samedi 23 octobre 2010

20086: New Jersey 3 Montréal 0

Scoring Chances for NHL Game Number 20086

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL118:339461121314494716172226305v5
MTL118:212161121314494716172226305v5
NJD115:42But1314263146757891922305v5
MTL112:55461314263146757891922305v5
MTL112:012161121314494616172629305v5
NJD111:5161121314494616172629305v5
NJD15:3661121314494711141722305v5
MTL215:1594112131457694711141522305v5
MTL29:4640152631405775716172226305v5
NJD28:151121263175945891920305v5
NJD27:581121263175945891920305v5
NJD26:051521263175917192026304v5
NJD25:451521263175917192026304v5
NJD25:01but14172126317568152529305v5
NJD23:186113132404479192223305v5
MTL318:211311132131447668152529305v5
NJD316:23But112631405775510152025305v5
MTL313:3013611132131767101529305v4
NJD311:57143140455776716222326305v5
MTL37:4321111321314476561015305v4
MTL37:09211113213144767111429305v4
MTL37:08131113213144767111429305v4
NJD32:11111321314576710152225305v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK16:15331:32101:1900
11S. GOMEZ15:31573:00400:1400
13M. CAMMALLERI14:42223:32400:0000
14T. PLEKANEC14:28131:26001:0500
15J. HALPERN10:47100:00003:4002
17D. BOYD9:21010:00001:1400
21B. GIONTA16:00563:04401:0302
26J. GORGES16:38250:38004:1502
31C. PRICE49:347104:26405:3402
32T. MOEN6:34010:00000:4900
40M. LAPIERRE13:01130:00000:0000
44R. HAMRLIK16:18432:54300:3400
45A. PICARD15:36120:10000:0000
46A. KOSTITSYN13:53111:22000:0000
57B. POULIOT10:22120:54000:0000
75H. GILL15:08250:00004:1502
76P. SUBBAN19:39223:38400:4500
81L. ELLER10:25000:00000:0000
94T. PYATT11:50440:00002:5100


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1434300000000
2262400000200
3531340000000
4000000000000
Totals111271040000200




Certains aiment bien croire que le CH, lors des séries du printemps dernier, jouait un style hermétique limitant les chances de marquer de l'adversaire. Ça n'était pas le cas et le match de jeudi nous rappelle pourquoi. Les Devils ont joué ce genre de hockey structuré et méthodique qui, depuis des années, donne les bleus au CH. Ajoutez-y la parfaite abomination qu'est Stéphane Auger et ça ne peut pas donner une soirée très réjouissante.

  • Martin a paniqué. Quoi que Cammalleri avec Gomez soit potentiellement une bonne idée, le fait est que Pyatt faisait parfaitement la job avec les deux autres. D'autant plus que cette job honorable était accomplie en jouant principalement contre Kovalchuk.
  • Reste que Pleks avait l'air d'en vouloir plus à Auger qu'à Brodeur (qui plonge admirablement bien pour un homme de sa corpulence; on devrait le nommer le rorqual...) et que son trio a par conséquent passé la soirée à s'arrêter à la ligne de 10. AKost, qui semblait parfois entre deux eaux, a encore l'air d'un monstre aux TVF. Les petites choses... Ces trois-là n'ont pas pris grand chose mais n'ont rien donné en retour, ce qui n'est pas le cas de Gomez, Gionta et Pyatt qui se sont fait accrocher par le premier trio des Devils.
  • Halpern et Lapierre forment un duo défensif intéressant, et je ne suis pas contre l'idée de laisser Pouliot à leurs côtés. Ils sont capables de compenser pour les, heu, "carences" défensives du grand veau et sont capables de ramener la rondelle du bon côté pour lui permettre de générer des choses. Attendons quelques matchs pour voir par où Martin va se tirer.
  • Moen, Boyd et Eller n'ont presque pas joué, Martin ayant essentiellement joué à trois trios, comme son vis-à-vis. Ça peut vouloir dire un tas de chose ou rien du tout, mais je soupçonne que Martin n'est pas intéressé à voir Boyd se colletailler à quoi que ce soit d'autre que des fonds de tonne. La troisième ligne des Devils étant constituée de Pelley, Langenbrunner et Arnott, on peut comprendre que Boyd et ses sbires soient restés collés au banc. Intéressante promotion d'Eller en troisième, mais je préfèrerais le voir au centre. M'enfin.
  • Spacek et Hamrlik avait pour travail de courir après Kovalchuk. Mission accomplie (sauf pour l'échappée de Kovy, où Hamrlik a clairement commis un accrochage, mais bon, Auger ne les appelle pas des deux bords, alors...). Ceux qui, inévitablement, diront que Spacek a connu un match difficile sont dans le champ, point barre.
  • Gorges et Gill ramassaient Parise, Zajac et Zubrus; si Kovalchuk est le "game breaker", ce sont eux, le premier trio. Faudra me croire sur parole, mais ils sont -3 aux chances sur la soirée sur la seule foi du -3 de Gomez et ses sbires contre le premier trio des Devils. Lorsque jumelés aux autres, Gill et Gorges ont fait jeu égal.
  • Subban et Picard ont beaucoup joué, surtout Subban, mais ils n'ont presque pas vu les deux premiers trios et, si Picard n'a pas pris une seule mise en jeu en zone défensive, Subban lui a pris du temps avec Hamrlik et Spacek en fin de match. Un cheval.

1 commentaire:

Mathieu a dit…

Le match illustre, en quelque sorte, pourquoi le systeme de Jacques Martin m'enrageait l'an dernier. Bien beau jouer "defensif", mais il faut encore que ca veuille dire "on a une bonne defense" et non "on ne fait pas grand chose d'autre que se defendre". Quand Martin a ete engage, je me disais, "au pire on va ressembler aux Devils pis gagner de meme", sauf que, on le sait, ca n'a ab-so-lu-ment rien a voir avec ce que le Canadien fait en pratique.

Ceci dit, et ne le disons pas trop fort, le CH semble etre sur une sequence relativement interessante cote TVFs. J'espere qu'on ne paniquera pas comme l'an dernier pour ramener le style ultra-passif et qu'on laissera la chance au coureur un peu avec la possession de rondelle. Les joueurs ne savent pas encore trop comment changer la possession en chances, mais ca va venir et, au pire, ca fait comme Plekanec -- tu n'obtiens pas grand chose mais tu ne donnes rien.

A part le fait qu'on va rajouter au "hype" dont benefice la vache sacree qu'est Martin Brodeur (hype dont il ne se gene pas pour user, sans vergogne aucune, pour beneficier de la bonne volonte des arbitres; apres on se demandera pourquoi personne ne va au filet contre Brodeur)... Je me dis que tant qu'a perdre 3-0 contre le New Jersey j'aime quand meme que ca se fasse de meme. Au minimum, ca represente une lecon interessante.