samedi 3 avril 2010

21158 Montréal 1 Philadelphie 0

Scoring Chances for NHL Game Number 21158

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
PHI119:36 212641445791218212833445v5
PHI117:46 404144475261219333644455v5
MTL111:542120214157799135111433775v5
PHI111:01 2640415261751220222533485v5
MTL110:3614 But1314414446471820212528335v5
PHI110:01 214144475791219333644455v5
PHI16:47 202141577991519333645775v5
PHI14:45 2141444757911820212528335v5
PHI214:51 2126417991 1820212833444v5
PHI213:17 132141477991512183344 5v4
MTL212:3021132141477991512183344 5v4
MTL212:0214142641444657211142533775v5
MTL210:1040264041526175212223344485v5
PHI27:10 214144475791218212833445v5
PHI25:12 214144475791218212833445v5
PHI25:01 214144475791218212833445v5
PHI24:59 214144475791218212833445v5
PHI24:37 202141577991218212833445v5
MTL23:05131314414446471820212528335v5
PHI317:19 203241425779518212528485v5
PHI316:59 2126417591 1219203344484v5
MTL315:06212126415775911820212833445v5
PHI313:21 131441444647222333645775v5
PHI313:08 131441444647222333645775v5
MTL312:4294263241427594212193344485v5
PHI311:48 2040415261791920212533485v5
PHI39:46 404142444752222333644455v5
PHI37:01 214144475791518212833775v5
PHI35:30 1314264146751820212528335v5


#PlayerEVPPSH
13M. CAMMALLERI14:35233:12110:0000
14T. PLEKANEC16:07330:37001:0400
20R. O'BYRNE17:06140:00000:2400
21B. GIONTA16:462103:06111:5902
26J. GORGES17:21430:44002:4502
32T. MOEN12:27110:20000:5100
40M. LAPIERRE8:50140:00000:0000
41J. HALAK52:127183:54113:5402
42D. MOORE12:09120:00000:5100
44R. HAMRLIK18:573120:17001:0900
46A. KOSTITSYN15:07330:17000:0000
47M. BERGERON17:452113:10110:0000
52M. DARCHE8:50140:00000:0000
57B. POULIOT15:083110:17000:0000
61B. MAXWELL8:12130:11000:0000
75H. GILL14:43320:25001:1501
79A. MARKOV18:32142:12112:1501
91S. GOMEZ16:182103:37111:5902
94T. PYATT11:06100:00001:0400


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1262600000000
2473511000100
3282700000100
4000000000000
Totals82171811000200

Statistiques à forces égales
PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
1+19/-21 (-2)96
2+17/-20 (-3)56
3+8/-24 (-16)35
4+0/-0 (0)00
Total:+44/-65 (-21)1717


  • Surprise en début de match, Spacek n'était pas là. Bergeron a pris ses chiffres aux côtés de Hamrlik. Pôvre Roman. Ces deux-là ont joué principalement derrière le trio de Gomez, quintette auquel Laviolette a opposé autant que possible le trio de Richards. Ça a fini en boucherie. Après deux périodes, le quintette se promenait dans les +2/-9 aux chances et +11/-17 aux TVF. Si on observe le fil des présences, c'est en milieu de première que Laviolette semble avoir décidé de mettre Richards autant que possible contre Bergeron et Hamrlik. Une tactique sensée quand on y pense; Richards venait de se faire planter un but par la ligne de Pleks, que Martin semblait tenter de coller au grand Mike. Pour une raison que j'ignore, Martin a alors décidé de mettre la ligne de Gomez en renfort. En troisième, Martin (ou est-ce Perry Pearns?) a trouvé le moyen d'envoyer Bergeron juste après Richards, mais c'était ardu; le gros Mike fait des maudits longs chiffres.
  • Pleks jouait principalement contre Powe et un assortiment de plombiers, mais toujours contre Matt Carle et Chris Fucking Pronger. Je ne sais pas de qui Pronger a des photos compromettantes, mais il y a quelque chose d'admirable dans la célérité avec laquelle il abuse des passes-droits qui lui sont octroyés. Ses obstructions sont de véritables pièces d'anthologies. Le gars est grand, gros, teigneux et vicieux. Remarquable. Après deux périodes, Pleks et ses sbires avaient 0 chance contre; ça a fini par changer avec le coup de la tortue en troisième, mais quand même, ces trois-là ne donnent vraiment pas grand-chose à l'adversaire. Il est aussi évident que Martin cherchait à le coller aux patins de Richards, ce que Laviolette refusait obstinément. C'est la grande utilité d'un trio comme Powe-Asham-Hartnell: ils ne feront rien d'exceptionnel, mais tu peux les tirer dans les pattes du gros trio adverse sans trop de dégâts, ce qui t'évite d'avoir la ligne de Pleks dans ta zone contre la "couverture" défensive de Claude Giroux (qui lui même a donné des boutons au quintette de Gomez toute la soirée).
    Quand même, c'est là que le match s'est joué selon moi. La ligne de Gomez excelle dans l'art de prendre la zone offensive, excelle aussi dans l'art de garder le jeu vivant en fond de zone. Mais lorsqu'ils deviennent trop agressifs (et ils le sont depuis au moins 5 matchs), ils s'en vont tous top profond, ce qui les rend terriblement vulnérables aux revirements. Ils ont donné beaucoup de chances sur des descentes suivant un revirement en zone adverse et ils sont chanceux de ne pas s'être fait allumer plus que ça.
  • Pyatt/Moore/Moen sont exactement dans ce moule; les gars ont été de parfaits éteignoirs contre le trio de Brière. Maxwell-Darche-Lapierre ont eu de la misère (et une très belle chance de Lapierre), mais j'aimerais bien les voir finir la saison ensemble. J'aime comment le petit Maxwell insiste pour se mettre entre la rondelle et l'adversaire et comment il prend ses mises échec. Ceci étant dit, contre la bande de matraqueurs qui peuple la défensive des Flyers, ça ne pouvait pas donner grand-chose de bon.
  • Ben oui, ils se sont fait plomber. Ben oui, ils se replient trop vite sur une avance d'un but. Ben oui, une chance que Halak a été fumant (le coup sur coup contre Van Reimsdyk et Richards avec 5 minutes à faire en deuxième était parfaitement pas correct; même l'enfant de chienne à Pronger a dû se sentir malmené). C'est comme ça depuis le début de l'année et c'est comme ça qu'ils vont la terminer. Il est un peu tard pour en faire un fromage.
  • Je le prendrais bien dans mon équipe moi, Pronger. Lui ou Timonen. Quelque part en troisième, AKost a essayé de plaquer Timonen en zone défensive alors que ce dernier avait la rondelle. Timo l'a reçu avec un coup de coude au menton et a ensuite remis la rondelle à son avant. Une splendeur... AKost a bien dû passer 15 secondes à "réajuster" son casque.


10 commentaires:

LeMatheux a dit…

Bien sur que le Canadien a gagne. Il a ete poche. C'est pour lui une recette infaillible.

Victoire typique du Canadien: completement domine a 5 contre 5, depasse par les evenements, incapable de s'ajuster, mais but opportuniste d'un membre du top-6 et vol qualifie du gardien de but. Je sais bien que tu ecris de ne pas en faire un fromage, mais quand la saison a commence ce n'etait pas le schema de jeu que j'entrevoyais, et mettons que je doute que ca aille loin en series, si series il y a (ce qui, suite a ce vol ridicule, semble presque acquis).

L'avantage d'une equipe ruff and tuff c'est qu'en quelque part il arrive un point ou les arbitres ne peuvent pas tout appeler. Le laxisme grandissant de la gent officielle dans la LNH va finir par replonger la ligue dans l'obscurite dans laquelle elle etait plongee. Voir deux equipes de goons se tapocher tout le match, ca ne m'interesse absolument pas.

Olivier a dit…

C'est quand même vrai qu'après le premier mois, on se disait "Yes! Une bonne équipe de 5 contre 5!". Cibole.

Ce qui m'inquiète présentement, c'est que si Gomez et ses sbires se mettent à pisser le sang à forces égales, ça va faire encore plus dur que contre Boston l'an dernier.

LeMatheux a dit…

Que veux-tu? Tu sais pourquoi je pense que la debandade est arrivee alors je n'y reviendrai pas, juste dire que de jouer constamment avec precaution ca devient tres risque.

Soyons raisonnables quand meme, un match ne fait pas une saison, mais il faudrait que Pouliot se replace, genre maintenant tout de suite. La force de Gomez a toujours ete de dominer au Corsi, je veux bien croire que c'est dure de faire ca, mais il n'a pas arrete d'etre un bon joueur en regle generale, et c'est pareil pour Gionta.

Mais mettons qu'il y a du pain sur la planche pour l'an prochain, parce qu'a jouer comme ca on risque fort d'avoir droit a la loterie dans un repechage poche. (Ce qui serait tout a fait logique pour le Canadien, j'en conviens.)

Olivier a dit…

Hm. Je ne les vois pas régresser l'an prochain. Le personnel va être le même, seul Halak connaît une saison exceptionnelle et 25 matchs supplémentaires de Markov compensent et nous mettent en séries facilement.

Et encore, Halak joues au-dessus de sa tête mais pas à ce point là; le gars a un pourcentage d'arrêt à forces égales qui se tient dans les .915-920 depuis 3 ans maintenant. Pas le .935 de la présente saison mais probablement largement suffisant. Ajoutes à ça qu'un de nos pires défenseurs (je parie sur Gill) va être remplacé par Subban...

N'en reste pas moins que je doit admettre que Martin n'est pas capable de les faire backhecker sur le sens du monde. Ajoute à ça qu'ils dompent à tout bout de champ. Misère...

LeMatheux a dit…

D'apres moi c'est une erreur de croire que le Canadien fait aussi bien sinon mieux que l'an dernier sur la base de sa position au classement, alors qu'il va finir sixieme au classement environ, tandis que l'an dernier il etait huitieme "sur la fesse". En fait l'edition actuelle du Canadien a fait pire que celle de l'an dernier, qui n'etait pas particulierement brillante en fin de parcours; la seule chose qui a maintenu le Canadien en vie c'est l'inhabituelle faiblesse de sa conference.

Le Canadien va finir avec genre 88-90 points. En temps normal, ca ne les mets pas en series. Meme avec Halak qui est exceptionnel (quoique, comme tu dis, son pourcentage d'arret en carriere ne soit pas beaucoup plus bas) le Canadien n'est finalement arrive qu'a un resultat qui serait normalement bon pour la 11eme place, et je pense qu'avec le personnel present, on aurait ete en droit a s'attendre a mieux.

Heureusement il a ete hot en fin se saison (et contrairement aux Maple Leafs mettons, le Canadien etait sous pression) et on peut donc esperer pour la suite des choses, mais la facon qu'il a recolte ses victoires (gardiens, prolongations, faiblesse du 5 contre 5) donne a penser le flechissement de l'equipe pourrait facilement se poursuivre si un serieux coup de barre n'est pas donne.

Et finalement envisageons qu'un des defenseurs de l'equipe, le candidat prefere semblant etre Hamrlik, doive etre sacrifie sur l'autel du plafond salarial. Ayoye.

Je ne suis pas terriblement optimiste pour la suite des choses.

Olivier a dit…

Tu compares les alignements de l'an dernier et de cette année et tu considères que la présente équipe est inférieure? Je pose la question parce que personnellement, je n'ai pas la réponse. Et ça dépend de qui Jacques Martin décide de mettre sur la glace un soir donné.

En même temps, faut regarder qui on affronte. On est certains de ne pas ramasser Washington, mais Pittsburgh, New-Jersey et Buffalo sont tous à portée.

À ce sujet, j'ai trouvé plutôt drôle la proposition de Ladouceur aujourd'hui, selon laquelle des connaisseurs considèrent que c'est Bergeron et non pas O'Byrne qui devrait jouer avec Markov. Ça s'appuie sur deux considérations, soit que Bergeron a prouvé que si on jauge bien ses présences selon le pointage et l'horloge, il fait très bien la job et qu'O'Byrne est le 6ème défenseur et qu'à ce titre il n'a pas d'affaire avec le meilleur défenseur de l'équipe.

C'est comment il refuse de même faire allusion à la qualité des adversaires affrontés qui me sidère.

LeMatheux a dit…

Ce que je voulais dire c'est que *les resultats* sont inferieurs a l'an dernier l'equipe n'a pas ete epargnee par les blessures non plus. Et la controverse.

A l'alignement, l'equipe est probablement un peu meilleure que celle de l'an dernier. Je pense que meme avec les blessures, l'equipe avait en main de meilleurs atouts cette annee.

Pour ce qui est de Ladouceur, je vais quand meme faire remarquer qu'il prend garde de ne pas lui-meme s'associer au propos en question. Il faut respecter quelqu'un qui compte les chances de marquer.

Et tu devrais savoir que "les connaisseurs" n'en sont pas. ;) Personne ne pense a la qualite des adversaires dans les medias, ou s'ils y pensent ils n'en parlent pas pour la plupart.

Le plus desolant c'est Bergeron a CKAC cet apres-midi (je passais par Montreal) qui proferait des enormites sur MAB et Spacek, qualifiant la signature de Spacek "d'erreur monumentale" et allant meme jusqu'a dire que MAB devrait jouer avant lui... mentionnant quand meme que Spacek ne joue pas sur les unites speciales. Meme si c'etait vrai, si Spacek n'est pas le meilleur defenseur du CH a cinq contre cinq il n'est pas loin, contrairement a, mettons, MAB...

Il faut cependant comprendre que MAB est Quebecois et que les medias sportifs Montrealais sont ridiculement chauvins.

La qualite de l'analyse dans les medias est desolante, et ca se reflete chez les supposes connaisseurs de Montreal qui y puisent leurs informations.

Sch a dit…

"La grosse question se posera quand Jaroslav Spacek reviendra au jeu, et ce sera de savoir ce qu'on fait avec Marc-André Bergeron. Doit-il ou non rester dans l'alignement?

Force est d'admettre que Bergeron n'a pas nui au Canadien en défensive au cours des derniers matchs. À mes yeux, il n'y a pas beaucoup de différence entre Spacek et Bergeron en défensive alors qu'en attaque, il y a un monde qui sépare les deux joueurs. Bergeron a une meilleure vision du jeu et un lancer plus dangereux. En plus, il patine mieux que Spacek."

- Bob Hartley ( http://www.rds.ca/canadien/chroniques/296729.html )

LeMatheux a dit…

Cibole, faut etre chauvin ou aveugle pour ne pas voir la difference. Le bashage de Spacek devient franchement ridicule, quelqu'un devrait remarquer que Bergeron se fait proteger et Spacek se fait envoyer au front!

Sch a dit…

Faut dire que les clubs de Hartley n'ont jamais été reconnus pour leur jeu défensif.

Sauf que maintenant ça semble indiquer que c'est beaucoup plus un problème de jugement que des considérations stratégiques. Pas que je m'attendais à ce que Bob Hartley soit un fin stratège cela dit...