dimanche 21 février 2010

Le mal du pays

Après 63 matchs, il est intéressant de s'attarder aux différences de performances affichées par le club à domicile et à l'étranger. Le site de la LNH, sur ce point, comporte quelques tableaux fort intéressants.

Ainsi, lorsqu'on regardes le jeu de puissance, on constate qu'au pourcentage de réussite Montréal est 20ème à domicile, et 23èmes pour le nombre d'opportunités (112 en 32 parties) obtenues. Fait à noter, après 28 matchs (lors de la rédaction du brouillon de ce texte), le CH était bon dernier avec 98 occasions en 28 parties.

À l'étranger? Montréal est bon premier aux pourcentages (32,5%!) et avant-dernier aux opportunités obtenues (83 en 31 PJ). Au total, ils sont deuxièmes aux pourcentages (24,6) et derniers aux opportunités. Globalement, on peut donc suggérer que le club a sur-performé à l'étranger et se trouves ainsi au total à avoir pleinement profité du peu (relativement au reste de la ligue) de ces opportunités payantes qu'ils ont réussi à soutirer à leurs adversaires.

Le désavantage numérique présente un profil différent. Le club est globalement 7ème aux pourcentages et 3ème au nombre d'opportunités concédées à l'adversaire. À domicile, l'équipe est 17ème aux pourcentages et 7ème aux opportunités concédées. À l'étranger, le club est 8ème aux pourcentages et 6 ème aux opportunités concédées. Bref, le club semble à ce niveau pas mal indifférent au contexte et cette indifférence, à se fier au rang global largement supérieur aux rangs divisés en fonction du lieu, semble être une force de l'équipe par rapport au reste de la ligue.

C'est à forces égales que ça devient franchement intéressant. Le club est présentement à -17, soit +109/-126. À domicile, ils sont +66/-59 en 32 matchs et à l'étranger +43/-67 en 31.

Une constante à forces égales: sont pas capables d'acheter un but. Quelle surprise. Par contre, la défensive passes d'atroce à l'étranger à parfaitement respectable à domicile. Et aux tirs? Pour avoir une vue d'ensemble, j'ai décidé de colliger pour la saison les stats sur les tirs vers le filet (TVF). Ventilés par mois et par domicile / étranger, voici ce que ça donnes depuis le début de la saison:

LieuMoisButs+Buts-Tirs+Tirs-%buts+Tirs
domicileoctobre171236326857,6%
novembre141231032848,8%
décembre101224030144,4%
janvier131131035247,1%
février121222623049,6%
Somme domicile66591449147949,6%
étrangeroctobre101729633346,6%
novembre6916226138,4%
décembre192341156042,4%
janvier51425929046,5%
février34959549,7%
Somme étranger43671223153944,1%
Total1091262672301846,9%


L'exercice est académique, mais il mérite d'être fait; tout le monde comprends aujourd'hui que le CH est poche à forces égales; l'équipe a terminé la dernière saison -296 aux tirs tentés et ils sont aujourd'hui à -346; ça va prendre un bâtard de revirement pour réchapper ça. Le mois de Février, à ce niveau-là, est faussement rassurant: les chiffres sont dopés par la troisième période du match à Philadelphie, tout comme les chiffres à domicile sont dopés par le mois d'Octobre. Disons que ça ne laisses pas grand chose.

Aucun commentaire: