jeudi 3 décembre 2009

20398 Montréal 2 Buffalo 6

Scoring Chances for NHL Game Number 20398

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL119:3813613144144461013252630575v5
BUF118:17 361541679159293052555v5
BUF117:33But2241445391941019213041575v5
BUF117:09 2236404144741019213041575v5
BUF115:46 6414453919459293052555v5
BUF113:45 61314414446910293055575v5
BUF113:44But61314414446910293055575v5
MTL112:054631314264146910293055575v5
BUF111:41But31314264146910293055575v5
BUF19:50 3152632416749293044555v5
BUF19:48 3152632416749293044555v5
BUF19:46 3152632416749293044555v5
BUF18:26 64041444674513252630525v5
BUF17:48 636414491944592930555v5
BUF14:27 224147539194910293055575v5
MTL219:431361341444691910293055575v5
BUF216:38 61341444691910293055575v5
BUF215:31 152232414767513263036525v5
BUF215:30But152232414767513263036525v5
MTL214:489434041445394519303641525v5
BUF213:22 6134144469149293044555v5
BUF29:08 31532414767513223036525v5
MTL26:519431426415394519213041525v5
BUF24:24 361341449149304144555v5
MTL23:1191 But224147677491426303644555v5
BUF22:46 142236414774522303652555v5
MTL318:336731426416774513252630525v5
MTL316:4691341447491 1921262930574v5
MTL316:23402226404153 1921262930524v5
BUF312:31 61341444691413263036445v5
MTL312:0613613414446911013252630575v5
MTL39:311461415414467519263052 5v4
MTL38:3426 But32636404194413222530445v5
MTL37:0313613414446911013212630575v5
BUF36:48But31426416774413252630445v5
BUF30:25But63640414794413252630445v5


#PlayerEVPPSH
3R. O'BYRNE16:53580:00000:4710
6J. SPACEK23:024111:04101:1000
13M. CAMMALLERI17:38571:10000:0900
14T. PLEKANEC13:15450:50101:3800
15G. METROPOLIT12:42070:50100:0000
22P. MARA13:53160:56002:0110
26J. GORGES15:39450:00002:0110
32T. MOEN13:00060:00001:3800
36M. D'AGOSTINI12:11140:00000:0000
40M. LAPIERRE11:27230:00001:1010
41J. HALAK54:0210232:00103:5820
44R. HAMRLIK22:385111:04101:5710
46A. KOSTITSYN17:10571:10000:0000
47M. BERGERON16:18160:56000:0000
53R. WHITE12:14230:00000:3810
67M. PACIORETTY12:52280:50100:0000
74S. KOSTITSYN10:12240:00001:0110
91S. GOMEZ16:58491:10001:1010
94T. PYATT12:08350:00000:3200


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
121321300000000
2474700000000
3734310002000
4000000000000
Totals1323102310002000


  • Corey Pronman, de l'excellent Hock Project, a signalé hier la publication d'un papier par David Staples, journaliste au Edmonton Journal. Staples a lancé un projet pour la présente saison, projet auquel Pronman participe. Pronman, Staples et quelques autres ont décidé de consigner pour certains matchs (dont ceux des Oilers) une série de statistiques défensives dans le but de donner un nouvel éclairage statistique au Hockey, plus précisément à l'aspect défensif du jeu appréhendé par les différents types d'erreurs qu'on y retrouves. Ce qui démarque ce projet de celui auquel je participe, c'est que Staple et cie ont défini de nouveaux termes, de nouvelles statistiques, alors que nous nous contentons ici et ailleurs de codifier, en utilisant autant que faire se peut des critères objectifs, une statistique largement répandue dans le monde du hockey, la fameuse chance de marquer.

    Les 7 statistiques sur les erreurs défensives compilées par Staples et ses potes sont les suivantes: couverture défensive manquée, couverture défensive manquée dans l'enclave, batailles perdues, mises en jeu perdues en zone défensive, mauvais changements, buts dûs à une déviation et les revirements. Les gardiens sont quant à eux évalués en fonction des mauvais rebonds accordés, des revirements causés et de ce qu'ils appellent "misplayed shots that should have been saved". Je vous laisses le plaisir de traduire le dernier.

    Pourquoi parler de ça ici maintenant? Je me permet cet extrait:

    « The most common cause of goals against overall were missed assignments (both in and outside of the slot), with 63 goal-causing missed assignments, some of them coming on the same goal against, doing in the Oilers on various sequences of pain.
    In total, 46 of those 63 decisive missed assignments happened in the Oilers' own zone, 20 of them in the slot area, which is the most egregious of all mistakes in my books, a mental error that simply should not happen. »


    Ça résumes pas mal la soirée du CH.

  • On voit, petit à petit, autour de la blogosphère des analyses (notamment un tableau des plus pertinent de JLikens) tentant donner du contexte au différentiels de tirs au but en fonction du différentiel de but entre les adversaires, d'une part, et de la période au cours de laquelle les tirs vers le filet sont tentés. Vic Ferrari, passé maître dans l'art de manier le rasoir d'Occam, ramène les situations où une équipe va "lever le pied" (et par conséquent laisser l'adversaire empiler les chances de marquer et les tirs vers le filet) à avoir l'avance en 3ème période ou une avance de plus de deux buts dans les deux premières périodes. Je n'ai pas encore les moyens de donner ces chiffres pour le CH, mais le tableau des différentiels de tirs à forces égales pour le match, reproduit ci-dessous, montre avec une parfaite limpidité l'intérêt de la chose:





    Statistiques à forces égales
    PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
    1+13/-25 (-12)35
    2+10/-16 (-6)17
    3+25/-8 (17)84
    4+0/-0 (0)00
    Total:+48/-49 (-1)1216


    Et pour la saison au complet?






    Statistiques à forces égales
    PériodeTirsMenJ Zone OMenJ Zone D
    1+382/-457 (-75)117126
    2+431/-452 (-21)107130
    3+421/-401 (20)130114
    4+42/-39 (3)1110
    Total:+1285/-1359 (-74)365380


  • Les deux premières périodes ont été, au niveau de la couverture défensive, l'exact inverse de ce qu'on a vu contre les Wings il y a quelques semaines. Dans les deux cas, domination territoriale de l'adversaire. Mais les Wings n'ont jamais pu décocher un tir franc. Ce soir, c'était l'inverse, tout semblait venir du côté de l'enclave opposé au côté du but occupé par le pauvre monceau de rouille étiqueté "Halak" que l'équipe a laissé en pâture aux Sabres. Pauvre, pauvre petit Jaroslav.
  • Martin ne sait toujours pas quoi faire de sa deuxième ligne. 67-14-74 n'était pas une mauvaise idée dans les circonstances. 94-36-40 n'avaient pas l'air trop fous non plus en 3ème. Reste à voir si ça va coller.

6 commentaires:

LeMatheux a dit…

Je commence a me demander si Martin sait ce qu'il fait point. Je fondais de grands espoirs en lui, et meme s'il y a des blesses, je ne pense pas que le resultat que l'on ait devant soi soit a la hauteur du talent de l'equipe. Le Canadien joue comme une equipe de loterie, presentement, et ca empire de match en match; or je ne crois pas que le personnel en presence soit si mauvais.

D'ailleurs, pourquoi est-il obsede par les deux pires avants de l'equipe au point de s'en servir comme ailiers pour Gomez? Exactement qu'est-ce qu'il espere accomplir avec cette combinaison? Pourquoi devrait-on etre surpris que ce se soit solde par un lamentable echec? Ou est la logique? Ou est-ce que Martin croit que Pyatt et White sont meilleurs que Maxim Lapierre, Matt d'Agostini, et Sergei Kostitsyn?

Je ne comprends pas la logique, et est-ce qu'on voit le moindre debut de la structure defensive qui, je pensais pourtant, devait etre sa premiere priorite? Ou bien a-t-on decide que la saison est deja perdue et que de toute facon on devrait faire jouer les jeunes?

Ou bien le raisonnement de Martin est trop subtil pour moi, ou bien le systeme n'est pas adapte a son personnel, ou bien... j'ose meme pas y penser.

Olivier a dit…

Tu soulignes des points que je retrouves dans de nombreuses discussions tenues à gauche et à droite dans la blogosphère au sujet des statistiques au hockey. Comme le soulignait Gabriel Desjardins en réaction à un post de James Mirtle sur les stats "avancées", l'idée de se casser le pipeau avec toutes ces histoires de Corsi, de Zones de mises en jeu, de qualités de compétition et de coéquipiers, c'est de comprendre ce que ces gars-là sont en train de faire...

Jos Blow peut se sacrer comme de l'an 40 de tout ces chiffres que je compiles, et je ne saurais lui en vouloir. Sérieux, j'ai un blogue avec un fidèle commentateur (respect!) et ça fait ben mon affaire.

Mais, tu l'as aussi remarqué, y'a un tas de types qui travaillent pour un tas de clubs de hockey qui font exactement ça: compiler des stats. Et comme dans le cas des débats autour des sabermetrics des années 70-80-90, le peu qu'on voit de ces processus de collecte et d'analyse de données laissent entendre qu'un sacré tas de monde dans le milieu du hockey n'ont aucune bâtard d'idée de ce qu'ils font.

Les Sabres, eux, savent ce qu'ils font. Jim Corsi est coach des gardiens à Buffalo (juste ça), et comme le faisait fort justement remarquer Benoît (qui, incidemment, était parfaitement correct aujourd'hui) ce soir, Lindy Ruff était assistant coach chez les Panthers de la Floride, notamment sous Roger Neilson, le coach qui était 30 ans en avance sur tout le monde au niveau des statistiques au hockey. C'est pas un hasard si les Sabres sont compétitifs et finissent toujours par se revirer de bord en ne touchant jamais le plafond salarial (ils sont à 55 millions présentement). Ces gars-là sont en avance sur pas mal de monde quand vient le temps d'évaluer réellement ce qui mène une équipe à gagner.

Et le CH, force est de l'admettre, ne semble pas exactement dans la game à ce niveau là. Du monde compétent, certainement. Du monde avec beaucoup de moyens, c'est clair. Mais le seul niveau où je les ai jamais vus se démarquer, c'est en allant chercher des gars comme Streit, qui donnaient 40 points en jouant à deux positions pour 500k. Et encore, c'est plutôt rare et ça semble avoir été au moins autant sinon plus le fait de Carbo que de Gainey. Carbo qui avait beaucoup de défauts, dont celui de ne jamais avoir coaché de sa vie avant de se ramasser à Montréal, mais qui semblait instinctivement comprendre que quand tu as un gars qui a des habiletés qui, ne serait-ce que sur une dimension particulière, le font ressortir de la moyenne des pochetrons, ben bâtard tu t'en sers. Et si il est poche en avant du net, tu t'obstines pas à lui demander d'y aller, sacrament.

Moi c'est ça qui m'embête: les gens qui runnent la place ont l'air d'être de bons gestionnaires d'expérience, conservateurs à souhait. Râpe 10 millions du haut de l'alignement, et on se retrouves à regarder Bergeron pisser une quantité phénoménale de chances contre (j'y reviens demain...) pendant que Bouillon joues + de 20 minutes par match à Nashville. C'est des Bouillon à 900K par année qui te permettent de passer à travers des saison comme celle-ci, pas des Bergeron qui , oooohhh, font 1 point aux deux games (si tu veux une raison de te méfier des counting stats comme mètre étalon de la capacité d'un joueur à aider une équipe à gagner, elle est là).

C'est le fun, on se défoules dans notre petit coin d'internet et youpelaille, mais reste que quand leurs grosses poches pleines de cash ne peuvent faire la différence (pour payer, à raison ajouterais-je, un peu trop cher pour du solide comme Gomez, Hamrlik ou Gionta), le braintrust du CH a pas l'air plus smatte que ça...

LeMatheux a dit…

Je suis a la fois etonne et decu que le genre de blogue que tu ecris ne soit pas plus commun dans la blogosphere Montrealaise, au meme titre que celle d'Edmonton. On se vante d'etre des fans sophistiques, mais je vais charitablement dire que ca ne parait pas toujours. Ou plutot, que le narratif passe bien avant que l'analyse parmi les fans Montrealais qui sont bien plus friand de Courage!, de Coeur!, de Fierte! et d'Effort! que de resultats.

Bien d'accord avec toi que le Canadien ne semble pas trop trop fort sur les "sabermetriques", encore que Gainey a quand meme surpris en allant chercher deux as du Corsi, Gomez et Spacek, durant la saison morte. J'avais quand meme ose croire que ce n'etait pas par hasard et qu'on pourrait voir un debut d'equipe se materialiser qui se baserait sur, justement, les Sabres, que j'admire beaucoup, sauf avec le 'backing' d'une des puissances financieres de la ligue.

(Bergeron avait un excellent Corsi la saison derniere, soit dit en passant, comme quoi ca ne fait pas foi de tout... Ou alors c'est que le systeme ne marche pas pour lui, comme pour les 3/4 de l'equipe, semble-t-il parfois. Y a moyen de faire quelque chose avec ce gars-la, ca a deja ete fait, cibole, servez-vous en comme Mark Streit si vous pouvez rien faire d'autre!)

Et pourtant... tu n'as pas besoin de connaitre meme le nom de Jim Corsi et encore moins ses statistiques pour voir que White-Gomez-Pyatt, ca risque fort de ne pas donner grand chose. De plus, le Canadien compte les chances de marquer au minimum, Martin a les chiffres dans chaque conference de presse, bastringue, je ne peux pas croire qu'il ne voit pas un gros moins a cote de ces deux la. Je veux bien que White et Pyatt etaient dans le vert ce soir mais Gomez s'est fait completement plomber, et j'ai la bizarre impression que c'est surtout arrive quand 94-91-53 s'est fait envoyer contre les trios de Derek Roy et Tomas Vanek en premiere. Gomez est capable de faire ca sans probleme, mais cibole, qu'est-ce que Martin pensait que Ryan White allait faire contre Vanek, je vous le demande? On a vu des trios avec plein d'allure en 3eme, pourquoi ne pas avoir commence avec ca?

Carbo... je m'excuse, il etait peut-etre bon dans son utilisation de Mark Streit et Guillaume Latendresse, mais je lui pardonne pas d'avoir utilise Alex Tanguay moins de 16 minutes par match (au point que Tanguay en avait fait la remarque) alors qu'il etait le joueur le plus productif de l'equipe (j'ai recemment fait une comparaison, et il etait tres proche de la productivite de Cammalleri avant le match de ce soir). Il avait de serieux probleme sur la gestion de certains types de joueurs (Tanguay) tandis qu'il avait beaucoup plus d'affinites avec d'autres (Latendresse). Je ne comprends pas non plus pourquoi ne pas avoir re-essaye Latendresse sur le top six quand c'est devenu evident que Higgins avait perdu ses marques. Je ne suis pas triste de l'avoir perdu, mais la... pas sur qu'on a grosse amelioration, malheureusement. Des fois trop d'experience c'est pire que pas assez, tu n'arrives plus a changer avec le contexte.

Il y a de l'espoir... Quelque chose me dit que Guy Boucher sait ce qu'il fait. Je suis convaincu qu'on l'a pas mis chez les Bulldogs pour le bien des Bulldogs. 13-6-4 avec la moitie de son club avec le Canadien quand c'est pas carrement sur le carreau? Il doit faire quelque chose correctement.

LeMatheux a dit…

En passant, je me trouve un peu weird d'appliquer au hockey la francisation d'un mot derive d'une abbreviation anglaise purement relative au baseball. Faudrait se trouver un autre nom cool... cela dit, de la facon que les Sabres fonctionnent, peut etre que 'sabremetrics' est tout a fait approprie pour le hockey, mais pour des raisons completement differentes!

En passant #2, Darcy Regier devient 'joueur autonome' cette annee, me suis-je laisse dire. S'il s'averait que Gainey devait tomber sur son epee et que les Sabres soient trop radins pour garder Regier... on pourrait faire pire comme remplacant et le Canadien doit surement avoir les moyens de se payer qui bon lui chante comme DG. Encore qu'helas la pre-condition du francais pourrait poser probleme...

Olivier a dit…

Je ne m'ennuies pas de Carbo non plus. Mais je ne vois pas Buffalo laisser partir son DG. Et si ils sont assez morons pour le faire, ça va se bousculer au portillon.

Les shift-charts des trios sont assez stupéfiantes à regarder; Plekanec a eu un trio par période! Qu'est-ce qu'ils font dans les pratiques? Comme tu le dis, 94-91-53, c'était plutôt, heu... Les gars ont passé 4:19 sur la glace, dont 3:06 devant la ligne de Vanek ou devant la ligne de Pomminville. Misère.

Latendresse et Lapierre n'étaient pas capable de suivre Plekanec plus tôt dans la saison, et ça c'était en jouant derrière 13-91-21.

Sabremétrique a un certain élan. C'est un peu lourd à dire par contre...

LeMatheux a dit…

94-91-53, c'etait inexplicable et sur la route, ca a neutralise l'effet benefique de Gomez parce qu'il allait a la guerre contre les forces adverses avec des tire-pois aux ailes.

Je comprends que le Canadien est un peu pas mal demuni, mais cibole! Ce n'est pas une raison pour envoyer les plombiers recrues a l'abattoir. Peux pas croire qu'on aurait pas mieux fait avec Pacioretty et Metropolit ou Sergei et d'Ago ou... n'importe qui d'autre finalement!

Et j'espere que ce n'etait pas pour "envoyer un message" a Gomez, comme certains me l'ont suggere. J'en ai marre d'envoyer des messages. Presentement on envoie le message que le Canadien est une equipe de pieds. Il serait temps de commencer a coacher.