vendredi 18 septembre 2009

Mises en jeu

Les mises en jeu, on le sais tous (sauf RDS), sont un élément qui influe énormément sur la fiche d'un joueur et d'une équipe. Si une équipe se trouve continuellement à prendre des mises en jeu dans sa zone, c'est qu'elle est dominée. Si un joueur assiste à une grande proportion des mises en jeu dans sa zone, c'est que l'entraîneur s'appuie sur lui pour se sortir du pétrin.

Un joueur qui prend, par rapport à son équipe, une plus grande proportion de mises en jeu dans sa zone, se trouvera donc nécessairement désavantagé au final pour les statistiques, notamment les +/-, les différentiels de tirs au filet ainsi que les points marqués.

Voici un tableau indiquant la distribution des matchs joués par des joueurs de centres en 2008-09 en fonction du nombre de mises en jeu prises en zone défensive à forces égales.:



Ces données sont extraites des pages générées par le site timeonice.com pour chaque match joué au cours de la dernière saison. En gros, chaque joueur étiqueté comme joueur de centre sur les feuilles de match de la LNH est compté; cela représente au total 241 joueurs pour 11954 parties disputées. On a ici les présences aux mises en jeu; cela compte donc non seulement les mises en jeu prises, mais aussi les simples présences comme ailiers (lorsque le jouer a été chassé de la mise, par exemple).

  • Il est extrêmement rare qu'un joueur de centre dispute plus de 8 mises en jeu en zone défensive (MJZD) au cours d'un match. Il y a à toutes fins pratiques autant de joueurs ayant disputé des matchs de 9 MJZD et + (280) que de joueurs ayant disputé des matchs de 8 MJZD (272).

  • L'essentiel des matchs disputés (91%) par des joueurs de centre les ont vu prendre 6 MJZD et moins.

  • Je trouve que le nombre de match descend brutalement à partir de 5 MJZD, à raison de 500 par tranche.


  • J'ai de la difficulté à voir précisément ce qui représente un joueur protégé à partir de ces données, parce qu'elle ne tiennent pas compte du fait que les équipes n'ont pas toutes un même nombre de MJZD à attribuer au cours d'un match. Il me semble néanmoins plausible de regrouper tout ça en trois niveaux: 3 et moins (58% des MJ), 4 à 7 (37%), 8 et + (5%).

    On y reviendra, sitôt que je trouve comment extraire correctement et rapidement les données des sacrament de feuilles de match de la LNH.

    Aucun commentaire: