lundi 29 mars 2010

Darche vs Pyatt vs Pouliot

À force de m'obstiner avec le Matheux dans les commentaires du précédent billet, j'ai fini par trouver un moyen de fuir sans me prononcer sur la qualité du système prôné par Jacques Martin. Lâche un jour, lâche toujours. Je me permets donc de m'attarder aux trios affichés par Martin à l'entraînement. En gros, Pouliot descendait avec Lapierre et SKost, Darche allait aux côtés de Gomez et Gionta, Pyatt avec Moore et Moen.

On se retrouve alors avec un trio défensif à l'ancienne (Moore/Moen/Pyatt), destiné à manger des baffes contre les éléments dangereux de l'adversaire. Ce trio n'est pas nécessairement collé aux patins du meilleur trio adverse comme Bonk-Perezoghin-Johnson dans le temps, mais on peut se douter qu'ils auraient à passer pas mal de temps contre le top-6 et prendre pas mal de mises en jeu en zone défensive. Dans ce rôle, on n'attend tout simplement pas de rendement offensif des trois joueurs concernés (tout comme il était idiot d'en attendre des joueurs précédemment cités).

La question, soulevée par Le Matheux, était de savoir si Darche n'aurait pas avec Gomez et Gionta le même effet que Pyatt avec Pleks et un des deux Kostitsyn. Voici, pour commencer, le total des chances à 5 contre 5 pour ces trois joueurs depuis le début de la saison, ventilé en fonction du joueur de centre avec qui ils étaient sur la glace:








CG
91584240281514
94N3813712063176
+/--4-1-1318-11-24
52N1825414038129
+/-4-2-1314211
57N2103111431261
+/-6-1-9-10-3-21


Pouliot n'est pas le même sans Gomez. Quoique l'échantillon soit faible, je pense que ça donne déjà une idée du problème que Martin a avec le grand Pou, soit qu'il surfe parfois un peu trop sur l'effort de ses compagnons de trio.

Darche et Pyatt sont plus intéressants. Plekanec joue les minutes les plus exigeantes d'entre les avants du CH. Il prend beaucoup de mises en jeu en zone défensive et le fait en jouant systématiquement contre les meilleurs de l'adversaire. Ses ailiers se doivent donc d'être fiables en défensive tout en ayant à fournir à l'attaque. Outre Cammalleri et Andrei Kostitsyn, on peut présumer que Gionta pourrait faire ce genre de travail sur une base régulière et on doit noter que le jeune Kostitsyn s'est bien débrouillé lorsqu'on lui a demandé de jouer à la place de son frère.

Pyatt et Darche ont eu des profils légèrement différents lorsqu'avec Plekanec, et c'est Darche qui en ressort avantagé. En fait, Darche semble faire la job peu importe où on le place et on peut, par sa feuille de route, estimer qu'il a quand même plus de talent de marqueur que Pyatt.

Toutes ces questions sont théoriques, bien entendu. Elles tiennent pour acquis que Bergeron soit sorti de l'alignement ou encore joue en défensive, ce qui n'est pas exactement évident à assumer pour l'instant.

On verra.

3 commentaires:

LeMatheux a dit…

Hmm, Darche fait meilleure figure que je ne le croyais. C'est un peu mince comme echantillon, mais ca presente quand meme des donnees interessantes. Ca pourrait marcher meme si je n'aime pas l'idee de releguer Pouliot a la 4eme ligne (que Martin n'hesite jamais a raccourcir).

Le Canadien ne peut pas se permettre d'echapper Pouliot. Deja qu'il a echange Latendresse, s'il fallait que Pouliot redevienne le flop qu'il etait au Minnesota, ce serait carrement desastreux. Oui, les deux surfent sur une vague de bonne fortune aux tirs, mais n'empeche...

Olivier a dit…

Latendresse avait, au début de la saison, 3 années complètes dans la lnh derrière lui et plus de 40 buts marqués à forces égales. Pouliot a plus de talent et de possibilités, ça crève les yeux. Mais la feuille de route d'un joueur veut toujours dire quelque chose. Et côté feuille, Latendresse est pas mal en avance sur l'autre.

Je ne pense pas que Martin raccourcisse trop son banc par les temps qui courent; il doit ménager Pleks.

LeMatheux a dit…

Martin semble revenu a ses trios de base ce matin alors la question semble plus theorique qu'autre chose. Tu as raison sur le point de menager Pleks, cependant; Martin se devra de faire jouer son 4eme trio (et dans cette optique, il fait sens qu'il va essayer de s'assurer que cette unite ne sera pas une ancre sur la glace).

Pouliot c'est le cas type du "all the tools but no toolbox". Un joueur comme ca peut etre extremement frustrant, parce que tu vois tout le talent qu'il a mais il est incapable de tout mettre ensemble pour avoir de bons resultats. Par contre, a l'occasion ca debloque -- et ca peut debloquer tres rapidement. Un peu comme on l'a vu a son arrivee chez le CH en fait. Et meme avant de debloquer un joueur comme ca va toujours te sortir a l'occasion des "flashes" absolument brillants, ce qui peut etre divertissant. :)

Latendresse est un peu l'inverse en fait -- pas toujours flashant, tu le regardes pis tu te dis qu'il est lent, mais a la fin du match tu regardes ca et tu vois que les resultats y etaient. C'est peut-etre une des raisons pour laquelle il y avait autant de haine deraisonnable a son endroit chez certains fans -- a vue de nez son jeu n'avait l'air de rien.