dimanche 10 mai 2009

Le sauveur masqué...





Deux petits essais pour voir si ça marche avec des graphiques...

Pour faire simple, %AN/10 indique le pourcentage de réussite du jeu de puissance au cours des 10 matchs précédents, alors que %AN représente le pourcentage de réussite au stade indiqué de la saison.

Je ne me suis pas trop acharné sur le jeu de 2007-2008; force est d'admettre que les résultats étaient tout simplement ridicules.

Celui de 2008-2009, par contre, est plutôt intéressant. C'est pourquoi j'y ai ajouté une troisième ligne découpant le pourcentage de réussite du jeu de puissance sur trois séquences consécutives. L'idée m'est venue d'un billet posté sur le site lionsinwinter.ca

L'effondrement vers la fin de 2008-2009 est intéressant: le point le plus bas représente la moyenne de réussite sur une période dont le 10ème match est celui contre les Stars à Dallas.

Hmmm...

En terminant, si on prend pour acquis que la seconde période représente le "degré zéro" du jeu de puissance (parce que Gorges, bon, on l'aime bien, mais bon)...

Première période: 38 matchs 13.4% 179 chances, 24 buts (-15 buts par rapport au degré zéro)
Deuxième période: 19 matchs 21.9% 82 chances, 18 buts
Troisième période: 25 matchs 26.5% 113 chances, 30 buts (+5 buts)

Ajout 14 août: Après avoir lu un billet sur le blogue Yvesonthehabs, je dois quand même prendre le temps de signaler que les trois périodes ont été divisées comme suit:

-Première période (jusqu'au premier Janvier): Carbo et ses sbires ont décidé que Markov remplacerait Streit à la pointe droite, prenant ainsi le rôle du canonnier. Quelqu'un d'autre remplace Markov à la pointe gauche dans le rôle de distributeur; la logique veut que c'est Kovalev qui contrôle le jeu du fond du territoire de toute façon.

Carbo réalise que c'est des conneries tout ça; le canonnier n'est efficace que dans la mesure où il appuie le général. Et le général, c'est Markov à la pointe gauche. Donc, Markov à Gauche à partir de la mi-décembre, avec au départ un mélange de Sergeï K et Gorges à la pointe droite.

-Deuxième prériode (début janvier à l'arrivée de Schneider): Autour des fêtes, on renonce au canonnier (Sergeï est juste trop instable) et on donne la job à Gorges, à qui on demande de jouer ça "Safe". On compense en s'appuyant de plus en plus, depuis la mi-décembre, sur Lang qui joue inversé et marque 5 de ses 8 buts en avantage numérique à partir du 21 décembre. L'ensemble s'écroule lorsque Lang se blesse; Gorges n'a juste pas le tir frappé pour compenser.

- Troisième période (de l'arrivée de Schneider jusqu'à la fin de la saison): Le sauveur est là! Les affaires reprennent en grande, mais avec un passage à vide après le congédiement de Carbo. Koivu-Tanguay-Kovalev vont repartir la machine en fin d'année.

4 commentaires:

Yves a dit…

Merci pour la mention...

Je suis content d'avoir trouvé ton blogue...

J'aime beaucoup les analyses et les tableaux!

Olivier a dit…

Ça me fait plaisir...

POur ce qui est des tableaux: le plus dur, c'est de ramasser tout ça sur le site de la LNH.

Yves a dit…

Je comprends....

J'ai faite une couple de tableaux en utilisant leur infos... ça prend d'la patience..
;-)

J'aimerai programmer un site et entrer les stas de chaques équipes... et pouvoir faire des calculs pour voir "joueur X vs équipe X"..etc..

Mais ça prendrai du temps.

Olivier a dit…

Timeonice.com est absolument essentiel à ce niveau-là; on y retrouve des tableaux d'une frandu utilité sur les éléments suivant du jeu à forces égales:

- Temps de glace
- Tirs au but et +/- (CORSI et autres)
- Mises en jeu par zones

En fait, la façon la plus simple d'extraire les données des différents rapports produits pour chaque match par la LNH est, à ce que j'en ai compris, d'utiliser un module du langage python nommé "Beautiful Soup". Ne sachant pas vraiment programmer, j'ai un peu de misère à me dépatouiller dans tout ça, mais bon, ça avance.

En fait, c'est mon projet de la fin de semaine ; je mène une vie palpitante, y'a pas à dire :-)