dimanche 11 avril 2010

21214 Toronto 4 Montréal 3

Scoring Chances for NHL Game Number 21214

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
TOR118:3721414757799127203545845v5
MTL116:4291214147577991311182228355v5
MTL115:0314613144144461535364142815v5
MTL113:4879 But404142475779320353639845v5
TOR110:50But414647577991215203545845v5
MTL17:4014131441464779720353645845v5
MTL16:49792141447991315354142814v5
TOR15:522126417591220223545844v5
MTL13:4421 But2141475779913223541425v4
MTL13:3291214147577991215203545845v5
MTL11:4913613144144467202235395v4
MTL11:3713613144144467202235395v4
MTL10:275721414757799123223541425v5
MTL219:052161321414491320223545845v5
MTL213:22212141475779912203536395v4
TOR213:14613144146472203536395v4
MTL29:1894264152759194315333537395v5
TOR28:07But61314414446315354245815v5
TOR27:38263240414275215203545845v5
TOR21:50214142475779215203545845v5
MTL21:4257214147577991220353645845v5
MTL21:4047 But214147577991220353645845v5
TOR316:30But613144144522203536395v4
TOR314:13131426414675211153537395v5
MTL313:0657214147577991215203545845v5
MTL311:2013131426414675211182235395v5
MTL39:0313131426415275215203537455v5
MTL38:2152134147527991215203537395v5
MTL36:3252131426415275220353645845v5
MTL35:59212141475779911115223537395v5
MTL44:041361314414415353642454v4
MTL44:041461314414415353642454v4
MTL43:16576404144572223542454v4
TOR42:56But26414257753202235394v4


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK14:55512:42220:0000
13M. CAMMALLERI17:50924:11220:0000
14T. PLEKANEC15:50723:32220:0000
20R. O'BYRNE1:46000:00000:0000
21B. GIONTA16:30824:40200:5611
26J. GORGES17:35430:00000:4901
32T. MOEN15:29010:00000:0000
40M. LAPIERRE16:53210:08000:0000
41J. HALAK51:541978:12422:0011
42D. MOORE15:50130:00000:5700
44R. HAMRLIK15:20512:05211:1110
46A. KOSTITSYN13:15332:28210:0000
47M. BERGERON17:411036:41210:0000
52M. DARCHE7:26400:56010:0000
57B. POULIOT14:26944:01200:0000
75H. GILL17:37430:00000:4901
79A. MARKOV18:541034:56201:1110
91S. GOMEZ16:071024:40201:0311
94T. PYATT4:00100:00001:0400


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
11036230001100
2544311000000
3626101000000
4313100000000
Totals241019742001100

Statistiques à forces égales
PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
1+16/-14 (2)24
2+15/-10 (5)26
3+24/-11 (13)75
4+3/-4 (-1)21
Total:+58/-39 (19)1316

  • Ça aurait bien été le comble de se faire éliminer sur un match pareil. N'empêche, comme je l'écrivais lorsque Cam Ward leur a sorti un lapin de son chapeau (et un autre de son cul), le trouble avec le CH de cette année, ce n'est pas qu'ils perdaient ce genre de match, mais bien plutôt qu'ils n'en ont pas joués assez de ce genre-là.
  • Les Leafs n'avaient pas exactement l'air de savoir quoi faire; outre les 4 buts sur 10 chances (bravo, beau jet de dés), ils n'ont même pas exercé d'échec avant pour la peine. En tout cas, je suis pas mal certain que c'est le cas, parce que Marc-André Bergeron qui joue à droite et tire un +10/-3 aux chances et +32/-16 (!) aux TVF, ça n'est pas le signe d'un adversaire qui défonce les bandes.
  • Martin a coupé son banc dès le départ en mettant Bergeron avec Markov et, surtout, s'est vu récompensé par ses deux premiers trios. Pleks et Cammalleri ont eu un regain de vie lorsqu'AKost a été cloué au banc, mais Gomez et ses sbires ont pour ainsi dire passé le match à poivrer Giguère.
  • Pas trop sûr, Bergeron à la défense contre les Capitals. Mais en même temps, ça permet d'avoir un très beau groupe de 12 attaquants. Si Skost revient, bien entendu.



8 commentaires:

LeMatheux a dit…

Un coup d'oeil rapide sur les Corsis de l'an dernier donnent MAB plutot bon aux TVF, meme si c'etait contre de la competition pas mal poche. Il est bon pour garder la rondelle a l'autre bout s'il commence la, c'est juste que, par dessein ou par la force des choses, ca ne fait pas beaucoup partie du schema de match du Canadien.

D'autre part, il est possible que cela demontre simplement que Markov est capable de faire un defenseur potable d'absolument n'importe qui. Et j'imagine que c'est une nouveaute amusante pour lui d'avoir quelqu'un a sa droite qui est capable de faire la premiere passe...

On fera sans doute grand cas de la serie de trois defaites du Canadien contre des equipes eliminees, mais la partie contre les Leafs etait plus frustrante qu'inquietante.

Washington c'est la grosse machine, le gros test. C'est aussi le genre d'equipe contre laquelle le Canadien a bien fait cette annee. Ce qui est un peu surprenant parce que, dans l'ensemble, les Caps sont tres forts en attaques et passablement mediocres en defense. Je ne pense pas que le Canadien vont s'en tirer uniquement en jouant le jeu de position dans leur zone. Pour battre les Caps il faudra attaquer leur defensive et garder la rondelle dans leur zone, ce qui n'est pas en general quelque chose que j'associe au Canadien de cette annee, mettons.

On verra bien. Bien hate de voir comment le Canadien va se comporter en series.

Olivier a dit…

Si ils sont pour avoir une chance contre Washington, c'est dans la mesure où ceux-ci ont Théo dans le net, une défensive plus ou moins aguerrie et une attaque centrée sur les deux premiers trios.

Pleks et Gomez sont capables de patiner avec n'importe qui dans cette ligue. Ça ne sera pas glorieux tous les soirs, mais ils vont s'en tirer, notamment parce qu'entre Markov, Hamrlik et Spacek, Martin a suffisamment de minutes à leur donner; si il le faut, il peut même "overloader" et pousser Gorges à la droite de Markov. Je dois encore me faire une idée sur la brigade défensive et le fond d'alignement des Caps, par contre.

Je dois écrire un billet pour behindthenethockey sur la série Caps-CH, alors j'en aurai plus à dire dans les prochains jours après avoir regardé tout ces chiffres. Disons qu'ils ne commencent pas favoris, mais avec un alignement complet et une solide dose d'adversité pour les motiver, ça pourrait être drôle.

Bien hâte de voir si Martin va continuer son "Platoon" O'Byrne/Bergeron...

Sch a dit…

Gaborik "benché" en fusillade. Gaborik "benché" en fusillade. Vraiment, Slovaquie-Russie et ensuite ça.

Le trio Gaborik-banc-fusillade m'aura passablement mystifié cette année.

MathMan a dit…

Personellement, ca ne me mystifie pas, Sch, pour une raison bien simple: Gaborik est plutot nul en fusillade.

Il est 2-pour-18 en carriere dans les fusillades, c'est pas tres glorieux. Ca arrive que des marqueurs naturels comme ca soient nouilles en fusillades. Je comprends Tortorella d'y etre alle avec Christensen (18-en-35) et Jokinen (14-en-36); Prospal (6-en-15) aurait egalement du passer devant Gaborik. Choisir PA Parenteau (2-en-2) etait un gamble, mais justifiable.

C'est pour ca que je tique un peu quand les gens chialent contre mettre Gomez et Lapierre en fusillade, leur ratio de reussite est interessant.

Olivier a dit…

Envoies Gaborik et Callahan 100 fois en tirs de péno et je suis pas certain que Callahan ressort devant, moi. Et ça m'embête Gomez en fusillade; le gars gèle devant un goaler. Lapierre par contre, je comprend, c'est pas Gretzky mais il dégaine vite et sais tirer ailleurs que sur le "crest" du gardien.

Mais bon, tout les coachs font ça. Je suis pas mal certain que, de manière générale, on sous-estime l'avancement des stats utilisées dans la LNH. Mais je pense aussi que les fusillades, comme bestiole récente, est formidablement exposée aux raisonnements de ramancheux et remèdes de grand-mère (pas que je te traites de l'un ou l'autre, Le Matheux ;) ). À un moment donné, Gaborik c'est Gaborik. C'est un peu comme présumer que Cammalleri a perdu sa touche parce qu'il n'a pas marqué en 8 matches.

Voilà le trouble selon moi. Les échantillons sont tellement petits, ça se peux que ça soit un peu des self-fulfilling prophecies, non?

Moi, j'envoies Gaborik même si il est 0 en 30. Remarquez, c'est probablement pour ça que je roule un blogue obscur :).

LeMatheux a dit…

Callahan n'est pas tres bon non plus (1 en 5), mais Tortorella avait envoye Christensen (un as de la fusillade, avec un taux de reussite au-dessus de 50% sur 35 essais -- rare), PA Parenteau (3 en 3), et Jokinen (14-en-36, experimente et avec un historique de succes). Avec ce qu'il avait sous la main, ce n'etait pas un mauvais lineup -- le #1, #2, et #4 de son equipe en y allant par le pourcentage de reussite. J'aurais mis Prospal avant Parenteau, mais c'etait un gamble et il a paye parce que Parenteau a score.

Rares, RARES sont les coachs qui vont avec l'historique. Les coachs de la LNH vont faire des affaires qui n'ont jamais marche comme mettre Gaborik ou Plekanec et ensuite se surprendre qu'ils ne scorent pas plus qu'ils ne l'ont fait par le passe.

Gomez est 6-en-18 en carriere. C'est mieux que Mike Cammalleri (6-en-25) et Andrei Kostitsyn (5-en-17). Il a ete 2-en-5 cette saison, ce qui correspond a son pourcentage habituel.

Le meilleur du Canadien est Gionta en passant -- 17-en-42, un excellent pourcentage sur un bon echantillon. Une valeur sure, autant que faire se peut en fusillade.

Je veux bien croire que Gaborik c'est Gaborik, mais voila: la fusillade, ce n'est pas comme de marquer durant un match. Les meilleurs dans l'un ne sont pas necessairement les meilleurs dans l'autre. Si tu as Christensen et Gaborik sur ton banc en fusillade, qui dois-tu envoyer en premier?

Enverrais-tu Plekanec (2-en-16) avant Gomez? Avant Markov (4-en-10)? ;)

Olivier a dit…

Tu me cherches!

Je suis terriblement prévisible: bien entendu que j'envoie Pleks et Markov avant Gomez! Gomez a fait deux beaux top-corner en début de saison (un shot qu'il ne réussit jamais) et n'a ensuite rien fait de bon. Tout ça découle de mon idée de la fusillade, soit que c'est plus facile pour les bons marqueurs d'y miser sur leurs forces (leur tir et leurs feintes). Bien entendu, ça ne paye pas toujours, et certains joueurs ordinaires sont en fait d'excellents marqueurs incapables de suivre le jeu pour se mettre suffisamment souvent en position de marquer (peut-être est-ce le cas de Christensen?).

Mais Gomez est meilleur que Cammalleri et Kostitsyn? À mon humble avis, c'est le signe qu'on en est encore à des échantillons non-représentatifs. Le fait est que lorsqu'on parle du passé d'un joueur pour la fusillade, il est selon moi pertinent de voir son passé de buteur tout court.

Je suis certain que dans 10 ans, tu vas te dire "ah, olivier avait vraiment raison!".

Certain!

LeMatheux a dit…

Amusant qu'on parle de fusillade a l'aube des series, au moment ou cette question n'aura plus d'impact avant la prochaine saison... :)

Ma derniere question etait en fait de savoir de qui de Markov ou Plekanec devait y aller en premier. Pleky a beau etre sur sa 4eme saison de 20 buts et plus, en fusillade, il n'a jamais eu l'air convaincant et les statistiques suivent...

Je me demande a quel moment un echantillond devient representatif. A un moment donne, quand Ovechkin est 13-en-47, ca commence a vouloir dire de quoi, comme quoi malgre tout son talent de marqueur la fusillade n'est peut-etre pas sa premiere qualite, contrairement a un Crosby (20-en-48), un Gionta (17-en-42), ou un Jussi Jokinen (26-en-50). Non?

Il faut se demander a quel moment un coach doit decider d'arreter de laisser son gros marqueur essayer de remonter la pente statistique et passer a quelqu'un d'autre.