samedi 9 janvier 2010

20663 New Jersey 2 Montréal 1

Scoring Chances for NHL Game Number 20663

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
NJD115:49But62141445791611122629305v5
MTL113:0513613143641442691519305v5
NJD112:34 21264157799159151927305v5
MTL111:1013131415414779520212730 5v4
MTL110:5813131415414779520212730 5v4
NJD110:25 6214144579129111529305v5
NJD18:30 62141445791511122627305v5
MTL213:029162141445791511152730 5v4
MTL212:2391 But63641445791612262930 5v4
NJD28:58 1426324175 69151819304v5
MTL27:2679621417991 1112262829304v5
MTL27:2679621417991 1112262829304v5
NJD27:04 641535779911221262829305v5
NJD25:43 2141447991 1221262729304v5
MTL23:2267263241677991210172024305v5
MTL23:2132263241677991210172024305v5
MTL219:064013142236417559151927305v5
NJD20:23 2141447991 612212628304v5
NJD318:33 2141447591 1118262729304v5
NJD314:17 6214144579169151929305v5
MTL314:04446214144579169151929305v5
NJD38:16 212641477991518202127305v5
MTL35:3767152232416775618202127305v5
MTL34:212162141577991611122629305v5
NJD33:59 62141445791511122627305v5
NJD30:16 13142141447969151929305v5
NJD43:46 613154179 1521272930 4v4
NJD42:53 615414457 615262730 4v4
NJD42:48 2126417991 69192930 4v4
MTL42:32792126417991 69192930 4v4
NJD42:23But2141477991 69192930 4v4


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK18:14382:04200:5920
13M. CAMMALLERI14:46225:01200:0600
14T. PLEKANEC13:10215:01202:2701
15G. METROPOLIT13:30123:14200:0000
21B. GIONTA14:293102:28103:1123
22P. MARA12:23200:01000:0300
26J. GORGES17:14330:00003:4901
32T. MOEN12:31300:01001:2801
36M. D'AGOSTINI10:46200:10100:0000
40M. LAPIERRE7:18000:01001:0400
41J. HALAK47:118137:40407:4524
44R. HAMRLIK15:40271:55203:0003
47M. BERGERON5:02025:35200:0000
53R. WHITE5:49010:00000:4800
57B. POULIOT13:22282:38202:3700
67M. PACIORETTY11:41301:48000:0000
75H. GILL11:59200:01003:3902
79A. MARKOV18:48475:44204:0022
91S. GOMEZ14:325102:38203:4923


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1341420000000
2743120002300
3353400000100
4141400000000
Totals141781340002400






Statistiques à forces égales
PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
1+14/-18 (-4)13
2+11/-10 (1)11
3+18/-16 (2)44
4+4/-3 (1)02
Total:+47/-47 (0)610


  • Bâtard. La prolongation n'était pas à notre avantage, faut l'admettre, mais pour ce qui est du reste, l'équipe a tenu le coup défensivement. Malheureusement, ça semblait impliquer l'abdication totale de l'attaque. Force est d'admettre que les Devils sont dans une catégorie supérieure. Ils n'ont simplement pas commis d'erreur majeure et ne prennent juste pas de risques. Le CH essaie de jouer ce jeu là et finit généralement par donner 60 tirs tentés à une équipe classée sous eux, alors que les Devils eux font 47/47.
  • Gomez et ses sbires ont l'air un peu fous aux chances, mais les Devils ont joué sur la ligne contre eux toute la soirée; à quelques reprises, la chance en tant que tel était tout ce qui manquait. L'avantage territorial, alors qu'ils avaient à contrer Elias-McAmmond-Rolston (pas exactement des pieds de céleri), n'en demeure pas moins du côté du CH lorsqu'ils étaient sur la glace.
  • Quitte à parler des Corsi/Tirs vers le filet des différents joueurs, le fond de l'alignement en a arraché. Quelques bonne séquences au total, mais tous ont terminé dans le rouge. J'avoue qu'à l'oeil ça n'avait pas l'air de ça. Notons quand même que Martin a ce soir fonctionné à 3+1 trios. Métro, Pleks et Gomez ont flirté avec les 14 minutes, alors que Lapierre a fait 7+ minutes, lui et ses ailiers faisant leur 3 présences en troisième avant que Martin ne passes à 3 lignes. Ça chage du bon vieux 2+2 et ça annonce probablement un ajustement rendu nécessaire par l'absence de Kostitsyn.
  • Pleks, D'Agostini et Cammalleri n'ont pas donné de chances au trio de Parise, mais n'en ont pas vraiment créées non plus. Je suis curieux de voir qui, Jeudi prochain contre Dallas, sera à leur droite. On ne peut pas dire que D'Agostini se fait manger lorsqu'on regarde les chiffres (et je suis convaincu que l'équipe d'entraîneurs regarde ceux-ci avec attention), mais sur la glace, ça n'est pas exactement transcendant. Il n'a pas rasé manger une commotion cérébrale, c'est un progrès, je suppose. Pacioretty, par contre, passes encore ses présences la tête entre les jambes. Ça va mal finir.
  • Le gros enfant de chienne à Brodeur (ou, comme l'appellent méchamment les partisans des Rangers, "Fatso") a volé 3 buts clairs à Cammalleri et un à Markov. Y'a des soirs comme ça...
  • Gill termine la soirée +4/-17 aux tirs tentés, semblait un peu dépassé par les événements, mais +2/-0 aux chances. Lorsqu'on parle de l'importance d'avoir un échantillon représentatif avant de se faire une idée sur les stats attribuées à un joueur...
  • Je n'ai pas accès aux combinaisons de trio de Lemaire, mais je soupçonnes qu'il brasses sa soupe pas mal fort.

4 jours sans Hockey. Ça va faire drôle.

2 commentaires:

LeMatheux a dit…

Quand meme, le Canadien n'a pas mal fait contre les Devils, une equipe plutot forte a 5 contre 5, et hormis une performance a Washington ca fait quelques matches qu'ils ne se font pas tabasser aux tirs vers le filet. Je me demande ce qu'il y a de change, et je ne pense pas que ce soit juste le retour de Gionta (qui a ete quand meme contrebalance par la sortie d'Andrei K). Auraient-ils finalement commence a ajuster leur strategie -- alleluiah?

Je veux dire, c'est une chose de finir kif aux TVFs contre les Panthers. C'en est tout une autre de le faire contre les Devils, qui sont tres bons a ce chapitre. Ils auraient pu gagner celle-la, et ils ne l'auraient pas volee.

Lents progres, mais on commence a voir poindre le debut d'un depart d'un commencement d'un vague espoir. Le jeu a cinq contre cinq du Canadien, trop souvent desastreux, semble lentement reprendre du poil de la bete, meme si c'est lent et sujet a des retours en arriere occasionnels. Peut-etre que c'est la que Martin est rendu dans sa liste de choses a regler? Dieu que je n'aurais jamais aussi content de me faire faire ravaler mes paroles.

Olivier a dit…

Est-ce un ajustement ou juste une bonne exécution?

Je penses qu'ils essaient vraiment de jouer une meilleure transition, mais j'ai aussi l'impression que certains matchs, ça va juste trop vite pour bien des joueurs. Peut-être que, tranquillement pas vite, les jeunes comme Pacioretty et D'Agostini et des moins jeunes comme Lapierre et Bergeron sont en train de monter une marche? Ils se font encore manger aux tirs, mais ils n'ont pas l'air de courir partout.

C'est tellement une saison bizarre...