 novembre 2010

20301: Montréal 2 Philadelphie 3

Le revirement de situation à partir de la deuxième n'était pas dû à un changement des missions que Laviolette a données à ses différents trios. À la limite, Pronger et Carle ont commencé le match en jouant contre les deux premiers trios, se sont concentrés sur Pleks en deuxième et Moen en troisième, Timonen Coburn ramassant l'autre côté du top-6 à chaque fois. Mais ça pourrait être le seul fruit du hasard, je ne sais pas.

Le fait est que les équipes gagnent souvent en s'ajustant; c'est ce que les Flyers ont fait en deuxième et c'est ce que le CH n'a pas fait en troisième. C'était un gros test et les résultats sont loin d'être probants. Je n'écris pas ça pour annoncer la fin du monde; on va être fixés bientôt sur Markov et Pacioretty semble émerger à Hamilton. L'équipe a le temps de bouger. Mais les Flyers sont un des clubs référence de la ligue et, une fois ajustés, ils nous ont sacré une volée.

Sera intéressant de voir ce qui s'en vient. C'est vers ce moment-ci l'an dernier que la première vague de changements (celle amenant Pyatt et White, sortant Lapierre et Métro du désavantage numérique et l'échange de Latendresse) est survenue. Curieux de voir ce qu'ils vont faire ce coup-ci.

Scoring Chances for NHL Game Number 20301

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL119:53131113263132751518202125335v5
MTL119:45131113263132751518202125335v5
MTL115:052161421314044619222533485v5
MTL113:42401526314057751120334445935v5
MTL111:014061531404457619223341485v5
MTL110:0213111326313275517283336445v5
MTL18:1140 but152631405775611334145935v5
MTL18:0015153140455776619223341485v5
PHI17:2463144688194519223344485v5
PHI16:111113263132441920222533485v5
MTL14:2921142131454676615182133415v5
MTL13:5540 but152631405775617283336415v5
MTL13:4294631446881941920222533485v5
PHI13:27631446881941920222533485v5
MTL11:1994631446881941920222533485v5
PHI219:3814263132751820222833444v5
PHI218:4121263132751820222528334v5
PHI215:241421314546761920222533485v5
PHI214:41152631405775611334145935v5
MTL214:3340152631405775611334145935v5
PHI214:19152631405775611334145935v5
PHI213:426143132441820222833444v5
PHI213:096143132441820222833444v5
PHI212:2321263132751719253341484v5
PHI212:2121263132751719253341484v5
MTL211:502161113213144518252833935v5
PHI211:186111321314456152133365v5
MTL210:3246153140454676619223341485v5
MTL210:18146142131449456151933485v5
PHI28:391126313257751720252833365v5
PHI25:50111326313275615182133415v5
PHI25:07but61531404457619223341485v5
PHI20:121126314075941525283341935v5
PHI318:12but152631405775617283336415v5
PHI315:59111331324576515182133445v5
PHI316:57631446881941920222533485v5
MTL316:231161113314468515182133445v5
PHI316:01111331324576515182133445v5
PHI313:3014263132751719203344484v5
PHI312:5314263132751719203344484v5
PHI312:21but11213145765182125334v4
PHI310:01152631405775617193341485v5
PHI310:00152631405775617193341485v5
PHI39:316142131768111203336445v4
MTL38:42146142131768118203336445v4
MTL38:061311133144466818283341445v4
MTL37:536811133144466818283341445v4
PHI36:40142131454676517283344935v5
MTL35:0640111331404576618212233415v5
MTL33:19451113313245761518202125335v5
PHI32:34152631405768619223341485v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK15:51752:31111:4102
11S. GOMEZ16:36783:23200:0000
13M. CAMMALLERI15:37754:15200:0000
14T. PLEKANEC13:46323:57113:1405
15J. HALPERN11:20770:06001:2000
21B. GIONTA15:51443:52110:4603
26J. GORGES16:127100:00003:3906
31C. PRICE46:2419207:20315:2008
32T. MOEN14:56450:00003:2308
40M. LAPIERRE11:55980:00000:0000
44R. HAMRLIK17:29764:31201:1602
45A. PICARD13:08550:00000:0000
46A. KOSTITSYN12:38223:22200:0000
57B. POULIOT9:06681:57000:0000
68Y. WEBER6:41344:30200:0000
75H. GILL15:11780:00003:3906
76P. SUBBAN15:37553:08110:2500
81L. ELLER6:53231:08110:3700
94T. PYATT8:09340:00001:2000


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
112312300000000
24144800000600
36123931000200
4000000000000
Totals2229192031000800


  • Pleks s'est principalement ramassé contre Giroux et ça a donné une soirée neutre. Vu la quantité de mises en zone défensive prises contre les trois premières lignes des Flyers, on ne s'en indignera pas.
  • Gomez a généré un tas de trucs et Cammalleri a failli (par deux fois) nous mettre en avant avec moins de 30 secondes écoulées au match. Mais au total, ils n'ont jamais été capables de s'installer durablement en zone adverse et en ont donné autant qu'ils en ont pris.
  • Halpern a commencé en lion et Lapierre était tout simplement en feu, cueillant 2 buts, 6 chances de marquer et un poteau. Ils étaient contre Leino et Brière, oui, mais surtout contre le gros O'Donnell en défensive.
  • Beau départ pour Eller aussi, mais ça s'est éteint en deuxième et ça a failli virer à la cata en début de troisième.
  • Spacek et Hamrlik ont fait la job contre Brière et, outre le détail du but contre (!), ont aussi tenu Giroux à distance.
  • Gorges et Gill ont mangé leurs bas contre Giroux. Ça va être différent en séries, mais en saison régulière, c'est un peu limite, comme deuxième duo.
  • Subban et Picard ont tenu contre Richards, mais contre Brière, c'était dissicile. Contre Giroux? Disons que les kids ne sont pas encore rendus là.

5 commentaires:

LeMatheux a dit…

Est-ce que la tendance marquee du CH de s'asseoir sur ses avances n'a pas eu un impact ici?

J'espere que ce n'etait que l'affaire d'un match et que l'equipe ne vient pas juste de se retransformer en citrouille entre la premiere et la deuxieme.

Olivier a dit…

Philly est simplement supérieur au CH, pas de citrouille là-dedans. Ils ont aussi ouvert la machine en deuxième la semaine dernière, mais ils ont ensuite sauté les plombs en troisième. Ce coup-ci, ils sont restés "focus" et n'ont jamais embarqué dans leurs niaiseries de Broad Street Bullies. Je sais qu'on diverge un peu d'opinion sur ce point, mais pour moi c'est clair: ils nous sont présentement clairement supérieurs et les coachs n'avaient pas d'ajustements tactiques à apporter entre la deuxième et la troisième pour contrer Philly. Du moins c'est ce qu'il me semble.

La saison n'est pas terminée et Gauthier a encore de la marge, faudra donc voir si d'éventuels ajustements à l'alignement permettent au CH de monter une autre marche. Je dois admettre que Moen m'énerve colossalement à la droite de Gomez et Cammalleri. Mais bon, le job qu'il accompli est honnête, on verra.

LeMatheux a dit…

"Philly est simplement supérieur au CH, pas de citrouille là-dedans."

Peut-etre, mais pas a ce point-la, desole. Que les Flyers soient un 5, un 10% meilleurs en dehors du filet -- soit, mais ca n'explique pas une volee pareille.

A moins que le CH ne soit un emule des Oilers d'Edmonton qui s'ignore, les Flyers tout bons soient-ils ne devraient pas en temps normal les planter 10-26 aux chances en deux periodes, meme avec le CH partant d'une avance de deux buts. -16 aux TVFs, itou.

Ce n'est plus une marche, c'est l'Oratoire Saint-Joseph.

Ce que tu veux dire rendu la Olivier, ce n'est plus que les Flyers sont une coche au-dessus, c'est qu'ils sont carrement une ligue au-dessus. Et si c'est une situation normale que le Canadien, fort de son 13-7-1 et de son +, n'est bon qu'a se faire recurer comme une equipe de la ligue Americaine des que les Flyers decident de jouer, ca va etre laid pour le reste de la ligue. On peut tout aussi bien leur donner la Coupe tout de suite, aux Flyers...

Non, a mon avis, ce n'est pas juste la superiorite des Flyers qui joue. Le Canadien s'est aussi betement ecroule. Et contre une bonne equipe ca ne pardonne guere, meme avec Carey en forme.

Olivier a dit…

Martin semble de ton avis. Après tout, je dis qu'ils ne se sont pas ajustés, peut-être ont-ils juste paniqué?

Anyway, j'ai les Flyers en finale de conférence, minimum. Quand tu sors Giroux/Brière/Richards comme centres 1-2-3, t'es loadé en cibole, comme dirait Aristote.

Mathieu a dit…

Je pourrais accepter que le CH est un club du genre 45%-55% par rapport a Philadelphie, ce qui est quand même une bonne différence (ca donnerait des matches du style 22-28 chances de marquer en temps normal). Mais là dans les deux dernières périodes, on était rendu à 33%-67% et la difference en talent n'est pas si grande. Entre les Flyers et les Oilers, peut-être. Et j'ose espérer que le niveau de talent réel du CH n'est pas si bas...

Je crois donc il y avait plus que la supériorité du talent des Flyers à l'oeuvre ici. Du moins je l'espère, parce que si la différence de talent est réellement du deux contre un, on est loin d'être à un joueur d'arriver à quelque chose.

Ont-ils paniqué? C'est possible. Ou bien ils sont revenus à leurs mauvaises habitudes de l'an passé avec une avance. Ou bien les deux. Que sais-je.

Remarque que Martin ne peut pas non plus dire "ils sont tout simplement beaucoup plus fort que nous" même si c'était le cas.