mardi 20 avril 2010

30113 Washington 5 Montréal 1

Scoring Chances for NHL Game Number 30113

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL119:071313142641467538192240525v5
WSH117:541541475279941015252640775v5
WSH116:4262141445791314182840525v5
WSH112:1513142641467538192240745v5
MTL111:54141426417594814192240524v5
WSH111:142141447591814192240524v5
WSH110:592141447591816192840524v5
MTL110:42212141447991816212840524v5
WSH110:0161432414647316212840775v5
MTL19:48661314414647310212840775v5
MTL19:369161341464791310212840775v5
MTL19:1221621264157911015254055745v5
MTL18:0840324041424479916212640775v5
MTL16:164063240414244310152540555v5
MTL15:58572141475779913182126405v4
WSH218:55But613144144463152226405v4
MTL218:10211314214147793152240555v4
MTL216:4891214144475791314212840525v5
WSH215:20But154147527994916214052555v5
MTL215:0257214147577991916214052555v5
WSH211:2813144146477939162140745v5
WSH211:28But13144146477939162140745v5
WSH28:1561321317591916212640775v5
WSH27:131531475279941015252640775v5
WSH26:12But131426314675819224052555v5
WSH25:10213147577991310152540745v5
WSH23:2131324244791419224052774v5
WSH20:133132424475314192240524v5
MTL317:39141314314446473182240745v4
MTL317:3814 But1314314446473182240745v4
MTL313:571515213144475715214055745v4
MTL312:1479621315779911418284052555v5
WSH310:341314263146751015254055775v5
WSH38:59133144479114284052554v4
WSH36:4261314314079310152540745v5
WSH36:3461531324079310152540745v5
WSH35:312126315775911418284052555v5
MTL32:2894143144799438192140524v5
WSH30:48613143146471015254052555v5
WSH30:46613143146471015254052555v5
WSH30:46But613143146471015254052555v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK14:15582:15010:2000
13M. CAMMALLERI15:003113:33310:0600
14T. PLEKANEC14:462103:49312:0220
15G. METROPOLIT5:01040:36100:0000
21B. GIONTA12:18443:19305:1612
26J. GORGES13:48240:00005:5710
31C. PRICE21:251122:33307:2912
32T. MOEN11:11220:00003:2302
40M. LAPIERRE11:53220:00000:0000
41J. HALAK20:33874:00214:0022
42D. MOORE11:13200:05004:1602
44R. HAMRLIK10:20322:26315:3524
46A. KOSTITSYN13:34393:20210:0000
47M. BERGERON15:554114:29500:1700
52M. DARCHE2:22030:00000:0000
57B. POULIOT12:15432:55200:0300
75H. GILL13:49150:00006:5413
79A. MARKOV15:49383:56203:5521
91S. GOMEZ11:27552:02102:4912
94T. PYATT2:23030:00005:0320


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1966410002200
23102711000200
3581830001000
4000000000000
Totals172491951003400

Statistiques à forces égales
PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
1+18/-15 (3)54
2+10/-16 (-6)84
3+11/-19 (-8)78
4+0/-0 (0)00
Total:+39/-50 (-11)2016



  • Les entraîneurs font des affaires parfaitement débiles, parfois, même les entraîneurs d'expérience. J'aime bien Martin; il a eu une saison de misère aux prises avec un alignement foireux (quand t'es pogné pour mettre Laraque sur ta quatrième ligne...) et malgré tout, il a toujours procédé avec une certaine méthode et a toujours pris des décisions qui à mes yeux s'expliquaient rationnellement. On peut acquiescer ou non à la démarche ou au système (j'entends quelqu'un cliquer sur "ajouter un commentaire" à l'instant), mais le gars prend des décisions et on voit ou il s'en va. Mais des fois... Comment dirais-je... Ok, ça se divise en deux:
    • Le fétichisme du vétéran: Martin aime les vétérans. Surtout les vétérans qui font bien les petites choses et savent apporter une bonne attitude dans le vestiaire. Martin aime bien Glen Metropolit. Je suis de ceux qui considèrent que Métro est fini, genre. C'est sûr que, si on regarde les présences avant le deuxième but des Caps, on constate que le trio de Gomez avait fait un gros chiffre en avantage numérique, suivi d'un chiffre de longueur normale pour Pleks et d'un chiffre un peu long pour Moore et que par conséquent, oui c'était le tour de Métro. Mais sur une mise en jeu en zone défensive avec Markov et Marc-André Fucking bergeron en défensive? Je chipote, bien entendu, mais me semble que je ne me ferais juste pas chier à rouler les dés sur un quintette du genre dans un match de série. Je dois passer trop de temps sur internet, je suppose.
    • Le réveil de l'équipe: les gars ne sont pas des imbéciles. Les histoires de secouer les troupes en changeant le gardien, c'est soit du stuff de junior, soit du rattrappage. Quand Bruce Boudreau sort Théo après 2 buts sur deux tirs, c'est qu'il réalise que le fait que Théo soit québécois et aie gardé les buts à Montréal ne le rendra pas soudainement meilleur parce qu'il joue contre le CH. Alors il coupe ses pertes et ramène son meilleur gardien. Quand Martin enlève Halak après que celui-ci aie donné 3 buts sur 4 chances de marquer en deuxième, et il faut voir que les buts n'incriminent pas Jaro, ben il panique. Et les joueurs le voient et paniquent eux aussi. Numériquement parlant, ça donnes Jaro, en 20 minutes, qui a +8/-7 aux chances et +26/-21 aux TVF et Price +1/-12 aux chances et +13/-29 aux TVF. En prime, on a Gomez et Plekanec qui pètent les plombs contre l'arbitre. Le prochain coup, Jacques, tiens-toi en au chantage de bêtises aux Refs, ok?
  • Match pénible pour tout le monde, mais mention honorable à MAFB: les passes dans le milieu de l'enclave, ben ça donne des chiffres comme ça.
  • J'ai truvé une nouvelle façon de présenter les tableaux croisant les résultats contre l'adversaire. En gros, je reprends les temps de confrontation à forces égales trouvés ici et j'organise le tableau de même façon. Comme ça on se retrouve avec les données groupées par trios et duos s'étant affrontés. Je refais le même truc avec les chances de marquer, ce qui permet d'ailleurs de voir que Plekanec n'a pas eu trop de troubles contre le trio d'Ovechkin mais s'est sérieusement fait poivrer contre Chimera/Bradley/Gordon. Ben coudonc.


4 commentaires:

LeMatheux a dit…

Une autre expression de la Loi LeMatheux des rinces: une des deux equipes met 3-4 buts en 10 chances, le match tombe hors de controle, et tout le monde en fait grand cas et dit que Goliath s'est reveille. La realite c'est plus une serie de chances aux coups de des qu'une domination complete. Le Canadien pourrait tout aussi bien en tomber sur une faible de Varlamov au match 4 (voire Theodore).

Malheureusement aussi un match classique du Canadien: nette domination en premiere, but adverse casse-reins (faible, sorti de nulle part, en desavantage, et caetera), panique, defaite. Y a-t-il du leadership ou du coaching dans cette equipe ou est-ce un effet de l'"effet momentum" que nous modelons encore mal?

Le match 4 est bien sur un "must-win" pour le Canadien. Pas certain moi que le match 3 indique que la suite des choses est une formalite, mais ca va quand meme etre dissicile.

Quel gardien mettre? Ma question a moi c'est: est-ce vraiment si important, sur un seul match?

Olivier a dit…

Sérieux, je pense que Martin a contribué à les faire paniquer en sortant Halak; c'est immédiat, le club effoire. Je pense qu'une grosse part de la résilience d'un club vient de sa capacité à voir ce qu'il y a de chance dans le jeu et de continuer à faire sa job. Si les Red Wings sont exemplaires sur un point, c'est celui-là.

Je manque d'infos là-dessus, mais je suis surpris de voir à quel point la troisième ligne des Caps a enfoncé le CH en deuxième moitié de match. Aussi, Martin a clairement pairé Hamrlik avec Bergeron et Markov avec Spacek en troisième. Probablement que le fait d'avoir vu Gill et Gorges se tenir debout contre n'importe qui l'a convaincu.

Quand même, une équipe plus constante que le CH les poivre sur 7 matchs pas mal toujours je penses, mais les Caps ont de formidables tireurs d'élite. J'ai pas fini de faire rire de moi avec mon CH en 6...

LeMatheux a dit…

Ne ris pas trop de ta prediction. Si le reglement sur l'obstruction des gardiens de buts n'avait pas ete elimine du livre des reglements avant le match 2 (voire meme avec seulement un peu plus de chance) on n'en serait pas la.

Comme je dis, les "analystes" jugent les matches au score final, pas au deroulement.

La defensive des Caps est vulnerable. Ca me semble evident. Ce n'est pas une mauvaise equipe, mais leur offensive est gonflee par un pourcentage de tirs au-dessus de 10% a forces egales (une tendance qui ne semble, helas, pas vouloir se normaliser en series). Ce n'est pas la reincarnation du Canadien des annees 70, loin de la.

Sauf que le CH n'a pas su etablir un systeme constant a 5 contre 5 (pour quelque raison que ce soit, et ca peut fort bien etre les blessures ou un personnel inadequat) et a des ennuis qu'il n'a jamais eu du point de vue des arrets (le % d'arret a forces egales de Halak est de .875, alors qu'en saison il etait de .933!) ce qui fait qu'il n'est pas capable de profiter du fait qu'il est en train d'en calisser une maudite aux tout-puissants Capitals sur les unites speciales, et ce des deux cotes!

Tout ca pour dire que les Capitals sont passablement moins Goliath que les fameux 33 points de differences le font paraitre. Pas convaincu du tout qu'ils sont la meilleure equipe dans l'Est moi, encore moins dans la ligue.

Olivier a dit…

Ils ont quand même pas mal de torque à forces égales. On dirait que Martin n'est pas capable d les visser correctement.Boudreau s'est mis à faire du "line matching" dans le deuxième match et Martin a pas mal plus de difficultés depuis.

Quand même; le retour d'O'Byrne?