vendredi 23 octobre 2009

20110: Atlanta 1, Montréal 1 (2)

Je puis à nouveau enregistrer mes chances de marquer! Joie!

Scoring Chances for NHL Game Number 20110

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
ATL117:42 22364041478439162031475v5
MTL117:0491621414491 1012131731394v5
MTL116:02441426414475 46173180 4v4
ATL115:56 1426414475 46173180 4v4
MTL114:5621621224191 412314761774v5
ATL114:04 2628404175 1012131731394v5
ATL113:56 2628404175 1012131731394v5
ATL113:55 2628404175 1012131731394v5
MTL112:45446214144849139163147 5v4
ATL110:51 132636404175310161731805v5
MTL18:162161321414491416192731 5v4
MTL17:07221422414647844693147 5v4
MTL16:38841422264146844693147 5v4
MTL16:31221422264146844693147 5v4
MTL16:24841422264146844693136475v5
MTL15:0013613214144911016173177805v5
MTL12:36 13212241479169162031475v5
MTL12:1721 But13212241479169162031475v5
ATL219:44 142641466775612133161775v5
MTL215:0313132641444691410173139805v5
ATL29:43 6132141449149203139475v5
ATL27:35 61441444667310121316315v5
ATL26:43 61321414491610173177805v5
ATL26:41 61321414491610173177805v5
MTL26:3021613214144911017313977805v5
MTL26:1032172228324147419273136395v5
MTL25:431361341444691620314777 5v4
MTL25:424661341444691620314777 5v4
MTL23:04661432414446410173139805v5
ATL318:00 26364041758449203139475v5
ATL313:54 36404147758469203147775v5
ATL313:14 61321414491417313961805v5
MTL312:571361321414491417313961805v5
ATL310:28 6364041448436101213315v5
ATL38:26 61321414491619273177 5v4
MTL38:121313214144479146192731 5v4
MTL38:002113214144479146192731 5v4
ATL34:05 6404144466739162031475v5
MTL31:3446142632414675412203139475v5
ATL30:16 61321414491417313961805v5
MTL41:1613613144146 4161931 4v3
MTL40:086613142141 6314777 4v3
MTL40:02444144464791 12193177 4v3


#PlayerEVPPSH
6J. SPACEK20:09485:04611:5620
13M. CAMMALLERI17:23666:45710:0000
14T. PLEKANEC15:27435:48501:5200
17G. LARAQUE3:00100:00000:0000
21B. GIONTA15:31555:51512:3820
22P. MARA12:28413:37301:4510
26J. GORGES16:11440:32203:5403
28K. CHIPCHURA5:24100:00001:2003
32T. MOEN9:08300:06001:3800
36M. D'AGOSTINI13:22050:25000:0500
40M. LAPIERRE12:13060:19001:2303
41J. HALAK48:35111410:351215:5023
44R. HAMRLIK20:08694:47711:5010
46A. KOSTITSYN13:33434:19700:0000
47M. BERGERON12:06324:42400:0700
67M. PACIORETTY9:10030:00000:0000
75H. GILL17:21250:00002:0103
84G. LATENDRESSE10:10143:37400:0000
91S. GOMEZ15:53654:28712:4420


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
11265350002300
2654520000000
3472621000000
4300030000000
Totals25181114121002300


  • Le décompte des chances confirme ce que je soupçonnais; les Thrashers ne sont pas si mauvais à 5 contre 5.

  • La barge de chances de marquer sur le jeu de puissance n'est pas un bon signe. C'est normal d'avoir un tas de chances à 5 contre 4. Mais quand t'as beaucoup de chances et que tu as passé 8 minutes tout rond à 5 contre 4 et 2:35 à 4 contre 3... Ben ça veut dire que tu n'as pas marqué. Marc-André Bergeron a survécu au match, alors on ne se plaindra pas trop.

  • J'écris ce résumé vendredi, soit après la victoire contre les Islanders, alors je me permets de souligner que Laraque a passé un gros 3 minutes sur la glace. Espérons qu'on ne le reverra pas avant un bout. J'aime bien le type, mais on n'a tout simplement pas la profondeur pour le traîner.

  • Benoît Brunet aime beaucoup parler de confiance pour expliquer en quoi les joueurs jouent plus ou moins bien, notamment les Pacioretty, D'Agostini et Latendresse. Primo, je considères que le gros Gui se tire très bien d'affaire. Les deux autres, surtout Pacioretty, ne sont tout simplement pas capables pour l'instant de jouer sur un premier ou deuxième trio. Pas parce qu'ils n'ont pas confiance, mais parce qu'ils ne sont pas encore assez bons pour se mesurer aux meilleurs trios et duos de défenseurs adverses. Ça va venir, j'en suis sûr, mais là ils n'y sont pas. C'est tout.

  • C'était intéressant de comparer comment Gionta et Latendresse se tiennent devant le filet. Le gros Gui concède plusieurs encâblures à Gionta dans ce domaine, et ici je crois qu'on peut évoquer la confiance, quoi qu'on ne puisse ignorer les joueurs autour, encore une fois. Gionta est patient, très patient; même si son centre en arrache dans le coin, Gionta va attendre que la rondelle soit bel et bien perdue avant de lâcher son coin d'enclave. Cette patience fait que la rondelle sort parfois du territoire, mais elle lui achète aussi des chances de marquer.
    Latendresse, lui, tend à retourner rapidement dans le coin pour aider son joueur de centre, ce qui fait qu'on voit parfois le gros Gui arriver dans le coin alors que la rondelle se dirige vers un bel espace vacant dans l'enclave. D'un autre côté, Lapierre, c'est pas Gomez. D'autre part, quoi que Latendresse ait moins tendance à se retrouver à côté du filet (par opposition à devant), il tend souvent à être soit très haut dans l'enclave, soit presqu'assis sur le gardien. Gionta, lui, semble toujours trouver le moyen de se tenir à la hauteur des cercles de mise en jeu.
  • Aucun commentaire: