mardi 2 mars 2010

20923: Montréal 4 Boston 1

Scoring Chances for NHL Game Number 20923

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL114:1694615314452941640455360815v5
MTL112:56741426314674752126404648735v5
MTL111:5344615314452941722274045535v5
MTL110:142162131445791626334046735v5
BOS19:54 62131445791626334046735v5
BOS17:54But1426313275 1621334073914v5
BOS16:13 202131577991626334046735v5
BOS14:59 631324042441621404860815v5
MTL13:4591212631577591617222733405v5
MTL10:104661415314679627334091 5v4
MTL219:559162131577991620273340 5v4
BOS219:01 62131577991626334046 5v4
BOS218:06 1426314674752840455360915v5
MTL217:3732631324042442021224045915v5
MTL217:3632631324042442021224045915v5
MTL210:0579202131577991626334046735v5
BOS28:47 1526315275941721222740485v5
BOS26:28 202131577991626334046735v5
BOS24:47 614314044462028404553915v5
BOS24:23 2631327591 1621334073914v5
BOS23:30 1431324475 616334073914v5
BOS23:30 1431324475 616334073914v5
BOS22:20 61531444694626284046535v5
MTL22:0515615314446942126284046485v5
MTL317:2615 But1520315279941722274045535v5
BOS316:31 1526315275941722274045535v5
MTL314:43151415263144461621404891 5v4
MTL312:3640 But2631324042751621404860815v5
MTL312:15521520315279941722274045535v5
BOS311:06 62131445791620283340915v5
BOS36:14 152031324079626334046735v5
MTL35:3994152631527594626334046735v5
MTL33:1840203132404279616173340605v5
MTL32:3115615314452942021284048915v5
MTL32:3052 But615314452942021284048915v5
MTL31:2757 But614315779912126404546735v5
BOS30:26 1426313275 1621334073914v5


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK16:57953:09210:0700
14T. PLEKANEC13:57221:57202:5604
15G. METROPOLIT11:20841:11200:0000
20R. O'BYRNE15:58430:00000:2600
21B. GIONTA14:31342:31111:1100
26J. GORGES16:21430:51102:4803
31C. PRICE50:1917114:00315:4105
32T. MOEN11:58420:00003:2105
40M. LAPIERRE12:03430:00000:0000
42D. MOORE11:26410:00001:1300
44R. HAMRLIK18:04851:02102:2702
46A. KOSTITSYN13:56231:42200:0000
52M. DARCHE10:14720:00000:0000
57B. POULIOT14:30442:36110:0000
74S. KOSTITSYN13:12110:00001:0900
75H. GILL16:49430:00003:5005
79A. MARKOV16:39532:58211:4400
91S. GOMEZ13:44442:03111:2501
94T. PYATT9:56830:00000:0700


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1645310000100
2594511000300
3948310000100
4000000000000
Totals2017171131000500

Statistiques à forces égales
PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
1+16/-9 (7)51
2+19/-10 (9)102
3+10/-12 (-2)49
4+0/-0 (0)00
Total:+45/-31 (14)1912


  • C'est bien beau la domination au tirs, mais les mises en jeu donnent aussi une idée de ce qui s'est passé.
  • Après avoir trouvé que Métro faisait pitié, avoir spéculé sur le rôle de Moore, ben voilà. Aux chances Métro et ses sbires terminent +8/-4 braqués contre Bégin, Thornton et Lucic. Moore et les siens +4/-1 à -3 en jouant contre Sobotka, Satan et Sturm.
  • Un peu fuzzy le Andreï et malgré tout, deux chances en or, quelques flashs dans les trois zones. Après 2 mois d'absence et sur la mauvaise aile, pas pire. Siharei a quelque part en deuxième réalisé qu'il n'avait pas à systématiquement la refiler à son frère; de là il a commencé à retrouver ses marques.
  • Bon, ben aux tirs alors, qu'est-ce que ça a donné? Je ne sais juste pas encore comment faire ça en HTML, alors ça va être un beau petit PNG:



  • Un bon jour, je vais trouver comment faire ça de manière intelligible, promis. Le tableau représente les performances de chaque joueur avec chacun de ses coéquipiers. Chaque joueur est indiqué par son numéro et comporte deux colonnes; la colonne "T" représente le nombre total de tirs tentés par les deux équipes lorsque ce joueur était sur la glace à forces égales. On comprend donc que 21 tirs ont été tentés lorsque Pyatt (le #94) était sur la glace et que le CH a eu un avantage de +9 sur ces tirs. Et ainsi de suite.
  • Avec un avantage de 14 tirs, tout le monde est beau et fin, sauf peut-être 14/46/74, qui ont eu un peu de broue dans le toupet. Contre qui? Demandez et vous aurez, mes seigneurs:



  • Si vous avez des suggestions pour ce qui est de l'organisation de ces bidules-là, lâchez-vous lousse. J'en suis encore à trouver un moyen de faire ça en un laps de temps raisonnable sans faire trop de niaiseries; ainsi, semble que mon vieux tableau sur le sommaire des tirs et des mises en jeu ne tienne pas compte des buts! M'enfin.

2 commentaires:

LeMatheux a dit…

Pas si dissisile que ca finalement. Le bas de l'alignement du Canadien a bouffe la partie adverse, chez l'adversaire en plus, ce qui a facilite grandement le travail de Martin. Tu devais etre heureux de voire ca.

Mais les Bruins pratiquent le systeme passif eux-meme, presque pas d'echec-avant digne de ce nom, alors pas de difficulte pour la transition. Ca facilite la tache du Canadien; c'est contre l'echec avant soutenu que ce dernier souffre.

Les Bruins ne sont pas tres bons finalement. On les voyait reculer devant les attaques a pleine vitesse du Canadien. Par certains cote, ils m'ont rappele Montreal.

Petit moment d'hilarite a l'Antichambre quand Gaston Therrien (je crois que c'etait lui) a affirme que le Canadien pouvait battre les Sharks... s'il utilisait le trio de Darche en mission defensive contre celui de Thornton! Et il a dit ca le plus serieusement du monde! Elle etait bien bonne et m'a rappele que les analystes de RDS, Therrien en particulier, ne sont pas exactement tres forts. C'est drole, personnellement, je regarderais plus du cote de Plekanec, lequel a fait jeu egal en etant oppose a Marc Savard (et aurait probablement 2 passes si Andrei n'etait pas si rouille).

Olivier a dit…

C'était spécial de voir les Bruins se recroqueviller comme ça, c'est vrai. Je comprends que Wheeler, Ryder et cie ne sont pas de grands joueurs offensifs, mais quand même. En fait, j'ai bien cru que le CH était en train de se faire avoir au jeu de la contra-attaque en deuxième, mais Boston a complètement disparu en troisième... Weird.

Une fois la saison terminée, ça va être intéressant de sortir les chiffres par mois depuis le début de l'année. Martin a vraiment commencé avec certains patterns empruntés à Carbo: Lapierre comme centre défensif, Métropolit sur le désavantage numérique, etc etc etc... Et plus l'année avance, plus tu le vois sacrer tout ça dans les vidanges et s'en tenir à deux règles très simples:

Primo: Les pochetrons contre les pochetrons, le top-6 contre les meilleurs, Gomez en zone offensive et Pleks en Zone défensive.

Secundo: En cas de doute, envoye Pleks prendre la mise et fait embarquer Gomez tout de suite après.

J'ai senti qu'il essayait quelque chose ce soir en tournant 4 lignes jusqu'à la fin, et il s'est presque brulé; tout de suite après le but de Métro, il a renvoyé le 15 et ses sbires contre le trio de Bégin et ils se sont fait éviscérer pendant une bonne minute en zone défensive.

Après 64 match, c'est surprenant de voir qu'il y a encore du monde qui pensent que Martin va ne serait-ce que penser à envoyer sa 3è ou 4è ligne contre les top-6 adverses...

Bien hâte de voir comment mes théories à la noix sur le fond d'alignement vont résister aux Sharks. Chose certaine, j'enregistre la game et je marque les chances le lendemain. J'en ai déjà eu assez du 7-1 Vancouver qui s'est terminé à 1h00 du matin, cibole que c'était long.