mercredi 14 avril 2010

Canadiens-Capitals

Infidélité de ma part: j'ai fait un papier sur la série Canadiens-Capitals mais... Je l'ai écrite pour le blogue de Gabriel Desjardins, behindthenethockey.com. Ceux qui veulent s'écorcher les yeux sur mon anglais abominable peuvent le faire ici.

Bonus inattendu: l'article a comme entête une jolie photo de Max Pacioretty recevant une trachéotomie!

6 commentaires:

V a dit…

Ton anglais c'est tres bon, don't be too hard on yourself.

LeMatheux a dit…

Ton anglais m'avait l'air tres correct. Bon article.

Olivier a dit…

Merci!

Pis Boudreau ne matche pas ses lignes aux adversaires, mais bien au territoire. Ça va être intéressant.

LeMatheux a dit…

Interessant de la part de Boudreau; il semble croire que n'importe qui dans son equipe peut matcher n'importe qui. C'est soit une philosophie differente de coaching (ce qui serait consequent avec le style attaque-attaque-attaque), soit une confiance absolue dans la profondeur de son equipe.

Sch a dit…

Mon gros point d'interrogation est l'utilisation du terme "torched" dans un sens qui me semble ressembler à ce qui est communément utiliser dans l'expression familière "se faire torcher." Me souviens pas avoir vu ça souvent, mais je suis peut-être dans le champ :).

Olivier a dit…

Finement observé... C'est une ambiguité sur laquelle j'adore jouer: "Torched" en anglais réfère aux torches à souder, "Blowtorch" et le terme "Torched" est un peu l'équivalent de "Mettre le feu", bruler quoi.